Loïc Lantoine : le changement, c'est ce soir au THV


Rédigé par - Angers, le Vendredi 3 Octobre 2014 à 07:55


Assurément l'un des grands auteurs-interprètes vivants de la chanson française, Loïc Lantoine a changé. Du moins, c'est ce qu'il prétend avec le titre de son dernier album, sorti en 2013, qu'il vient partager ce vendredi au Théâtre de l'Hôtel de Ville de Saint-Barthélémy-d'Anjou. Une chance à saisir, surtout qu'il reste des places.



Loïc Lantoine (photo Chloé Butteux).
Loïc Lantoine (photo Chloé Butteux).
la rédaction vous conseille
Longtemps simple parolier avant que de passer à la scène, Loïc Lantoine s’est imposé ces dernières années parmi les grands auteurs-interprètes de la chanson française. Amoureux de poésie (Supervielle, Michaux, Norge, Couté…), inspiré par le coin de la rue, sa voix rocailleuse et la qualité de ses textes provoquent un truc qui se nomme souvent frisson.

On pense à Allain Leprest, à Léo Ferré ou encore à Christian Olivier des Têtes Raides, lesquels ont contribué à lancé Loïc Antoine en sortant sur leur label (Mon Slip) son premier album, Bababoum. C'était en 2004 et le disque avait fait mouche, forgeant sa réputation "de poète routard déglinguant les conventions littéraires et musicales avec un bagout et une pépie dignes d’un Bukowski ch’timi ou d’un Tom Waits nordiste" (c'est écrit dans le dossier de presse, mais c'est là aussi bien écrit...).

Trois autres albums ont suivi, Tout est calme (2006), le live A l'attaque (2008), et l'an passé, J'ai changé, qui marque une nette évolution dans l'instrumentation des chansons de Loïc Lantoine, fruit de l'élargissement de son cercle de musiciens. Au fidèle François Pierron (contrebasse), le fils du chanteur angevin Gérard Pierron, sont venus se greffer Joseph Doherty, multi-instrumentiste irlandais (Sons of the Desert, Bashung, Bertrand Belin...), le guitariste Éric Philippon, transfuge de La Tordue, et le batteur Thomas Fiancette.

Comme Brel et ses musiciens s'y prenaient, cet album a d'abord été rodé sur scène pendant deux ans avant de passer par la case enregistrement. Une période de tournée que Loïc Lantoine a mis à profit pour s'essayer à... chanter. "Ça n’était pas une esthétique. Je pensais que j’étais absolument incapable de chanter. Puis on a repris Brassens dans le spectacle Les étrangers familiers avec la Compagnie des Musiques à Ouïr. Ça m’a décomplexé (...). Ce qui est rigolo, c’est qu’aujourd’hui encore, j’entends "c’est marrant, on se rapproche du chant là", alors que moi, j’ai l’impression d’être Maria Callas… voilà, c’est ma croix !" (propos à Marie-Catherine Mardi sur RFI.com, 08/05/2014).

Ce vendredi 3 octobre à 20h30 au THV de Saint-Barthélémy-d'Anjou
Tarifs : 20 €,17€ (partenaires THV), 10€ (réduit)
- Réservation : 02 41 96 14 90 / billetterie@thv.fr

www.ville-saint-barthelemy-anjou.fr





Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @AngersSCO: 📣 Le TGV Scoïste au départ d'Angers et à destination de Paris a quitté la gare ! Débarquement massif d'Angevins à venir ! #L…
Samedi 27 Mai - 15:57
Angers Mag : #Angers ChroniK'Ô Noir #24 - Sandrine Collette : "J’écris dans la joie" @EDITIONSDENOEL https://t.co/yFLaMksShX https://t.co/dSwrRhaKj5
Samedi 27 Mai - 08:04
Angers Mag : Séance critique : "Les fantômes d'Ismaël" d'Arnaud Desplechin: Dans Séance critique,... https://t.co/ADdyx6sLW8 https://t.co/mHPw1SlgH6
Samedi 27 Mai - 08:04
Angers Mag : #Angers A J-1, la pression monte. De tout cœur avec @AngersSCO pour cette finale historique. @IncroyableSCO… https://t.co/jhgonIpBDI
Vendredi 26 Mai - 12:15