Maison d'arrêt d'Angers, Marc Goua interpelle (de nouveau) la Garde des Sceaux


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 24/04/2013 - 23:07 / modifié le 25/04/2013 - 22:01




Maison d'arrêt d'Angers, Marc Goua interpelle (de nouveau) la Garde des Sceaux
A l’occasion d’une séance de questions orales sans débat à l'Assemblée nationale, mardi dernier, le député-maire de Trélazé Marc Goua (PS) à interpellé de nouveau la Garde des Sceaux sur le sort de la Maison d'arrêt d'Angers et le projet de la remplacer.

Christiane Taubira retenue au Sénat, c'est Aurore Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication qui lui a répondu en son nom. Pour nous apprendre quoi ? Pas grand-chose à vrai dire. "Que la précédente majorité avait annoncé la construction d’un nouvel établissement pénitencier, par le biais d’un partenariat public-privé, sans prévoir pour autant le financement nécessaire à la réalisation de ce projet" rapporte Marc Goua.

Que, selon la ministre, "les nombreux travaux d’entretien réalisés ces dernières années dans la prison d’Angers" "ont (...) contribué à améliorer les conditions de détention des détenus." Sur le projet de construction d'une nouvelle maison d'arrêt, pas un mot en revanche. De quoi nourrir les regrets du député angevin pour qui "les nombreux efforts entrepris ne permettent pas de lutter contre le problème central affectant la prison d’Angers, la surpopulation carcérale".

Construite en 1856, la Maison d'arrêt du Pré-Pigeon accueille aujourd'hui près de 400 détenus, soit un taux d'occupation de 150%, dépassant largement la moyenne nationale. A la suite d'un appel d'offres lancé en mai 2010 par la préfecture du Maine-et-Loire, plusieurs sites, dont Trélazé, ont été retenus pour accueillir d'ici à 2017 un nouvel établissement pénitencier.

"Je note toutefois que le Gouvernement n’enterre pas le projet, indique Marc Goua, Mme la ministre a en effet déclaré que rien n’était encore décidé. Une démarche foncière a notamment été entreprise pour disposer d’un maximum d’éléments concernant la situation de la prison d’Angers. J’ai ainsi invité Mme Taubira à venir visiter la maison d’arrêt du Maine-et-Loire afin de faire rapidement un point complet de la situation."










1.Posté par plamin le 25/04/2013 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Goua ferait mieux de demander l'expulsion des étrangers condamnés, l'interdicion d'avoir des gamins pour les parents indignes... du vent, toujours du vent ces politiques...















Angers Mag