Mali, le Mouvement de la Paix condamne l’intervention militaire française


Rédigé par - Angers, le 16/01/2013 - 17:48 / modifié le 16/01/2013 - 18:46




Mali, le Mouvement de la Paix condamne l’intervention militaire française
Marinette Prouteau, présidente du comité d’Angers du Mouvement de la Paix, dénonce au nom de son association l’état de guerre au Mali, tout en exprimant sa solidarité avec le peuple malien qui « souffre depuis plusieurs mois d’inacceptables violences perpétrées par des groupes armés se réclamant de l’Islam radical ».

L’association pacifiste qui constate que le gouvernement a décidé d’envoyer l’armée française sans demander l’avis du Parlement, refuse de considérer l’intervention militaire comme seule solution aux conflits armés que connaît la région du nord Mali. « Cette intervention militaire place les citoyens devant une politique du fait accompli, induit par l’urgence d’une situation pour laquelle la communauté internationale ne s’est pas dotée des moyens de préventions nécessaires », déclare la représentante angevine du Mouvement pour la Paix dans un communiqué.

« L’histoire récente démontre clairement que rajouter la guerre à la guerre n’apporte aucune solution à un quelconque conflit », ajoute Marinette Prouteau, laquelle estime que le récent conflit Libye a conduit à l’actuelle situation au Mali, « ce qui oblige la France et la communauté internationale à repenser leurs stratégies, en vue de réellement protéger les populations ».

« cette intervention a des effets directs sur la population française, prise en otage par l’instauration d’un climat de peur permanente de l’ennemi invisible », souligne la présidente, « ce qui donne lieu au maintien et au renforcement du plan Vigipirate avec une présence continuelle de l’armée sur le territoire impliquant une situation de guerre sans fin ».

Pour le Mouvement de la Paix, l’urgence absolue est de permettre le déploiement d’une force d’interposition internationale mandatée par les Nations unies pour mettre fin aux conquêtes des groupes armés et protéger les populations civiles en proie à la terreur des combats.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Christian le 19/01/2013 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les groupes armés en question lisaient ces propos de cette dame, je crois qu'ils ne souriraient même pas. Simplement parce qu'ils ne comprendraient pas. Ils sont tellement loin de pouvoir imaginer un tel raisonnement ...
L'angélisme de madame Prouteau est à l'égal de l'inhumanité et la violence de ces groupes de trafiquants. Ceux-ci sont prêts à aller jusqu'à occuper un pays afin d'asseoir leurs trafics. Quant à l'interposition, on sait ce que ça donne face à ces groupes terroristes tentacu...








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com