Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue Magnus : le patron, c'est Briançon !


Rédigé par Matthieu GRUAZ - Le Samedi 5 Octobre 2013 à 23:20


Après avoir décroché leur billet pour les 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue cette semaine à Brest, les Ducs d’Angers retrouvaient ce samedi la patinoire du Haras, pour le choc de cette 4ème journée. Face à eux, une équipe comme elle, encore invaincue en championnat : Briançon.



Ligue Magnus : le patron, c'est Briançon !
Dans une patinoire une nouvelle fois comble, Ducs et Diables rouges pouvaient démarrer les hostilités. Pas de round d’observation en ce début de partie, et les angevins allument les premières mèches.

Porteur du casque blanc de « Top scorer », Johan Skinnars ne tarde pas à s’illustrer. Alors que la fin de pénalité de Bostjan Golicic arrive à son terme, Tim Crowder parvient à trouver en retrait son ancien compatriote dijonnais. Le numéro 95 angevin d’un tir du poignet sous la barre, fusille le portier briançonnais, impuissant.

Dans l’impact, les angevins répondent présents lors de ce premier tiers temps et le co-ledaer briançonnais subit. Ronan Quemmener, portier des Diables rouges maintient les siens dans la partie après notamment deux superbes parades de la jambière devant des attaquants angevins… médusés.

Mais les joueurs de Luciano Basile n’abdiquent pas et leurs tentatives font frémir les gradins du Haras. Florian Hardy, peu inquiété au cours de ce premier tiers temps, doit quand même s’employer pour maintenir ce mince avantage à la fin de ces vingt premières minutes.

La pression de Briançon

A la reprise, c’est Briançon qui se montre beaucoup plus pressant. Après avoir évolué à 3 VS 5, puis à 4 VS 5, les hommes du coach Alex Stein vont finir par craquer après les incroyables manqués des Diables rouges. C’est finalement Dave Labrecque qui d’un tir plein axe va venir transpercer le dernier rempart angevin.

Le match se relance et les deux équipes se livrent à tout va vers la zone offensive adverse. Chacune manque d'un rien de trouver la faille. Mais les deux portiers veillent au grain.

Dans cette deuxième partie du second tiers temps, les Ducs d’Angers dominent en terme de possession et de nombre d’occasions. Briançon plie, mais ne rompt pas, toujours grâce à son portier, impeccable.

La troisième période démarre alors. Marqués manifestement par leurs efforts du tiers précédent, les angevins ne parviennent plus à approcher la cage briançonnaise. Leur attaque semble subitement empruntée. Et sur une récupération, Dave Labrecque encore lui, s’écarte coté gauche de la glace avant de faire sauter la gourde de Florian Hardy... qui ne peut que constater les dégâts ! Splendide mais décisif.

Efforts vains

Sur le plan physique, les hommes d’Alex stein n’y sont plus. Seule la troisième ligne parvient encore à apporter de la densité dans le combat mais cela reste insuffisant pour revenir. Les Ducs en auront bien l’occasion à 5 minutes de la fin du match. Mais même à 5 VS 3 pendant 1’07, ils n'y parviendront pas malgré deux poteaux en une minute, avec notamment un raid solitaire du capitaine, Jonathan Bellemare.

Angers est tombé sur plus fort. Plus réaliste, plus présent physiquement sur les soixante minutes, Briançon remporte un choc qui aura tenu ses promesses. Les Ducs quant à eux connaissent ce soir leur premier revers en Ligue Magnus, et devront rebondir mardi, face à l’ogre rouennais en Coupe de la Ligue, à Angers.

Peu avant la rencontre, le tirage au sort des 16èmes de finale de la Coupe de France a désigné un adversaire de choix pour les Ducs : son voisin, Cholet, promu en Division 1. Les angevins s'y rendront le 22 octobre pour un derby qu'attendaient tous les supporters.