Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers continuent la fête face à Brest


Rédigé par - Le Dimanche 2 Février 2014 à 08:57


Après avoir fêté comme il se doit sa Coupe de France durant une bonne partie de la semaine, les Ducs reprenaient le chemin habituel de la Ligue Magnus ce samedi soir au Haras. En face d'eux, ils retrouvaient les Albatros de Brest. A la recherche de points pour se maintenir dans l'élite, les Bretons espéraient bien secrètement gâcher la belle semaine des Ducs d'Angers.



Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers continuent la fête face à Brest
La patinoire du Haras affichait complet ce samedi soir. En effet, les Albatros n'étaient pas venus seuls sur les bords de la Maine, car une centaine de supporters bretons avaient aussi fait le déplacement.

L'ambiance allait donc être assurée pour cette 24ème journée de championnat au Haras. Pour continuer la fête de la Coupe de France, Pucky, la nouvelle mascotte des Ducs d'Angers faisait ses premiers pas sur la glace angevine. Il avait même l'honneur de donner le coup d'envoi fictif de la rencontre.

La rencontre démarrait tambour battant et après moins de cinq minutes de jeu, les Ducs ouvraient le score. Suite à un palet mal dégagé par la défense bretonne, le capitaine Bellemare récupérait le palet et le donnait à Crowder. Esseulé, le canadien prenait le temps de contrôler le puck avant de tromper Dupont, le portier brestois (4'19 : 1-0).

Malheureusement, Angers se faisait pénaliser peu de temps après avoir pris l'avantage. Les Bretons, alors en supériorité, partaient à l'assaut de la cage d'Hardy.

Et, alors que les Ducs pensaient avoir réussi à tuer la pénalité, Brest égalisait grâce à son duo de choc Pard-Croteau.

Malgré un arrêt réflexe de l'épaule sur un shoot de Pard, Hardy laissait un rebond atterrir dans la palette de Croteau qui marquait dans une cage quasi-vide (9'48 : 1-1).

Tranquillement et sûrs de leur force du moment, les Ducs allaient reprendre l'avantage sur une action d'école collective.

Après un 'une-deux" entre Lévêque et Busto, ce dernier lançait Campbell vers le but de Dupont. La défense de Brest était surprise et voyait le numéro 50 angevin passer le palet à Walls dans l'enclave qui concluait (11'27 : 2-1).

Angers décidait de pousser lors du deuxième tiers, mais Brest ne pliait pas aussi facilement. Et, il fallait un bijou de passe de Crowder, qui passait entre trois crosses bretonnes, pour que Bellemare envoie le palet sous la barre de Dupont (26'56 : 3-1).

Les Ducs prenaient même le large grâce à Gaborit. Sur une supériorité numérique, Busto s'arrachait pour garder la rondelle dans la zone défensive bretonne. Bellemare récupérait et offrait le but à Gaborit, seul au second poteau (36'17 : 4-1).

Les Albatros ne pensaient pas à l'écart au tableau de marque et se jetaient alors sur chaque palet. Et profitant d'un changement de ligne brouillon côté angevin, Croteau partait défier Hardy en face à face. Après avoir dribblé le portier angevin, il glissait le palet dans le petit filet (38'23 : 4-2).

Brest ne voulait pas baisser les bras et croyait alors en un retour possible. Le début du dernier tiers allait les conforter dans cette pensée car ils allaient revenir à un but.

Grâce à un "cadeau" de la défense angevine, Croteau transmettait le palet à Pard qui marquait de près (41'30 : 4-3).

Les Bretons reprenaient confiance et faisait alors douter les Ducs d'Angers. C'est alors que le public du Haras allait revivre un moment de la finale de Bercy.

Alors en double infériorité, les Angevins se montraient solidaires et repoussaient toutes les offensives bretonnes. Hardy retrouvait toute sa palette d'arrêts réflexes et écœuraient les Albatros tout comme ils avaient écœurer les Dragons de Rouen dimanche.

Angers sortait enfin la tête de l'eau à la moitié de ce dernier tiers et posait le palet dans la zone défensive bretonne. Ainsi, Walls libérait la patinoire en inscrivant un doublé. Après un shoot puissant de la bleue de Busto, Dupont repoussait le palet sur Baluch. La tentative du slovaque trouvait aussi la mitaine du portier breton. Enfin, Walls, bien placé dans l'enclave, prenait le rebond et envoyait le palet dans les filets (52'22 : 5-3).

Malgré de belles occasions brestoises en fin de partie, les Ducs d'Angers retrouvaient le chemin de la victoire en championnat après leurs deux défaites face à Morzine-Avoriaz (2-4) et Amiens (4-3).

Les Ducs d'Angers assurés du Top 5

Il ne reste donc plus que deux matchs de la saison régulière à disputer pour chaque équipe de la Ligue Magnus. Car, toutes les rencontres en retard ont été disputées cette semaine. Le classement du championnat est désormais plus clair et compréhensible.

Ainsi, les Diables Rouges de Briançon, après avoir battu Rouen ce mardi (1-2) et Amiens jeudi (5-1), ont pulvérisé les Drakkars de Caen ce samedi soir (0-8). Ils sont désormais assurés de terminer, au minimum, à la deuxième place.

Au minimum car le leader Rouennais, longtemps considéré comme irrattrapable, a de nouveau cédé face à Grenoble aux tirs aux buts (2-1 t.a.b). Ils ne comptent plus que trois points d'avance sur les briançonnais.

Dijon avait solidifié sa place sur le podium en écrasant Gap ce mardi (9-4). Mais en chutant face à Chamonix lors de cette 24ème journée (2-3 t.a.b), les Ducs bourguignons donnent un espoir à leurs poursuivants. Angers et Grenoble sont à deux points derrière eux.

Villard-de-Lans, lourdement battu à Strasbourg (5-1) a définitivement dit adieu au Top 4, synonyme de qualification directe pour les quarts de finale des playoffs. Amiens, malgré quelques frayeurs, s'est imposé face à Morzine-Avoriaz (4-3).

Enfin, Gap a battu Epinal dans un match plein de suspense. Les Dauphins, alors en "cage vide", avaient égalisé à 11 secondes du terme de la rencontre avant que Gap ne s'impose en prolongation (5-4 a.p).

Dans le bas du classement, Caen sait désormais qu'il devra passer par la poule de maintien. Les Albatros de Brest ne sont pas officiellement leur futur concurrent de cette poule mais il faudrait un miracle pour qu'il puisse y échapper.

Les Ducs d'Angers ne comptent désormais plus que deux adversaires dans la course au Top 4 : Grenoble à égalité de points et Dijon, deux points devant eux.

Avec une rencontre à disputer à Rouen face à des Dragons revanchards et la réception de Chamonix, Angers possède le moins bon calendrier des trois équipes.

Pendant ce temps, Dijon ira à Villard-de-Lans et recevra Epinal tandis que Grenoble se déplacera à Chamonix avant d'accueillir Villard-de-Lans.

Mais au hockey sur glace, rien n'est décidé par avance et la fin de saison régulière est toujours pleine de surprises. Angers en a d'ailleurs fait la parfaite démonstration à Bercy la semaine dernière !!!



Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur