Mais où va se nicher le racisme ?


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 05/05/2011 - 11:22 / modifié le 05/05/2011 - 11:50


La diversité est l’une des valeurs fondamentales du football et du sport en général. Qui aurait pu imaginer qu’au sein même des instances dirigeantes de la sacro-sainte FFF on puisse remettre en cause ce mélange qui permet à notre pays de se maintenir au plus haut niveau sportif. Et si cette affaire traduisait ce que certains de nos concitoyens vivent au quotidien dans notre beau pays ?



Ce fameux 12 juillet 1998, toute la France dite black-blanc-beur a basculé dans une ivresse insouciante (photo S. Bigeard)
Ce fameux 12 juillet 1998, toute la France dite black-blanc-beur a basculé dans une ivresse insouciante (photo S. Bigeard)
L’affaire des quotas de joueurs de couleur évoqués lors de la réunion du Conseil Fédéral de la Fédération Française de Football, révélée par le site de notre confrère « Médiapart », n’a pas fini de faire du bruit, surtout à la veille des élections au sein même de la fédération. Mais au-delà de cette affaire il semblerait que ce soient les propos tenus par les uns et les autres et notamment ceux de Laurent BLANC, le sélectionneur de l’équipe de France, qui font débat et dévalorisent le monde sportif.

Sans vouloir sa tête, bien au contraire, cet excellent joueur de football et certainement bon entraineur a appris le football avec des joueurs de nationalité et de couleur différentes sans qu’il sans offusque. Il suffit de se souvenir de la finale de la coupe du monde de football de 1998, au cours de laquelle il embrassait les autres joueurs, tous les autres joueurs, sans faire une quelconque différence. D’ailleurs, dans cette affaire, puisque c’en est une, il y a fort à parier que ses propos ont dépassé sa pensée. Il faut les replacer dans un contexte dont il n’avait pas toute la maîtrise, au cours duquel on évoquait surtout les joueurs ayant une double nationalité.

Mais puisque l’on parlait des « bi-nationaux », pourquoi a-t-on évoqué plus particulièrement les joueurs de couleur noire, alors que l’équipe nationale compte d’autres joueurs, de couleur blanche, également dans cette situation ?

Ce qui retient plus l’attention c’est que cette discrimination soulevée par des instances dirigeantes dont les membres sont, comme par hasard, tous de couleur blanche, alors qu’ils devraient en toute logique être représentatifs de la diversité qui existe dans le football, traduit ce que des citoyens français originaires d’autres pays vivent chaque jour qui passe.

Il n’y a pas besoin d’aller bien loin. La ville d’Angers qui à mis en place depuis plusieurs années un conseil des étrangers dont la plupart des membres sont de couleur noire et qui a proposé il n’y a pas si longtemps de faciliter l’embauche des personnels issus de l’immigration dans ses services, se fait régulièrement malmenée par des milieux extrémistes.

Doit-on rappeler, une fois plus, que dans une république démocratique comme la France, tous ceux qui ont obtenu la nationalité française, quelque soit leur couleur de peau ou leur religion d’origine, sont des citoyens à part entière. Ces derniers ont les mêmes droits et les mêmes obligations que le premier des descendants de Vercingétorix. Cela vaut dans les relations de tous les jours et notamment dans les entreprises où nos concitoyens de couleur font aussi l’objet de quotas et de discriminations.

D’ailleurs ont ne devrait même plus parler de leur couleur, mais d’hommes tout simplement, comme vous et moi. Mais, il reste encore beaucoup de chemin à faire, surtout lorsque dans les plus hautes sphères de l’Etat et dans les milieux politiques on prône plus facilement la division que le rassemblement.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Chartineau le 05/05/2011 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'en jetez plus, Yannick Sourisseau !

Bobo, populiste, bisounours... vous revêtez tous les visages des adeptes du vivrensemblisme

"pourquoi a-t-on évoqué plus particulièrement les joueurs de couleur noire, alors que l’équipe nationale compte d’autres joueurs, de couleur blanche, également dans cette situation"
> tout simplement parce que les binationaux sont MAJORITAIREMENT d'Afrique noire et Afrique du Nord

" alors qu’ils devraient en toute logique être représentatifs de la diversité"
et donc, v...

2.Posté par Yannick Sourisseau le 05/05/2011 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Monsieur
Il me semble que toute relation respectueuse comme par cela n'est ce pas. Je me trompe peut-être mais il me semble que le respect des hommes ne fait pas partie de vos considérations. Au risque de vous déplaire, je vous confirme : oui nous sommes bien à Angers, avec nos amis maliens, algériens, soudanais, polonais, anglais, etc . Une chose est sûre au moins c'est qu'avec des discours comme le vôtre nous ne sommes prêts de vivre dans un monde de paix. Sans rancune quand même.
Co...

3.Posté par Chartineau le 05/05/2011 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon, tant pis, j'aurais préféré une réaction sur le fond plutôt que sur la forme...

J'ai d'abord été agacé par le ton gentillet du "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil tout le monde il est mon ami", que vous avez à nouveau employé dans votre réponse.
Ces mielleuses envolées qui s'imaginent permettre de "vivre dans un monde de paix" font plutôt sourire par leur candeur.
Sans parler de toute la sémantique ridicule, de "descendants de Vercingétorix", de ces gens qui souffrent "cha...








Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com