Mécène et Loire : « Promouvoir la conjonction des techniques et des arts »


Rédigé par - Angers, le Jeudi 23 Octobre 2014 à 08:28


Engagés dans un mécénat de proximité qui valorise le Maine-et-Loire, les 28 entreprises qui composent la Fondation Mécène et Loire ont attribué mardi soir au Musée des Beaux-Arts d’Angers leurs dotations pour l’année 2014-2015. Dix-neuf projets culturels innovants et originaux ont reçu un soutien financier pour un montant global de 139 000 €.



De gauche à droite : Laurent Torpille, Xavier Seignard et Jérémie Rigaudeau, (manque Olivier Brichet), trois des quatre artistes, plasticiens et scénographe, lauréats de la bourse de Mécène et Loire 2013 pour le projet « La Bande Passante ».
De gauche à droite : Laurent Torpille, Xavier Seignard et Jérémie Rigaudeau, (manque Olivier Brichet), trois des quatre artistes, plasticiens et scénographe, lauréats de la bourse de Mécène et Loire 2013 pour le projet « La Bande Passante ».
la rédaction vous conseille
Désormais bien ancrée dans le territoire angevin, la Fondation Mécène et Loire s’impose comme l’un des financeurs incontournables des structures culturelles. « Un véritable label qui permet de créer une dynamique vers les entreprises », soulignait Ariane James-Sarazin la directrice des musées d’Angers. Le musée des Beaux-Arts qui accueillait les structures lauréates mardi soir, a bénéficié d’une aide de la Fondation Mécène et Loire l’an passé. « Celle-ci nous a été très utile car elle a permis au musée des Beaux-Arts de sortir de ses murs ».

Créée en 2007, avec l’appui de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Angers, la Fondation Mécène et Loire qui regroupe pour sa deuxième version depuis février 2013, vingt-huit entreprises (24 dans sa première version), propose « une forme de mécénat original, à la fois collectif et territorial, désormais recentré sur les domaines de la culture et de la solidarité », rappelle Stéphane Martinez, son président.

Le patrimoine et le sport, thèmes proposés lors de la première édition, sont respectivement pris en charge par Mécènes d'aujourd'hui et Mécèn’élite Anjou.

Depuis son lancement la Fondation Mécène et Loire a attribué plus d’un million d’Euros à plus d’une centaine de projets, lesquels donnent l’occasion de « promouvoir la conjonction des techniques et des arts », soulignait l’une des représentantes des entreprises.
 
" Le mécénat d’entreprise c’est une voie possible pour rapprocher les entreprises et les talents "

Devenu l’un des acteurs économiques des projets culturels angevins, Mécène et Loire à examiné 80 demandes en 2013 (118 l’année précédente), pour n’en retenir que 19, confiés ensuite à des binômes de chefs d’entreprise chargés d’en examiner la faisabilité avec les porteurs de projets.

Très motivés les chefs des plus grandes entreprises locales s’impliquent dans la démarche à laquelle ils adhèrent, en versant des fonds de manière désintéressée, mais aussi et surtout en se mobilisant pour accompagner les projets jusqu'à leur réalisation. « Le mécénat d’entreprise c’est une voie possible pour rapprocher les entreprises et les talents mais aussi pour développer la richesse du lien humain sur des projets communs », explique Sylvie Degez avocate et co-gérante de la société Lexcap d’Angers.

« Après le partenariat sportif c’est une nouvelle aventure qui permet d’encourager la culture en Maine et Loire », ajoute Jacques Burel, le directeur du département Affichage et Horlogerie de l’entreprise Bodet à Trémentines.
 
" Vous serez la tête de lecture de l’œuvre que vous aller créer en entrant dans la matière sonore "

Mardi soir les chefs d’entreprise ont attribué des fonds pour un montant total de 139 000 €, à des projets culturels et de solidarité, et notamment des projets d’opéra. « L’an dernier nous avions soutenus plusieurs festivals de jazz, c’est année c’est l’opéra, la preuve que nous sommes capables de soutenir tous les styles musicaux », s’amuse Stéphane Martinez.

Parmi les projets soutenus, la plus grosse dotation d’un montant de 20 000 € a été attribuée à l’association Aria Opéra pour la réalisation de l’opéra « Les Amants de Galerne  », conduit par le musicien et chef d’orchestre Jean-Jo Roux.

La soirée donna aussi l’occasion aux lauréats de la « bourse Mécène et Loire » sur le thème « Art, Innovation et Economie », de présenter l’avancement de leur projet intitulé « la Bande Passante ». Ce projet qui verra le jour en septembre 2015 en un lieu qui reste à déterminer permettra au public de participer à une expérience musicale unique. « Vous serez la tête de lecture de l’œuvre que vous aller créer en entrant dans la matière sonore », ont rappelé les lauréats. De quoi exciter l’imaginaire des chefs d’entreprises qui attendent avec impatience de vivre cette expérience qu’ils ont contribué à lancer.
 

stephane_martinez_presente_mecene_et_loire.mp3 Stéphane Martinez présente Mécène et Loire.mp3  (1.96 Mo)



Les 19 porteurs de projets soutenus en 2014-2015

  1. « Ouverture au public » - Association Maison Julien Gracq : 10 000 €
  2. « Maître Belloni » - Théâtre de l’Equinoxe : 4 000 €
  3. « Autour des Scarlatti » - Ensemble vocal Prélude : 7 000 €
  4. « Festival Le temps est incertain mais on joue quand même » : 4 000 €
  5. « Jardin de nuit » - Association Parc Oriental : 10 000 €
  6. « Festival Opéra de Baugé 2015 » - Association Opéra de Baugé : 5 000 €
  7. « La Plate-Forme » - Association En Face : 10 000 €
  8. « Spectacle musical  « Les Misérables » - Association La Compagnie du Musical : 3 500 €
  9. « Science Tour dans le Pays Segréen » - Association Les petits débrouillards Grand Ouest : 3 000 €
  10. « Les Amants de Galerne » - Association Aria Opéra : 20 000 €
  11. « Face to Face » - Association UL3SONS : 6 000 €
  12. « Festival Angevin d’Opéra-Bouffe » - Association La Vallée des Arts : 10 000 €
  13. « Festival du Nouveau Théâtre Populaire » - Nouveau Théâtre Populaire (NTP) : 10 000 €
  14. « Création du spectacle « Passés au rouge » - Compagnie Philippe Mathé – Bibliothéâtre : 4 000 €
  15. « Le chantier du 5ème vent – Le gabarot : un projet à vivre  - Association Les Chalandoux du 5ème vent : 15 000 €
  16. « Rêves animés » - Association Entr’Art : 2 500 €
  17. « RPG 14 ou le jeune homme et la machine à tuer » - Compagnie Mêtis : 5 000 €
  18. « L’histoire des trois ours et Perce-Neige » - Compagnie Piment Langue d’Oiseau (en partenariat avec la Compagnie Spectabilis) : 4 000 €
  19. « Clandestin, voyage en autisme(s) » - Association Pour ma pomme : 6 000 €




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com