Mariage homosexuel : l’avis de Quazar


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 29/01/2011 - 10:31 / modifié le 30/01/2011 - 10:17


La réponse du conseil constitutionnel concernant le mariage pour les personnes de même sexe, rendue ce vendredi 28 Janvier, n’a pas laissé insensible la communauté homosexuelle d’Angers et du Maine et Loire. Stéphane Corbin, le Président de l’Association Quazar a tenu à donner son avis sur cette décision.



La communauté LGBT d'Angers et du Maine et Loire, lors de la dernière Gaypride d'Angers
La communauté LGBT d'Angers et du Maine et Loire, lors de la dernière Gaypride d'Angers
Sans surprise « les Sages » du Conseil Constitutionnel ont confirmé que les articles 75 et 144 du Code Civil, lesquels définissent le mariage civil, sont conformes à la Constitution. Cette décision est intéressante à plus d'un titre puisqu’elle révèle que notre droit constitutionnel n'est pas basé sur un principe de non discrimination », déclare Stéphane CORBIN, le Président de QUAZAR. Rappelons que le Conseil Constitutionnel se prononçait suite à la procédure lancée par un couple de femmes de Reims, lequel souhaitait pouvoir, sur la base du droit constitutionnel, se marier pour offrir une cadre familial sécurisé aux quatre enfants qu’il élève

« QUAZAR demande l'introduction en l'article premier de notre Constitution de ce principe de non discrimination qui aurait pour conséquence la mise en conformité de tout notre droit et tendrait ainsi vers une réelle égalité de droit pour les personnes de même sexe », poursuit Stéphane CORBIN, lequel confirme que les membres de son association ne revendiquent pas le mariage gay ou homosexuel, mais bien l'ouverture du mariage civil et républicain aux couples de même sexe, avec les mêmes droits et mêmes devoirs que les couples de sexe différent, le tout sans aucune interférence religieuse. Pour lui, comme pour l’ensemble de la communauté, mariage civil et mariage religieux ne répondent pas aux mêmes textes, en tout état de cause, les textes civils prévalant sur ceux des religions, dans un pays républicain comme le nôtre.

« La situation de blocage sur cette question vient principalement du fait du refus de la reconnaissance de l'homoparentalité et de la transparentalité qui découleront naturellement de cette ouverture », argumente Stéphane CORBIN, lequel constate que les Français évoluent plus rapidement qu’un gouvernement et bon nombre d’élus, hostiles à toute évolution sexuelle de la société française.

Selon un sondage TNS Sofrès du 26 janvier pour Canal +, publié récemment, 58 % des Français se prononcent pour l'ouverture du mariage aux couples de même sexe et 49 % en faveur de la reconnaissance de l'homoparentalité. Reste maintenant aux politiques à en tenir compte.

Pour Quazar qui ne se fait d’illusion sur un éventuel changement de gouvernement en 2012, l’égalité des droits n’est ni de gauche ni de droite : « elle appartient aux femmes et aux hommes engagés qui ont la ferme conviction de la rendre possible au profit des minorités ». Les citoyens de la LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) font partie de ceux là.

QUAZAR participe ce week-end à l'Assemblée générale de la Fédération LGBT à Orléans qui prépare une plate-forme de revendications pour les élections de 2012, cap qu’ils se sont fixés pour pour l'obtention d'une égalité réelle des droits notamment pour les personnes LGBT.

De même, QUAZAR membre de la Coordination Interpride de France participe à l'élaboration d'un texte commun des Lesbian & Gay Pride et Marches des Fiertés sur cette thématique.

Pour en savoir plus : www.quazar.fr

Contact : assoquazar@free.fr



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Pdenver le 31/01/2011 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur la forme, Monsieur Corbin n'a rien compris : le Conseil Constitutionnel est là pour vérifier que les lois sont conformes à la Constitution, ce qui est le cas.
Si les lois doivent évoluer, c'est au Parlement de le faire !

Sur le fond, il faut rappeler à Monsieur Corbin que le mariage est fondateur pour la société en ce sens qu'il définit un cadre légal pour les enfants à venir. Jusqu'à preuve du contraire, la procréation n'est possible que pour un couple hétérosexuel, il est donc tout à fait...








Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com