Mécène-et-Loire : la promo 2016-2017 s'ouvre à la paléobotanique


Rédigé par - Angers, le Mercredi 14 Septembre 2016 à 08:12


La fondation d'entreprises de Maine-et-Loire a dévoilé lundi soir la liste des 23 projets qu'elle soutient pour cette saison 2016-2017. Les initiatives culturelles y restent largement prédominantes. Mais d'autres émergent désormais à l'image du projet de valorisation du patrimoine paléobotanique de l'Anjou présenté par le parc Terra Botanica.



Stéphane Martinez, président de la fondation Mécène-et-Loire, aux côtés de Christine Strullu-Derrien, la paléobotaniste qui a découvert le fossile de Châteaupanne.
Stéphane Martinez, président de la fondation Mécène-et-Loire, aux côtés de Christine Strullu-Derrien, la paléobotaniste qui a découvert le fossile de Châteaupanne.
la rédaction vous conseille
Il y a des sourires qui en disent long. Lundi soir au centre d'affaires Terra Botanica, celui de Christine Strullu-Derrien parlait mieux que tous les discours. En 2006, cette paléobotaniste, ex-chercheur-associé au laboratoire d'études des bio-indicateurs actuels et fossiles  (BIAF) d'Angers et aujourd'hui en poste au Museum d'Histoire Naturelle de Londres, a découvert dans la carrière de Châteaupanne à Montjean-sur-Loire, une plante fossile vieille de 407 millions d'années, et considérée aujourd'hui comme le bois le plus vieux du monde.

Pour faire reconnaître la valeur de cette trouvaille, presque anodine en apparence - un fossile comportant des traces de végétaux d'1,5 mm de diamètre pour une douzaine de centimètres de longueur -, la scientifique a du se battre sans relâche auprès de la communauté scientifique. La publication en 2011 d'un article dans la prestigieuse revue Science lui a valu reconnaissance internationale. Mais une reconnaissance dont elle ne satisfait pas. "C'est un patrimoine qui doit être mis a portée du public avec les outils techniques du moment. C'est la valorisation de ce travail scientifique qui m'importe aussi aujourd'hui" explique t-elle. 
"Je suis consciente que les plantes, ça ne parle pas forcément beaucoup aux jeunes si leur présentation n'est pas attractive. C'est une nouvelle aventure qui commence" 
Dix ans après, Christine Strullu-Derrien a trouvé auprès de la fondation Mécène-et-Loire une oreille attentive pour satisfaire cette ambition. Lundi soir, la fondation a officialisé l'aide de 10 000€ qu'elle s'est engagée à verser au parc Terra Botanica, avec lequel la paléobotaniste s'est associée, pour valoriser sa découverte et les travaux qu'elle poursuit autour des plantes de trois périodes géologiques anciennes (-400, -300 et -40 millions d'années). Moyennant le recours à la modélisation 3D, le projet vise notamment a reconstruire différentes parties de ces plantes (fruits, graines...) qui poussaient il y a des millions d'années sous nos latitudes alors tropicales. "Je suis consciente que les plantes, ça ne parle pas forcément beaucoup aux jeunes si leur présentation n'est pas attractive. C'est une nouvelle aventure qui commence" insiste Christine Strullu-Derrien. 

"C'est parfois compliqué pour une fondation comme la notre d'aller sur ce type de projets. Mais plusieurs facteurs nous ont séduit : le fait qu'il est innovant, qu'il s'inscrit dans l'idée de valorisation de notre territoire, qu'il fasse appel aux nouvelles technologies avec la 3D et que Terra Botanica s'inscrive dans la démarche" justifie de son côté Stéphane Martinez, le président de Mécène-et-Loire qui a lui-même défendu le projet, aux côtés d'un autre chef d'entreprise, membre de la fondation comme le veut la tradition de fonctionnement de celle-ci. 

Reste à patienter quelques mois avant de découvrir in-situ le fruit du projet soutenu : le calendrier fait état d'une concrétisation à l'été 2018. En attendant et depuis cette saison, les travaux de Christine Strullu-Derrien font déjà l'objet d'une animation ludique au sein de l'espace des apprentis paléobotanistes de Terra Botanica. Un travail appuyé par une vidéo réalisé sur le site même de Châteaupanne.

