Montgolfières à Brissac : le grand spectacle ... Si la météo le permet


Rédigé par - Angers le Mardi 20 Août 2013 à 07:50


En dix ans, la petite ville de Brissac-Quincé, célèbre pour son château, l’un des plus courus du Val de Loire, s’est fait un nom dans l’histoire de l’aéronautique. Après le Championnat de France de la spécialité en 2003 et celui d’Europe six ans plus tard, les Angevins pourront assister dans une semaine aux empoignades gonflées et colorées des meilleurs nationaux. Si la météo ne vient pas jouer les trouble-fête...



En 2009, date de la dernière compétion à Brissac-Quincé, le spectacle fut total, sauf à Saumur et Angers
En 2009, date de la dernière compétion à Brissac-Quincé, le spectacle fut total, sauf à Saumur et Angers
la rédaction vous conseille
Un championnat de France de montgolfières n’est pas une mince affaire. Les habitants de Brissac-Quincé, dont un grand nombre participeront une fois de plus à l’organisation de l’événement, le savent bien : la météo conditionne le succès de la fête. Avant d’accueillir une grande compétition aéronautique pour la troisième fois en 10 ans, à partir du 27 août prochain, ils ont donc les yeux rivés sur les sites de prévision.

Car c’est bien là l’une des principales inquiétudes des organisateurs. Si à Brissac-Quincé tout est fin prêt pour accueillir ces sympathiques fous volants et leurs gros ballons multicolores et si l’Anjou constitue l’un des meilleurs terrains français pour l’organisation d’une telle compétition, restent les conditions climatiques qui peuvent compromettre l’ascension des ballons.

Un problème que connaît bien Guillaume Génon, patron de « Montgolfières d’Anjou », la plus grosse entreprise de vols en montgolfières de l’Ouest et conseiller technique de l’association « Arc en Ciel d’Anjou », organisatrice, en collaboration avec la FFA (Fédération française d’Aéronautique) de ce 39e championnat de France.

« La météo détestable de ce printemps ne nous a pas permis de travailler comme nous le faisions habituellement », disait au début de l’été Guillaume Génon, par ailleurs directeur des « vols Fiesta », les vols « découverte » organisés en marge de la compétition. Mais pour le championnat, il se veut plus confiant. Depuis la météo est redevenue normale pour la saison, même s’il sait qu’à la fin août le vent et la pluie s’invitent parfois au spectacle. Ce fut le cas en 2009, lors du championnat d'Europe, les ascensions prévues au départ de Saumur et Angers ayant été annulées pour cause de vitesse du vent trop élevée.

« La pratique de l’aérostation est intimement liée à la météorologie. Pour voler, des conditions indispensables doivent être réunies : stabilité de l’air, vent faible, ciel dégagé, absence de pluie. Sans cela pas d’ascension », poursuivent les organisateurs. Reste donc à croiser les doigts et attendre, même si les premières tendances de Météo-France ne sont pas des plus favorables. « D’ici là, le temps changera certainement », se rassurent des brissacois qui en ont vu d'autres en dix années d'aéronautique.

Si les 50 équipages inscrits au Championnat de France auxquels s’ajouteront les 15 du championnat de Grande Bretagne – celui-ci, pour des raisons techniques ne pouvant avoir lieu sur le sol britannique -, sont à peu près assurés d’en découdre dans le ciel d’Anjou, sauf météo orageuse et vent fort, il n’en est pas de même de la trentaine de ballons « Fiesta », réservés pas principe a des passagers non initiés. Sécurité oblige.

Les organisateurs le savent, le succès d’un tel événement, est lié aux caprices du climat, comme toutes les fêtes de plein air. En plus des vols qui attirent à chaque fois plusieurs milliers de spectateurs, les animations organisées dans le cadre de ce grand rendez-vous ( musique, spectacles, expositions, …) sont également contraintes par le climat. Verdict le 27 août pour les premières ascensions et pour fêter les 10 ans de passion de la ville de Brissac-Quincé pour la montgolfière.

Pour en savoir plus : www.arcencieldanjou.com




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par cauwel philippe le 22/08/2013 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Content de retrouver l'auteur de l'article ... sur un sujet qu'il connait particulièrement bien. Bon vent à lui et aux compétiteurs de ces Championnats

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00




cookieassistant.com