Maine-et-Loire : une présidente pour Anjou Tourisme


Rédigé par - Angers, le 01/06/2015 - 07:50 / modifié le 07/08/2015 - 08:24


Anjou Tourisme se féminise. Véronique Maillet, conseillère départementale et maire de Bouchemaine succède à Dominique Monnier à la tête de la structure touristique du Maine-et-Loire, en tandem avec Philippe Chalopin, vice-président du département en charge du tourisme. Sa prise de fonction a eu lieu jeudi dernier devant une centaine d’acteurs touristiques de l'Anjou.



Dominique Monnier et Véronique Maillet lors de la passation de pouvoir
Dominique Monnier et Véronique Maillet lors de la passation de pouvoir
la rédaction vous conseille
Illustration parmi d'autres de l'instauration de la parité au sein du nouveau Conseil Départemental, c’est une femme, Véronique Maillet, maire de Bouchemaine, qui a été nommée jeudi dernier, présidente d’Anjou Tourisme, la structure qui regroupe désormais le Comité Départemental du Tourisme et la Fédération départementale des offices de tourisme-syndicats d’initiative de l'Anjou. Elle succède à Dominique Monnier, lequel a assuré la présidence pendant 11 années sur les 14 passées au sein de la structure chargée de piloter le tourisme en Maine-et-Loire.
 
Évoquant ses souvenirs et notamment les travaux réalisés avec Laurent Boron, le directeur d’Anjou Tourisme, ce n’est pas sans émotion que Dominique Monnier a laissé sa place : « Mon premier mandat que je qualifierais de découverte n’a pas été le plus enthousiasmant. Par contre les suivants ont été passionnants ».
 
Que de chemin parcouru pour ce notaire, maire du Puy Notre-Dame jusqu’en 2008, élu conseiller général en 2001 et nommé à la tête du Comité Départemental du Tourisme, par le président Lardeux, suite au rassemblement européen de plus de 2 500 camping-cars qu'il avait organisé dans sa commune. « Un événement soutenu à l’époque par le Conseil Général et qui a retenu l'attention du président. C'est ce qui m'a permis d’accéder à ce poste », se souvient Dominique Monnier.  
 
C’est à lui que l’on doit également la venue de Laurent Boron, l’actuel directeur. « Je le connaissais bien pour avoir travaillé avec lui à Saumur. Il a mis de l’huile dans les rouages et nous a permis de renouer des relations de confiance avec tous nos partenaires ».
 
« Le tourisme est un levier du développement économique, créateur d’emploi et de profit pour tous les acteurs du tourisme » - Véronique Maillet

Le président se remémore également l’absence de l’Agglomération d’Angers dans le Comité Départemental du Tourisme il y a sept ans. « Christophe Béchu m’avait alors demandé comment faire pour faire rentrer l’Agglo dans le Comité. Impossible le vote était terminé. C’est là que j’ai eu l’idée de proposer une modification des statuts de façon à faire entrer les offices de Tourisme quatre étoiles d’Angers, Cholet et Saumur comme membres permanents. Cela nous a permis d'apaiser les tensions par la suite ». Si Dominique Monnier a contribué à la mise en place du schéma touristique, à la notion d'identité avec le slogan « Anjou, cultivons l'émotion  » et au développement de la qualité de l’accueil en Anjou, on lui doit également l’entrée au Conseil d’administration de l’hôtellerie de plein air, « un élément important du tourisme angevin, mais qui était ignoré à l’époque ».
 
S’il garde le souvenir d’une ambiance sereine au sein « d’un Comité dynamique avec un bon état d’esprit », le budget confortable dont il disposait lui a permis de faire avancer les choses. « Ma remplaçante n’aura pas autant de moyens financiers », soulignait-il avant de quitter sa place. « Mais nous avons pratiquement atteint tous les objectifs du schéma touristique que nous nous étions fixés il y a 7 ans ». Un schéma ambitieux que le tandem Monnier – Boron aura mené à son terme, faisant de l’Anjou un territoire attractif, avec une offre compétitive et de qualité.
 
Véronique Maillet qui reprend les rênes va devoir poursuivre l’action engagée en partenariat avec les grandes villes, les communautés de communes et la région des Pays de la Loire. «  Le tourisme est un levier du développement économique qui représente 7 % du PIB national, 9% dans le département, créateur d’emploi  et de profit pour tous les acteurs du tourisme », soutient la nouvelle présidente. « Comme l’a souligné mon prédécesseur, j’aurai moins de marge de manœuvre (financière : NDLR), mais nous sommes dans la simplification », et donc moins de dépenses.
 
Anjou Tourisme quittera les locaux de la place Kennedy en 2017 pour rejoindre l’ensemble Foch en cours de construction. Le bâtiment actuel, relativement bien placé, propriété du département, sera certainement mis en vente.
 

Le poids du tourisme en Maine-et-Loire

  • 911 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, dont 500 millions d’euros pour Angers et sa région ainsi que Saumur et sa région.
  • 13 000 emplois directs et indirects (tous types de contrats).
  • plus de 2 300 000 touristes et 9 167 000 nuitées (marchandes et non marchandes) chaque année en Anjou,
  • une capacité d’accueil touristique départementale de 92 460 lits : 44,5 % de lits marchands et 55,5 % de lits non-marchands (résidences secondaires),
  • 78 % de touristes nationaux et 22 % de touristes internationaux. Britanniques et Néerlandais sont en tête des clientèles internationales (respectivement 47 % et 25 %), deux marchés secondaires, Allemagne et Belgique (10 et 7% des clientèles étrangères). 3 principaux marchés émetteurs pour les touristes français :  région Parisienne, Grand Ouest et Nord,
  • une augmentation de 8 % depuis 2004 de la capacité d’accueil touristique marchand dans le département,




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com