Moins de 500 manifestants au rendez-vous du 1er mai à Angers


Rédigé par - Angers, le 01/05/2013 - 12:39 / modifié le 02/05/2013 - 12:06


Entre 400 et 500 personnes ont défilé sagement et rapidement ce mercredi matin à Angers, à l'occasion de la Fête du travail. Face à la crise, ils ont dénoncé les politiques d'austérité mises en œuvre en France et en Europe. Dans les discours, de la détermination voir de la révolte face à des choix jugés "inacceptables".



Chapeaux, parkas et parapluies étaient de sortie pour une manifestation au final bien sage dans les rues d'Angers
Chapeaux, parkas et parapluies étaient de sortie pour une manifestation au final bien sage dans les rues d'Angers
la rédaction vous conseille
Il fallait avoir envie et le cœur bien accroché à gauche pour manifester ce mercredi matin dans les rues d'Angers. Un vrai temps de chien, un centre-ville commercialement déserté et, qui plus est, une crise et une bonne vieille division syndicale en guise de décor social (1). Bonjour l'ambiance !

De fait, à l'appel, on a retrouvé sur la place du Ralliement, les habitués et les fidèles des mobilisations salariales de ces derniers mois. CGT, FSU et Solidaires à la manœuvre, côté organisation. Lutte Ouvrière, Unef, CNT (Confédération nationale du travail) - nous en oublions certainement -, côté drapeaux et autocollants.

Dans les discours, pas de surprise : c'est bien contre les politiques mises en œuvre par les gouvernements en Europe, pour lutter contre la crise de l'économie et de l'emploi, que les manifestants sont venus protester. Par devoir aussi, reconnaissent certains.

"Le 1er mai, ça reste un jour historique de lutte. C'est le moment où les salariés peuvent exprimer leurs exigences" explique Claudi Ménard, ancien responsable syndical CGT à Bull Angers. "Oui, il y a une forme de devoir de mémoire à l'égard de tous ceux qui se sont battus avant nous, admet aussi Bernard Grandjean (FSU), enseignant depuis 30 ans à Angers, Je pense aussi à mon frère qui est en Grèce qui doit manifester lui-aussi ce 1er mai parce qu'il fait peut-être partie des 15 000 fonctionnaires qui vont perdre leurs emplois."

La Grèce, l'Europe, la dette... Dans les préoccupations des manifestants, contexte national et international ne semblent pas déconnectés. "Pour moi, partout le financier a pris le dessus sur l'économie réelle et l'économie productive. Pourquoi finance t-on de la Recherche et Développement de sociétés françaises qui produisent ailleurs ?" interroge Claudi Ménard. En toile de fond de son propos, l'annonce de la prise de participation par le FSI (Fond stratégique d'investissement) dans le groupe électronique Technicolor, six mois après la fermeture de l'usine d'Angers.

Le gouvernement Hollande et ses ministres sont loin d'être épargnés par les critiques : "On n'attend pas d'eux qu'ils révolutionnent l'économie mais au moins, qu'ils veillent à une meilleure redistribution. Mais il n'y a pas de changement et on a le sentiment d'une caste au pouvoir qui s'auto-renouvelle" s'indigne Bernard Grandjean.

Après une vingtaine de minutes de défilé du Ralliement à la place Imbach, c'en était déjà fini. Secrétaire départemental de la CGT, Pascal Bouvier s'est dit malgré tout "plutôt satisfait", renvoyant déjà à d'autre échéances, comme cette semaine d'action programmée du 7 au 14 juin, par la Confédération européenne des syndicats, sur le thème "Changer de cap".

(1) Force Ouvrière organisait son propre rassemblement à Trélazé. La CFDT et les autres signataires de l'accord récent dit de "sécurisation" de l'emploi, contesté notamment par la CGT et FO, n'avaient pas appelé à manifester ce 1er mai.










Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com