Listen to this : les jeunes montent sur scène ce soir aux Trois-Mâts


Rédigé par Claire GILLET - Angers, le Vendredi 8 Juillet 2016 à 15:59


Après une semaine intense de création et de répétitions, 45 jeunes issus de plusieurs maisons de quartier du département se produisent ce vendredi 8 juillet à 19h30 sur la scène des Trois-Mâts dans le cadre du projet Listen to This. Kesako ? On vous explique tout.



Les jeunes de Listen to this sur scène lors de l'édition précédente l'an passé.
Les jeunes de Listen to this sur scène lors de l'édition précédente l'an passé.
la rédaction vous conseille
Depuis trois ans déjà, le projet Listen to this s'étend dans l'ensemble du Maine-et-Loire. Guillaume Agsous, qui est à l'origine de cette aventure, est d'abord le coordinateur de l'association l'R de rien, qui lui en a donné l'idée. Celle-ci organise en effet des ateliers pédagogiques musicaux ouverts au public. En 2013, il a décidé de monter à son tour son propre projet.
 
Listen to this est un concept de résidences artistiques itinérantes. Sur une durée d'une semaine, 45 jeunes de 12 à 17 ans se regroupent pour répéter, en alternant tous les jours de lieu. Pour cette nouvelle édition, ce sont les maisons de quartier de Belle-Beille, Brissac, Vauchrétien et Trélazé qui ont accueilli la troupe. Et ce vendredi, à 19h30, c'est sur la scène des Trois-Mâts aux Justices que se produiront les jeunes, qui remonteront sur les planches vendredi 22 juillet au pole culturel de Faye d'Anjou et mardi 26 juillet à l'occasion du festival Tempo Rives.
 
« Provoquer des sensations chez les jeunes afin qu'ils s'inscrivent au conservatoire ou qu'ils montent leurs groupes », Guillaume Agsous

Le défi posé par Guillaume Agsous est de taille : réussir à monter un spectacle pluridisciplinaire de qualité en une semaine et se produire sur scène au bout du cinquième jour. Les jeunes ont le choix entre de nombreux ateliers : apprendre à jouer d'un instrument, à danser, à faire du beatbox, à chanter, à écrire un texte ou encore à s'occuper du son et de la lumière. Des musiciens professionnels, des animateurs et des encadrants sont présents pour coordonner les activités.
 
Au delà des talents musicaux développés, Listen to this permet une réelle mixité et un partage entre les jeunes de maisons de quartier différentes, qui ne se connaissaient pas avant de jouer ensemble. « Provoquer des sensations chez les jeunes afin qu'ils s'inscrivent au conservatoire ou qu'ils montent leurs groupes », voilà l'idée défendue par Guillaume Agsous. Il ajoute qu'il s'agit de « créer des dynamiques différentes de celles qu'ils connaissent à l'école ».
 
Pour Mathilde, chanteuse cette semaine, le projet est bénéfique. En effet, « il nous permet de nous dépasser car on chante tout seul sur scène » admet-elle avec fierté. « La création musicale en groupe, ça me plaît, je ne voulais pas apprendre le beatbox avec un professeur car je n'aime déjà pas trop l'école » confie de son côté Eymerik.
 
Toutes les informations sur l'association l'R de rien et le projet sont disponibles ici.

Voilà le rendu musical de la deuxième édition de Listen to this. Enjoy !












Angers Mag












Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03