Miossec en concert à Angers, trois petits tour et puis s'en va...


Rédigé par SA - Angers, le Mardi 1 Décembre 2009 à 00:03


Après son concert d'Angers, l'écorché vif a bien mérité quelques vacances en cette trêve hivernale, pour reprendre la route l'année prochaine avec, nous l'espérons tous, cette vitalité qu'il a offert au public angevin.



Miossec en concert à Angers, trois petits tour et puis s'en va...
la rédaction vous conseille
Le Chabada, bel écrin angevin de la scène actuelle comptait un peu plus de 600 paires d'oreilles et et autant d'yeux rivés sur l'artiste.

Tous avaient en tête des souvenirs de concert ou d'articles de presse, où ce chanteur compositeur atypique honorait ou pas son contrat... et avec parfois des échanges et des mots durs pour l'assistance...

Avec Miossec c'est pile ou face, soit il est éblouissant, au zénith de son art ou vraiment désespérant...
Quelque soit le camp choisi, l'homme ne laisse personne indiffèrent tellement il met du cœur dans ses textes et ses interprétations, enfin quand il arrive à les interpréter...

Après ses différentes album qui ont en parti tous connu un vif succès particulièrement "1964".
Le brestois avec la participation de Yann Tiersen à accouché de son 7 éme album. Apres " Boire ", " Baiser " , " A Prendre ", " Brûle " , " 1964 ", " L'étreinte " voici " " Finistériens ".

Cette opus, marque un tournant, ici Miossec nous confie qu'il ne parle pas que de lui, mais qu'il regarde autour de lui. Il confère ici à ces textes une vision sociale, comme dans les titres " CDD " et " Chiens de paille ".

Également et toujours présent dans ses albums, l'artiste ne peut pas ne pas parler des relations amoureuses et ainsi nous montrer une très grande sensibilité.

Miossec en concert à Angers, trois petits tour et puis s'en va...
Sensibilité , fragilité, écorché vif, des qualificatifs applicables lors du concert d'Angers. Les angevins, ont été gâtés. Certain diront que c'était n'importe quoi, mais qu'ils l'aient déjà vue( ou pas ), les spectateurs ont eu du grand Miossec.

L'artiste a offert un set haut un couleurs, avec une tonalité plus rock. On note que Miossec est entouré de musiciens qui créent et assurent l'habillage de sa verve. Ce n'était pas le grand et gros show. Mais l'artiste n'a jamais prétendu le contraire. Depuis ses débuts il a su créer un univers particulier et n'a jamais dérogé.

Malgré un handicap dû a un genou douloureux, lequel le fait parfois vaciller, l'homme assure une vraie présence sur scène et interprète ses titres sans retenu, jusqu'à en jeter son micro. Attention a la houle ça tangue...

Chacun le sait, enfin peut être pas tous, Miossec revendique des influences d'Alain Bashung avec qui il était ami. La belle surprise, lors du concert Angevin, Miossec à rendu un hommage appuyé au défunt chanteur, en interprétant " Osez Joséphine " repris par un public conquis !

Suite à trois rappel Miossec à salué le public, avec un large sourire et la satisfaction d'un concert rondement mené. Le capitaine était bien a bord à Angers, on lui dis bon vent, attention aux tempêtes et à la "revoyure"...


LES TAGS : chabada, concert, Miossec










Angers Mag