Lorsque le Resto-Troc accueille une toque...


Rédigé par - Angers, le 14/10/2015 - 07:30 / modifié le 28/05/2016 - 09:27


Alors que la Semaine du Goût se décline çà et là sur le territoire, l'association d'insertion professionnelle Resto-Troc, implantée à Belle-Beille, a accueilli entre autres le chef angevin Pascal Favre d'Anne au sein de sa cuisine, pour composer un menu à partir de produits fournis par la Banque alimentaire. Récit d'une matinée particulière.



Quatre cuisiniers et des salariés en insertion professionnelle motivés comme jamais : à Resto-Troc, le repas du mardi midi méritait bien le nom de "Menu des Chefs"...
Quatre cuisiniers et des salariés en insertion professionnelle motivés comme jamais : à Resto-Troc, le repas du mardi midi méritait bien le nom de "Menu des Chefs"...
la rédaction vous conseille
Un quart d'heure. Ni plus, ni moins. Lorsque la livraison de la Banque alimentaire est arrivée dans les locaux de l'association Resto-Troc, au cœur du quartier de Belle-Beille, lundi soir, il n'a pas fallu plus de temps aux cuisiniers pour s'accorder sur le menu qui serait servi aux quelques cent convives du lendemain midi.

Autour du piano, Jean-Marie et Franck, les deux cuisiniers encadrants de l'association, mais également les chefs Pascal Favre d'Anne et Frédéric Benoît (qui ouvrira au printemps sa brasserie à Beaucouzé), annoncent : "Crème de radis et son émulsion de pain grillé en entrée - Duo de veau et sa purée de légumes miel et soja en plat - Tartelette aux fruits et chantilly à la vanille de Madagascar en dessert".

Bref, de quoi ravir les papilles des convives, sans pour autant inquiéter plus que cela les personnels. "Pour eux, c'est énorme en terme de reconnaissance", se satisfait Franck. "Montrer à des professionnels leur savoir faire en terme de restauration, c'est aussi donner une image positive de l'insertion, et valoriser chacun des salariés".

En cuisine, ce mardi matin, les choses se mettent en place dans la sérénité. D'un côté, on taille les oranges, bananes et kiwi ; de l'autre, on compose les tartelettes. Un peu plus loin, les chefs s'affairent sur la cuisson de "très belles côtes de veau de Galice" (dixit Pascal Favre d'Anne). Dans moins de deux heures, le tout sera servi en salle, pour un repas amélioré par rapport à l'ordinaire, élaboré avec des techniques et des modes de cuissons différents.

Un pied dans le milieu de l'entreprise ?

Lorsque le Resto-Troc accueille une toque...
Reste que le service assuré par les 15 salariés en insertion professionnelle ne se limite évidemment pas à cet événement et à la "Semaine du Goût". Sous la responsabilité des deux cuisiniers professionnels, ils concoctent chaque jour, à partir des produits de la Banque alimentaire mais également de fruits et légumes triés au Marché d'intérêt national (MIN) par les Jardins de Cocagne, 60 à 80 repas pour les restaurant de l'association, 60 repas pour l'Abri de la Providence et chaque mercredi soir, 120 autres pour le Resto Bus.

Une activité intense, donc, pour une reconnaissance encore faible. Si Resto-Troc est largement accompagnée depuis sa création en 1987, elle est encore méconnue du plus grand public comme des professionnels angevins de la restauration. C'est tout le sens de la rencontre initiée il y a près d'un an et demi entre les bénévoles de l'association et Pascal Favre d'Anne. "N'y a-t-il pas un moyen que les personnes en insertion professionnelles à Resto-Troc viennent, selon leur niveau, dans nos restaurants ?" s'interroge Pascal Favre d'Anne. "Le lien avec le milieu de l'entreprise semble naturel dans le cadre du chantier d'insertion à thème que nous menons ici", appuie la présidente de l'association, Martine Caillat-Drouin.

Une chose est sûre : l'expérience menée mardi matin dans les locaux de Resto-Troc n'a pas manqué d'aiguiser les appétits...





Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com