Loi travail, nouveau test pour ses opposants angevins


Rédigé par - Angers, le 23/06/2016 - 08:22 / modifié le 23/06/2016 - 08:23


En perte d'audience depuis plusieurs semaines, sur le pavé du moins, les opposants angevins à loi de réforme du travail remettent le couvert ce jeudi dans les rues d'Angers. En espérant mettre à profit le couac gouvernemental sur l'organisation du rassemblement parisien, pour (re)mobiliser leurs troupes.



Très présents lors des premiers rassemblements, les étudiants ont progressivement déserté les rangs des manifestations. Seront-ils plus nombreux ce jeudi ?
Très présents lors des premiers rassemblements, les étudiants ont progressivement déserté les rangs des manifestations. Seront-ils plus nombreux ce jeudi ?
la rédaction vous conseille
On peut bien évidemment toujours faire dire ce que l'on veut aux chiffres. Il y a une réalité que l'intersyndicale angevine d'opposition à loi El Khomri ne peut néanmoins pas nier : depuis trois mois, la courbe de fréquentation de ses rassemblements n'a cessé de se dégrader. Il est loin le défilé qui, peu avant la présentation du projet devant l'Assemblée nationale mi-mars, avait réuni entre 4 500 et 5 000 personnes dans les rues de la ville.

Moins de 3000 fin avril, ils étaient à peine 1500 mi-mai à manifester leur opposition au projet. Près de 500 il y a trois semaines, ils n'étaient plus que 250 lors du dernier rassemblement, organisé le 9 juin devant le siège d'ERDF. "Baroud d'honneur ou tremplin ?" avions-nous titré alors, reprenant les propos de Didier Testu, le responsable de l'union locale CGT, convaincu d'une relance possible de la mobilisation après la manifestation parisienne du 14 juin. Nous y sommes.

"Massive, dynamique, combative, revendicative, la manifestation nationale unitaire (...) à Paris et en province est une grande réussite. Elle illustre la détermination sans failles des salarié-e-s, des privé-e-s d’emploi, des jeunes et des retraité-e-s à gagner le retrait du projet de loi Travail et à obtenir de nouveaux droits" reprend le tract transmis à la presse angevine en début de semaine. Méthode Coué ? Quand on sait les invraisemblables écarts de comptabilité qui ont ponctué cette manifestation, difficile de ne pas l'entrevoir. Mais il en va ainsi des combats politiques comme des combats sociaux, à Angers comme ailleurs, vous ne trouverez bien entendu pas un leader du mouvement anti- loi El Khomri pour parler de démobilisation. 

Dans les discours officiels, en revanche, deux arguments tiennent le haut du pavé : 1. le gouvernement pratique le dialogue de sourds. 2. ce même gouvernement cherche à discréditer le mouvement. Aussi, le couac qui a entouré mercredi l'interdiction puis l'autorisation du rassemblement parisien, s'est révélé du pain béni. "(...) Sans légitimité populaire ni parlementaire pour imposer sa loi, le gouvernement aura donc tout tenté : l’état d’urgence, le passage en force via l’article 49-3, la division comme la répression pour tenter de juguler le mouvement. Et maintenant nouveauté liberticide, l’interdiction de manifester comme potentiel moyen de faire taire les contestations" ont réagi ensemble plusieurs organisations politiques du Maine-et-Loire (PCF, EELV, MRC, NPA...), appelant à manifester "plus fortement encore aux côtés des syndicalistes lors des prochaines manifestations."

D'où l'intérêt que l'on portera ce jeudi -quoi que l'on puisse faire dire aux chiffres...- au succès ou non des rassemblements organisés à 10h30 à Angers (place du Ralliement) mais aussi à Cholet et à Saumur.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par J.P.LEUSIE le 22/06/2016 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si boisseau pense ce qu'il écrit......
BEURKKKKK;








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com