Les 23 projets retenus
1. Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire (15 000€) : construction et installation du premier orgue hybride de salle en France, au Centre des Congrès d'Angers
2. Collectif Les Z’Eclectiques (5 000€) : création d'un parcours secret à travers 3 territoires (Mauges, Choletais et Angers) dans le cadre de la nouvelle collection "été" de ce collectif musiques actuelles
3. Energie Musique (5 000€) : développement de ce centre de formation musical basé au May-sur-Evre
4. Rock With You – Grise Cornac (4 000€) : réalisation sur le territoire angevin (Behuard, Rochefort, Bouchemaine, Angers...) d'un clip musical
5. Compagnie Entrée Public (10 000€) : consolidation de l'activité du Théâtre en Bois
6. Compagnie Spectabilis (7 000€) : création d'un nouveau spectacle -"Les yeux plus grands que le monde"- autour de la question de l'alimentation, conçu en collaboration avec l'Ademe et le Parc Naturel Loire Anjou Touraine
7. Compagnie Piment Langue d’Oiseau (4 000€) : création de "La vraie princesse", spectacle tiré de "La Princesse au petit pois" d'Andersen, troisième volet d'un triptyque autour du conte.
8. Compagnie La Galerie (3 000€) : création du prochain spectacle de cette compagnie angevine, chronique douce amère sur les relations de voisinage.
9. Compagnie Fénémone (2 000€) : création d'un nouveau spectacle -"Une femme à la mer", "solo pour une poissonnière", histoire de vie d'une femme en équilibre.
10. Scènes de Pays dans les Mauges (12 000€) : programmation "arts de rue" en cours valorisant le patrimoine de la région des Mauges
11. Chap’Pays Production (7 000€) : création du spectacle "L'Orange Mécanique - American ski show" mélant théâtre forain, jeu burlesque, mécanique et cascades.
12. Compagnie A Travers Champs (6 000€) : création d'un spectacle de marionnettes d'ombre et de lumière, destiné aux enfants à partir de 6 ans (Chanzeaux - Vihiers).
13. Association Hé Change ! (3 000€) : dispositif pédagogique itinérant d'initiation aux contes kamishibaï et aux marionnettes (bords de Loire)
14. Les Films à Roulettes (4 000€) : organisation de la première édition de ce festival de cinéma à Montreuil-Bellay (23 au 25 septembre prochains)
15. La Bulle – Médiathèque de Mazé (5 000€) : organisation d'un festival de bande-dessinée -"Cases départ" du 12 au 14 mai 2017 sur toute la commune de Mazé-Milon.
16. Ville d’Angers – Les Accroche-cœurs (10 000€) : création "Vortex-X", expérience interactive présentée le week-end dernier sur la place du Ralliement dans le cadre des Accroche-Coeurs
17. Austin Angers Creative (9 000€) : organisation de la 2e édition de l'Austin Week, en cours cette semaine sur Angers.
18. Terra Botanica (10 000€) : projet de valorisation du patrimoine paléobotanique de l'Anjou (lire ci-dessus)
19. Terre des Sciences (6 000€) : création d'une visite virtuelle autour du belvédère de la Piverdière à Bouchemaine, en lien avec les paysages et la patrimoine végétal de l'Anjou
20. Comité Régional de Développement Agricole Baugeois Vallée (5 000€) : création d'une BD sur les métiers du végétal
21. CHU d’Angers (10 000€) : soutien au projet de création d'oeuvres d'art contemporaines dans le parc de l'hôpital. 
22. Association Résonnance (3 000€) : création chorégraphique de Marie-France Roy impliquant 8 danseurs de 2 à 74 ans dont 2 danseurs en fauteuil. 
23. Les Chalandoux du 5ème vent (5 000€) : soutien à la fête de mise à l'eau du Gabarot, un bâteau de 18 m en construction sur les quais de Chalonnes (24 juin 2017).

Retrouvez plus de précisions sur ces projets sur www.mecene-et-loire.fr




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag












Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00







cookieassistant.com