Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue Magnus : Rouen en remet une couche.


Rédigé par - Le Jeudi 28 Mars 2013 à 07:20


Les Ducs peuvent s'en mordre les doigts. Pourtant dominateurs durant la rencontre mercredi soir, les Angevins se sont de nouveau inclinés face aux Dragons de Rouen (2-3 t.a.b). Les normands mènent 2-0 dans la série. L'analyse est rapide à effectuer. Si les Ducs veulent remporter le titre, ils devront obligatoirement remporter une victoire à Rouen ce week-end.



Ligue Magnus : Rouen en remet une couche.
Angers avait été prévenu par leur coach Jay Varady hier soir : "il faut leur en donner le moins possible ". Malheureusement, les Ducs n'ont pas totalement compris le message.

Les coéquipiers de Jonathan Bellemare prenaient pourtant la rencontre par le bon bout. Ils occupaient la zone défensive des Rouennais et harcelaient Lhenry. Les Dragons, de leur côté, reculaient pour mieux piéger les Ducs en contre.

Malgré tout, Angers ouvrait la marque juste après une supériorité numérique. Brian Henderson passait en revue toute la défense normande en remontant le palet. Il tentait un tir du revers que Lhenry repoussait devant lui.Tomas Baluch avait bien suivi l'action et envoyait le slot dans les filets (11'08 : 1-0).

La tension montait d'un cran après cette ouverture du score et les esprits s'échauffaient notamment entre Jon Harty et Thinel, le capitaine rouennais. Coupable d'un coup de coude volontaire, celui-ci terminait la rencontre aux vestiaires après avoir reçu une pénalité de match.

Le tiers était sifflé sur cet avantage minimum pour les Ducs.

Angers reprenait la deuxième période sur le même rythme contrairement à mardi soir. Mais, en face d'eux, Lhenry sortait tous les tirs. Robin Gaborit, Jonathan Bellemare, Tomas Baluch ou encore Éric Fortier y allaient de leur shoot. Mais, rien ne rentrait. Impérial, le portier international sauvait son équipe.

Il devait pourtant s'incliner une seconde fois sur un contre Angevin. Braden Walls récupérait le palet et passait la bleue. Il transmettait à son capitaine qui centrait automatiquement au second poteau. Marc Belanger se trouait, fort heureusement Braden Walls avait suivi et trompait Lhenry, surpris par la passe du capitaine angevin (30'33 : 2-0).

Et les Dragons reviennent grâce à... Angers

Les Ducs venaient de réussir le break et Cody Campbell aurait même pu aggraver la marque sans un bel arrêt de Lhenry.

Rouen était reparti à l'assaut du but de Florian Hardy et les tirs normands se multipliaient. Et, sur une phase de jeu anecdotique, la défense d'Angers relançait mal le palet dans la zone neutre.

Rech s'emparait de la rondelle et tirait juste après avoir passé la ligne bleue. Son shoot trouvait la lucarne gauche de Florian Hardy sous les cris des supporters rouennais encore nombreux ce mercredi soir au Haras (34'04 : 2-1).

Le réalisme rouennais était cruel et les erreurs angevine, automatiquement punies. Rech croyait même réussir le doublé quelques minutes plus tard, mais le but était logiquement refusé par le corps arbitral. Le numéro 18 normand avait marqué du patin.

Tout était à refaire pour les Ducs d'Angers dans le dernier tiers. Et, Jonathan Bellemare prenait alors ses responsabilités. Parti seul défier Lhenry, le capitaine angevin réussissait à tirer du revers et ainsi, à surprendre le portier jaune et noir.

Malheureusement, le palet flirtait avec la ligne de but sans qu'un joueur angevin puisse le pousser au fond des filets.

Mais, alors qu'Angers dominait clairement les débats, c'est Rouen qui allait égaliser. Jeff May se retrouvait avec le palet juste devant sa cage. Surpris par le pressing de deux Normands, il perdait le slot. Après un tir de Gutierrez relâché par le portier angevin, Stefanka finissait le travail et relançait son équipe (45'06 : 2-2).

La punition était dure à avaler pour les Ducs. Les leçons de la défaite de mardi soir n'ont pas été comprises, car les Ducs pliaient sur les mêmes erreurs défensives que la veille.

Le buzzer sifflait la fin du temps réglementaire. Les prolongations allaient débuter pour trouver un vainqueur dans ce match 2 de la finale.

Angers se créait les plus belles opportunités lors de cette ultime période de jeu. Braden Walls puis Marc Belanger trouvait de nouveau Lhenry sur leur route tandis que sur un tir de Michael Busto, Jon Harty et Julien Albert se mélangeaient les pinceaux devant la cage vide...

C'est alors que la loterie des tirs au but arriva. Salmivirta marquait alors que Cody Campbell trouvait la barre; Guénette oubliait le palet tandis que Marc Belanger, Desrosiers ou encore Braden Walls butait sur le portier. Rouen remportait donc cette séance de tirs au but grâce à l'unique réalisation de Salmivirta.

Les Dragons mènent la série par deux manches à zéro avant les deux matchs à l'Ile Lacroix ce vendredi et samedi.

Certains diront que Rouen file vers un quatrième titre consécutif alors que d'autres diront qu'ils n'ont fait que la moitié du chemin. Toujours est-il que rien n'est jamais totalement fini en hockey sur glace.

Rappelez-vous la finale en 2009-2010, Rouen avait à l'époque l'avantage de la glace et avait perdu ses deux premières rencontres à domicile. Les Dragons avaient malgré tout été sacrés champion de France en remportant les trois derniers matchs (finale au meilleur des 5 matchs). Les Ducs d'Angers étaient défaits, alors ...

Les réactions des joueurs à l'issue du match




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur