Miss Knife chante Olivier Py au Quai ce mardi


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 17/02/2014 - 17:56 / modifié le 18/02/2014 - 07:39


Strass, plumes blanches ou noires, talons aiguilles et maquillage outrancier, la miss Knife d'Olivier Py a parfois des allures d'Ange bleu et de Marlène Dietrich, parfois les airs plus sombres de Barbara. Les chansons sont mélancoliques ou pleines d'humour.



Olivier PY dans Miss Knife, au Quai, mardi soir.
Olivier PY dans Miss Knife, au Quai, mardi soir.
Bas résilles et talons aiguilles, cils charbonnés et lèvres peintes, Olivier Py revêt robe fourreau, strass et perruque pour donner corps et voix à sa Miss Knife, l’icône froufroutante de son music-hall. Diva aux allures d’Ange bleu, il compose avec ce travesti incandescent un personnage inouï. « Quand vous avez perdu beaucoup de plumes dans vos combats, il vous reste une solution : mettre ces plumes sur vos fesses ! ».

La classe cravachée de Dietrich, les fêlures de tendresse et l’ironie de Barbara, sa Miss chante en empruntant à Baudelaire, Verlaine et d’autres, la vie brève, les amours délétères, les artistes perdants. Dans sa parade, Olivier Py donne de la hanche sans rien masquer de sa masculinité pileuse, exhale ses propres textes d’une voix chaude et prenante, jamais caricaturale. Elle enjôle le public avec ses musiciens « touche-à-tout » qui savent habiller de musique la Miss pour entendre ses mélodies qui raccommodent notre rapport au monde.

Epoustouflant, Olivier Py revient à son personnage travesti de chanteuse de cabaret au Quai, demain mardi à 19 h 30. Un récital acide qui rejette toute complaisance, fait rire de soi et éclaire un peu les cœurs. Une invitation commune d’Angers Nantes Opéra et du Centre dramatique national des Pays de la Loire. A ne pas manquer !

Tarif : 23 €. Réservation : ici



















Angers Mag