Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue Magnus : les Ducs d'Angers iront au bout de la finale


Rédigé par - Le Samedi 5 Avril 2014 à 07:55


Les Ducs d'Angers se sont imposés vendredi soir (3-1) au Haras dans le match 6 de la finale face aux Diables Rouges de Briançon. Ils égalisent donc à 3 matchs partout dans la série et joueront dans les Hautes-Alpes ce dimanche (15h) pour tenter de remporter la Ligue Magnus.



Celui qui gagnera à Briançon, remportera la finale... (photo Diables Rouges)
Celui qui gagnera à Briançon, remportera la finale... (photo Diables Rouges)
Les Ducs d'Angers n'avaient pas le choix et devaient remporter cette sixième rencontre pour rester "vivants" dans cette finale. Le message était apparemment bien passé dans les têtes angevines car dès le début de la rencontre, ils harcelaient les Diables avec un pressing haut, de la vitesse dans leur jeu et un gros impact physique.

Les Ducs asphyxiaient la défense de Briançon. Walls, Campbell et Skinnars, entre autres, se créaient de belles occasions mais Quemener renvoyait les palets. Angers allait enfin trouver la faille grâce à Skinnars. Sur un shoot ouvert de Mrena, le portier briançonnais concédait un rebond. La rondelle arrivait alors dans la crosse du suédois angevin qui fusillait Quemener (7'17 : 1-0).

Le Haras explosait et voyait ses protégés continuer à attaquer. Les shoots se multipliaient sur le portier briançonnais et les Ducs finissaient par doubler la mise. Skinnars, à nouveau décisif, gardait le palet derrière la cage et trouvait son compère Crowder esseulé dans le slot. Le top-scorer concluait devant le nez de Quemener (12'17 : 2-0).

Briançon reprenait petit à petit ses esprits mais tombait sur un Hardy des grands soirs, bien aidé par une défense solidaire. Enfin, Fortier, dans l'axe du but, profitait du bon pressing des compères de sa ligne (Crowder et Skinnars) et envoyait les Ducs aux vestiaires avec un bel avantage au tableau d'affichage (19'04 : 3-0). Après avoir marqué le premier but, Skinnars s'offrait deux assistances.

Une défense de fer

Luciano Basile, coach des Diables Rouges, a du bousculer ses joueurs à la pause car, dès le début du deuxième tiers, Bernier marquait le premier but briançonnais (20'10 : 3-1). Briançon venait de faire taire le Haras.

Les Diables Rouges montraient un tout autre visage sur les deux derniers tiers grâce à de nombreux shoots et une domination territoriale omniprésente. Mais, les Ducs d'Angers, ou plutôt les Guerriers d'Angers, tenaient et se jetaient sur tous les palets.

Une défense de fer additionnée à un mur nommé Hardy écœuraient les Briançonnais qui ne retrouvaient plus le chemin des filets avant le buzzer final. Pire même, ils perdaient leur sang-froid en fin de rencontre. Ainsi, Golicic était renvoyé aux vestiaires par le corps arbitral après avoir reçu une pénalité de match qui le privera du match 7 dimanche.

La coupe de la Ligue Magnus, qui était venue à Angers ce vendredi, ne sera donc soulevée que dimanche. Après 26 rencontres de saison régulière et 15 matchs de playoffs, il faudra, comme la saison passée, attendre le match 7 pour connaître le champion de France.

Ducs et Diables Rouges devront donc se rencontrer une dernière fois ce dimanche à 15h à la patinoire René Froger de Briançon. La rencontre sera retransmise sur L'Equipe 21, chaîne de la TNT.

"J'ai préféré le troisième tiers"

Simon Lacroix :
"Je suis fier de mes gars. Le troisième tiers résume bien l'état d'esprit de l'équipe : des guerriers avec un gros mental qui ne lâchent rien. C'est notre marque de commerce. Et avec une ambiance aussi exceptionnelle, nous voulions remercier tous les supporters qui nous suivent tout au long de la saison. Nous n'avons jamais abandonné dans cette série. Le travail paie.

Je ne veux pas entendre parler de favori ou de savoir quelle équipe a désormais plus la pression pour le dernier match. Nous ne pouvons pas comparer le prochain match et le match 7 de la finale de la saison passée : mon équipe est différente et je ne suis pas Jay Varady. Aujourd'hui, peu importe le classement ou le budget de chaque équipe. Dimanche, il y aura deux équipes, un palet et un vainqueur à la fin."



Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur