Manifestation "contre le fascisme" dimanche à Angers


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 20/06/2013 - 16:48 / modifié le 20/06/2013 - 16:58




Le 6 juin dernier, près de 300 personnes avaient manifesté à Angers après la mort de Clément Méric.
Le 6 juin dernier, près de 300 personnes avaient manifesté à Angers après la mort de Clément Méric.
Deux semaines après la mort de Clément Méric, ce jeune militant d'extrême gauche, agressé par des skinheads à Paris, une quinzaine d'organisations (1) appellent à manifester dimanche prochain à 15, place du Ralliement à Angers, "contre le fascisme et l'extrême droite".

La rassemblement s'inscrit dans le cadre d'un appel national, relayé un peu partout en France, "pour rendre hommage à Clément et pour éliminer la haine fasciste", indique le communiqué transmis par les organisateurs.

Ces derniers estiment que la mort du militant parisien "dépasse le drame individuel" et le rapprochent des agressions commises ces derniers mois par des groupes d'extrême droite contre les lesbiens, les gays, les immigrés les musulmans, les juifs et les militants anti-fascistes, en France, en Europe, "y compris dans le Maine et Loire".

"La situation exige des actes forts, permettant de mettre un coup d’arrêt à la propagation de ces idées et pratiques nauséabondes, écrivent-ils, Le fascisme et l’extrême-droite ne sont pas des courants politiques avec lesquels on dialogue ou on compose."

Le 6 juin dernier, près de 300 personnes avaient manifesté dans le centre-ville d'Angers en la mémoire de Clément Méric.

(1) Les signataires de l'appel en Anjou : Alternative Libertaire 49, ATTAC 49, la CNT 49, le Collectif Émancipation, le Collectif de Soutien aux Sans-Papiers 49, la Gauche Anticapitaliste 49, les Jeunesses Communistes 49, le Planning Familial 49, le NPA 49, RUSF 49, le SNEP-FSU, l'UNEF Angers, l'Union syndicale Solidaires 49.










Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Roba le 29/06/2013 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Evenstood
Et alors, mon gars, où sont VOS arguments confirmant la profondeur de votre pensée?
Merci en tout cas d'améliorer votre orthographe.

10.Posté par Roba le 27/06/2013 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les journaux:
"Il est incontestable aujourd’hui que les skinheads ne cherchaient pas la bagarre et ont tout fait pour éviter la confrontation entre factions. Ils sont sortis du magasin Fred Perry par une porte dérobée pour se diriger vers le métro : c’est à proximité de celui-ci que les gens de l’Action antifasciste Paris les attendaient. En première ligne, Clément Méric, certes poids plumes mais déterminé à engager le combat. N’oublions pas que, dans le magasin, le jeune étudiant de Science P...

9.Posté par Roba le 25/06/2013 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tiens!!! Tiens !!!!! Qui était le bagarreur, le petit mec haineux?


http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-clement-meric-voulait-vraiment-en-decoudre-25-06-2013-1685655_23.php

8.Posté par Roba le 25/06/2013 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@PeterDenver
Votre écrit prouve qu'il y a heureusement encore des gens malins en France qui ne se laissent pas ent... par les media comme le gros c... de Raffarin accueillant dans ses bras la pauvre victime de la pseudo-agression antisémite du RER.
@Evenstood
Le calme soudain des media et surtout des politicards de gauche après leurs envolées grotesquement lyriques devraient vous inciter à la prudence. Si même eux la ferment désormais, c'est qu'ils se rendent compte que la planche était sérieuse...

7.Posté par PeterDenver le 25/06/2013 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et voilà, le mensonge des Antifas cesse quand la vérité éclate !

La mort de Méric est un vrai drame, mais les faits démontrent que c'était lui l'agresseur, et qui a agressé avec lâcheté (dans le dos et en surnombre).

La scandaleuse récupération de ce drame en dit long sur la moralité de toute la gauche, et en particulier du Front de Gauche.

Alexis Corbière, porte parole du Front de Gauche, affirmait :
"Violemment frappé au sol..." c'est FAUX, les images ont montré qu'il n'y a pas eu de coup une f...

1 2 3














Angers Mag