Made in Angers 2012 : lancement réussi dans les locaux d'Éolane


Rédigé par - Le 07/02/2012 - 15:03 / modifié le 07/02/2012 - 17:29


Hier soir l’entreprise Éolane, une société angevine d’électronique industrielle, recevait dans le cadre de la soirée de lancement de « Made in Angers », les premiers visiteurs de l’événement de tourisme économique initié par Angers Loire Métropole et Angers Loire Tourisme. Cet événement unique, plébiscité chaque année par Angevins, permet de toucher du doigt la vitalité de l'économie locale.



Le Président d’Éolane Paul RAGUIN, lors de son intervention
Le Président d’Éolane Paul RAGUIN, lors de son intervention
La visite que nous avons faite ce soir est emblématique de « Made in Angers », c'est-à-dire de la volonté de rapprocher et renforcer le lien entre les Angevins et les entreprises installées et enracinées sur le territoire », déclarait le Maire d’Angers, Frédéric BÉATSE, à l’attention des personnes présentes et notamment de ses collègues élus, des étudiants de l'IMIS-Esthua de l'Université d'Angers chargés de l'accueil de l’événement, mais aussi et surtout du Président d’Éolane : Paul RAGUIN.

Ce dernier, que le Président d’Angers Loire Métropole, Jean Claude ANTONINI, qualifiait « d’entrepreneur visionnaire », lors de son intervention, a installé son entreprise dans les locaux de l'ex-usine Motorola-Continental dont la fin peu glorieuse avait défrayé la chronique dans les années 2006-2008.

Née à Combrée (49) dans la région de Segré sous le nom de Selco, Éolane qui a racheté ce qui restait de Motorola-Continental Angers, dont l'activité régulateurs d'alternateurs, est désormais l’un des fleurons de l’industrie locale, mais aussi internationale dans le domaine de l’électronique industrielle professionnelle, avec 2400 employés répartis sur 21 sites, dont un en Chine et un autre au Maroc.

Avec de clients comme Thalès et Dassault, Éolane qui réalise des éléments pour le Rafale est désormais l’un des leaders des cartes électroniques utilisées dans les domaines de la défense, de l’aéronautique civile, de la recherche spatiale, des transports, du médical, de l’équipement industriel, de l’automobile et des télécommunications, entre autres.

La visite organisée hier soir à l’attention des élus, institutions et guides de l’événement « Made in Angers », revêtait un caractère particulier, puisque cette entreprise qui véhicule des valeurs telles que la satisfaction du client, le respect et la valorisation de l’humain, la tenue des engagements, l'excellence dans le détail, la chasse au gaspillage et la culture du résultat, fait figure d’exemple en ces temps difficiles, comme l'a rappelé le Maire d'Angers dans son allocution.

Ce lieu symbolique n'était donc pas choisi au hasard. Le président ANTONINI a rappelé l’histoire de cette usine dont les locaux avaient été financés par la collectivité dans le but de créer des emplois. « En 1977 ( NDLR : Sous Jean Monnier, Maire) nous avions choisi de construire une usine pour une entreprise, ce qui n’était pas à la mode à cette époque, surtout pour une mairie socialiste laquelle se mettait au service du grand capital. Motorola fut pour nous une source de chagrin, lorsque la marque a cessé son activité à Angers ».

Les élus présents ont salué la pugnacité de Paul RAGUIN et son indéfectible envie d’avancer, d’aller au-devant de la crise, pendant que d’autres baissent les bras. Un leader au sens du terme qui sait entrainer dans son sillage, et quand on travaille pour l’aéronautique ce n’est pas un vain mot, ses clients et ses collaborateurs. « Il a compris que l’électronique à Angers ce n’était fini et qu’elle pouvait encore se développer localement, qu’elle était porteuse d’avenir », poursuivait le Président d’ALM.

Avec un budget de 300 millions d’Euros, « équivalent à celui de la métropole angevine », déclarait Jean Claude ANTONINI, cette entreprise est l'une de celles qu’il faut visiter dans le cadre de Made in Angers, s’il reste encore des places. Cet événement devenu incontournable connait chaque année un succès grandissant. Et si l'on en croit le démarrage des réservations l’édition 2012 ne devrait pas déroger à la règle.

Réservations : www.angersloiretourisme.com ou 02.41.23.50.01





Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur

Angers Ville | Angers Métropole | Pays Loire Angers | Anjou | autres actualités | Evénements | Dépêches | L'info en direct






Document sans nom


















Instagram