Milos, Alain, Michael et les rebelles à Premiers Plans 2016


Rédigé par Tristan LOUISE - Angers, le Jeudi 1 Octobre 2015 à 16:00


L’équipe du festival a profité de l’assemblée générale de l’association, mercredi au Grand Théâtre, pour dévoiler quelques toiles projetées et quelques figures présentes lors de la 28e édition qui se tiendra du 22 au 31 janvier.



Michael Lonsdale, ici avec Sabrina Ouazani dans le films "Des hommes et des dieux", sera l'un des invités forts de la 28e édition du festival Premiers Plans. Crédit photo : Why Not Productions/Mars Distribution
Michael Lonsdale, ici avec Sabrina Ouazani dans le films "Des hommes et des dieux", sera l'un des invités forts de la 28e édition du festival Premiers Plans. Crédit photo : Why Not Productions/Mars Distribution
la rédaction vous conseille
Toutes les forces vives du festival et de l’association Premiers Plans étaient au Grand Théâtre, mercredi soir. Hormis l’équipe de programmation, bien sûr, dont les sept membres commencent à visionner les quelque 2 000 films dont une centaine nourrira la sélection officielle.

Le début de l’automne correspond en effet à l’assemblée générale de l’association. Celle de mercredi aura vu Yves-Gérard Branger quitter ses fonctions de président au profit de Jean-Michel Claude, trésorier de l’association pendant vingt-huit ans et l’un des membres fondateurs du festival.

Mais c’est bien Jérôme Clément, l’actuel président du festival, et Claude-Eric Poiroux, son délégué général et directeur artistique, qui trônent à la table pour évoquer le passé récent et le futur proche de la grand-messe cinématographique angevine. « Avec 75 000 entrées, le cru 2015 a été très bon, souligne le premier. Les finances vont bien, le budget est même en excédent. On est heureux de voir que « Mustang », un film qui a été préparé notamment aux Ateliers d’Angers, représentera la France aux Oscars. Et j’en profite pour avoir une pensée pour Jeanne Moreau. On sait ce qu’on lui doit, ce que le festival lui doit et on l’associe à sa réussite. »

Claude-Eric Poiroux se réjouit quant à lui d’une promesse d’élu tenue : Christophe Béchu avait promis une cabine de projection dans le Grand Théâtre et elle se construit en ce moment. La capacité d’accueil pendant le festival s’en trouvera renforcée.

Premiers Plans accueillera une rétrospective consacrée à l'œuvre de Milos Forman, le réalisateur, entre autres, de "Vol au-dessus d'un nid de coucou", en 1976, avec Jack Nicholson. Crédit photo : DR
Premiers Plans accueillera une rétrospective consacrée à l'œuvre de Milos Forman, le réalisateur, entre autres, de "Vol au-dessus d'un nid de coucou", en 1976, avec Jack Nicholson. Crédit photo : DR
Quelques noms qui feront l’affiche de cette 28e édition ont donc été lâchés. À commencer par celui du réalisateur devenu « filmeur » Alain Cavalier. Les fidèles des 400 Coups cinémas le connaissent puisque l’auteur de Thérèse, du Filmeur ou encore du récent Pater est venu plusieurs fois y présenter ses films. Parti d’un cinéma grand public, voire commercial pour développer depuis des décennies un cinéma de l’intime, Alain cavalier sera un interlocuteur riche pour les nombreux jeunes cinéphiles qui agitent le festival.

Lui ne sera pas là mais un maximum de ses œuvres, oui. Milos Forman n’a plus la force de se déplacer mais ses films en gardent une certaine. Premiers Plans profite des 40 ans de la sortie du Vol au-dessus d’un nid de coucou pour rendre hommage à un cinéaste peu salué, auteur d’une œuvre pourtant riche et singulière (Au feu les pompiers ! HairValmontLarry Flint…). Jean-Claude Carrière, son scénariste sur Taking off, Valmont ou Les Fantômes de Goya parlera notamment de son œuvre.

Autre annonce, le fil rouge de la rétrospective thématique : ce sera « rebelles ». La liste est à compléter mais le public peut déjà saluer à l’idée de voir ou de revoir Zéro de conduite de Jean Vigo, Head on de Fatih Akin, Made in Britain d’Alan Clarke ou encore L’Ennemi de la classe de Rok Bicek.

Il n’est pas toujours aisé de trouver un acteur qui est à la fois comédien possédant une carrière et un charisme indéniables. Michael Lonsdale est de ceux-là et il sera l’homme providentiel de la collaboration entre le Centre dramatique national Angers Pays de la Loire (ex-NTA) et Premiers Plans. Il y rencontrera son public de cinéma et son public de théâtre avec notamment une plongée dans l’œuvre de Charles Péguy et un chant avec le local Thierry Titi Robin.

Un hommage à Henri Dutilleux, un focus sur le cinéma d’animation, des expos, le projet « Former le regard des jeunes » et des dizaines d’autres rendez-vous attendent les festivaliers de 2016. Un peu de patience et un peu plus pour la 30e édition, en 2018, que Jérôme Clément promet exceptionnelle.
 
Toutes les infos sur www.premiersplans.org.premiersplans.org












Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com