MCA Finance veut doper l'économie regionale


Rédigé par - Angers, le 05/05/2014 - 10:25 / modifié le 10/05/2014 - 09:34


Créée il y a plus de 20 ans, par Patrick Creuzé, « MCA Finance » est une société Angevine de gestion de portefeuilles qui intervient, pour le compte de particuliers et institutionnels, sur les marchés financiers. Agréée par l’AMF (Autorité des marchés financiers), MCA Finance a lancé dernièrement un plan d’épargne en action à l’attention des sociétés exerçant une activité dans l’Ouest.



De G. à D. : Michel Berson, Patrick Creuzé, Sonia Papillon et Pierre-Yves Legoff
De G. à D. : Michel Berson, Patrick Creuzé, Sonia Papillon et Pierre-Yves Legoff
À part les quelques grosses fortunes installées à Angers, qui connaît vraiment MCA Finance ? Lancée en 1987 par Patrick Creuzé, un ex banquier introduit dans tous les réseaux économiques que compte la ville et deux agents de change parisiens (Magnin et Cordelle) MCA Finance est l’une des deux entreprises indépendantes de la région des Pays de la Loire gérant des portefeuilles en actions pour des institutionnels (caisses de retraite, fonds professionnels) à hauteur de 40% et des particuliers à hauteur de 60 %.

« Notre métier et même l’entreprise sont plus connus à Paris et à l’étranger qu’à Angers », s'indigne Patrick Creuzé. « Et pourtant nous gérons un portefeuille d’environ 400 millions d’actifs, ce qui en fait l’une des plus belles entreprises du secteur ».

Qui l’eut cru. On savait que la vallée de la Loire abritait quelques grosses fortunes, mais pas que. « Même les particuliers qui veulent diversifier leur patrimoine viennent nous voir », poursuit le fondateur. « Nous avons actuellement 1200 clients ». Ce qui n’est pas une mince affaire pour les 6 gérants, sur un effectif de 13 personnes que compte aujourd’hui cette entreprise dont le capital est détenu à 62 % par ses cadres dirigeants et le reste par la Banque Delubac, une banque d’entrepreneurs, indépendante elle aussi..

Bien implanté sur la place d’Angers, Patrick Creuzé qui a su tisser un réseau solide, a souhaité dès le départ établir une relation pérenne et durable avec ses clients, en leur faisant signer un mandat de gestion agréé par l’AMF, en faveur de MCA Finance pour gérer leurs avoirs en compte-titres. Et ça marche.

« Toutes les actions présentent un risque et chacun peut « boursicoter », même sur Internet. Nous sommes là pour trouver la meilleure adéquation. Nos clients nous font confiance d’autant que nous nous mouillons aussi puisque nous gagnons notre vie sur les commissions de gestion » (0.3% de l’actif géré), explique Michel Berson, le directeur de MCA Finance. « Les clients peuvent partir quand ils veulent, mais ils restent, c’est donc qu’ils sont satisfaits ».

Reconnu par ses pairs, MCA Finance, s’est même vu décerner le « Grand prix de la gestion d’actifs », en novembre dernier par l’Agence économique et financière Agefi.

« Notre objectif c’est de développer l’activité régionale »

Forte de cette expérience, la société qui recrute les meilleurs gestionnaires de portefeuille, à l’exemple de Sonia Papillon, gérante OPCVM, qui vient de chez le concurrent Nantais, Portzamparc, a lancé en début d’année « MCA Entreprendre PME », un Fonds commun de placement destiné aux petites entreprises exerçant leur activité principale dans l’ouest de la France. « Avec ce fonds, nous voulons investir dans les pépites de demain », déclarent les dirigeants de la société de gestion.

Fonds dynamique investi à long terme, pour une durée minimum recommandée de 5 ans, MCA entreprendre PME, recherche l’optimisation de la performance, dans le cadre d’une sélection de titres cotés. « Notre objectif c’est de développer l’activité régionale », appuie Patrick Creuzé, lui qui a toujours cru dans les initiatives angevines. « Il y a de l’épargne en France et des entreprises qui ont besoin de cette épargne ».

Ce fonds concernera les entreprises cotées en bourse, celles qui ne rechignent pas à ouvrir leur capital, « le meilleur moyen de se développer », pour Sonia Papillon et Pierre-Yves Legoff, les gérants de ce fonds. « L’introduction en bourse peut paraître complexe, mais elle permet d’apporter des capitaux aux entreprises qui veulent s’offrir des perspectives de croissances et de profits attrayants. Et contrairement à une idée reçue, l’introduction en bourse ne fait pas perdre l’indépendance à un chef d’entreprise ». Dont acte, les chefs d’entreprises peuvent désormais solliciter MCA Finances. Quant aux épargnants qui veulent aussi doper l’économie régionale, ils peuvent souscrire à ce fonds dans le cadre de leur PEA, sa dernière valeur liquidative connue étant de 1050 €.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com