Mort du jeune Méric : une minute de silence devant le Palais de Justice d’Angers


Rédigé par - Angers, le 06/06/2013 - 21:18 / modifié le 07/06/2013 - 19:45


Répondant à l’appel des partis de Gauche et des syndicats ouvriers et étudiants, un peu plus de 300 personnes se sont réunies ce soir sur la place du Ralliement à Angers pour faire part de leur indignation suite à l’agression mortelle du jeune Clément Méric, 18 ans, étudiant à Paris, hier soir.



Les angevins rassemblés ce soir sur la place du Ralliement
Les angevins rassemblés ce soir sur la place du Ralliement
la rédaction vous conseille
Principale cible des représentants politiques et syndicaux présents ce soir à Angers, le Front National, dont les agresseurs du jeune Méric seraient proches, a été fustigé par l’ensemble des intervenants lors de leurs prises de paroles.

« Il ne faut pas considérer cette agression ignoble comme un acte isolé, mais comme une véritable menace. Nous devons tout faire pour retourner la peur en montrant une Gauche unie face au FN et aux partis de droite dont la politique n’est pas étrangère à ce dramatique accident », ont déclaré à tour de rôle les représentants des partis politiques et syndicaux.

Le RED (Rassemblement d’Etudiants de Droite), considéré comme un mouvement d’extrême droite également proche du FN, a été montré du doigt, notamment pas les représentants des syndicats étudiants. « Il n’y a pas de place dans les rues pour eux et pas plus dans les facs », ont martelé les étudiants. « Mur par mur, pierre par pierre, nous détruirons le FN »

« Nous devons nous unir pour bloquer tous ces nazillons en herbe qui espèrent nous terroriser. Nous demandons l’unité de tous contre le fascisme », déclaraient à leur tour les représentants du Front de Gauche.

Après toutes ces prises de paroles, les militants et sympathisants se sont rendus en cortège au Palais de Justice d’Angers afin d’observer une minute de silence à la mémoire de l’étudiant décédé cet après midi des suites de l’agression particulièrement brutale dont il a fait l’objet. Le lieu avait un caractère symbolique, chacun demandant que justice soit faite ainsi que la dissolution du FN et de ses groupuscules.

La sénatrice EELV de Maine et Loire, Corinne Bouchoux, profondément choquée et indignée s’est associée à distance au rassemblement angevin, appelant à « l’union de tous les républicains pour la défense des valeurs démocratiques et citoyennes, qui font l’honneur de notre pays. »

Pour Silvia Camara-Tombini, adjointe au maire d’Angers et secrétaire de la section du PS, présente ce soir, « c'est toute la République qui est meurtrie lorsqu'un jeune homme est lynché en pleine rue et pour ses idées, par des individus aux méthodes fascisantes ».

Tous les participants ont appelé à d’autres manifestations pour que « le gouvernement prenne toutes les mesures afin que de tels actes ne se reproduisent plus ».

Le cortège s'est également arrêté sur les marches du Palais de Justice pour observer une minute de silence
Le cortège s'est également arrêté sur les marches du Palais de Justice pour observer une minute de silence




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

7.Posté par Anjou le 17/06/2013 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Danjou ....
Vous n'avez décidément pas de honte ni pudeur ...
No comment....


Le Rassemblement des Etudiants de Droite plein de tristesse mêlée d'admiration rends hommage à l'une des figure les plus glorieuses du nationalisme révolutionnaire Dominique Venner qui jusqu'au bout aura illustrer de façon grandiose la phrase de Maurras , u["Nous devons être intellectuels et violents"]u .

6.Posté par Danjou le 17/06/2013 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l''extreme gauche ultra violente, innocenté par avance par Taubira, Valls .et les medias aux ordresn'a pas attendu longtemps pour frapper à coup de batte de baseball et planches à clous des jeunes du FNJ Comme pour Meric c'est toujours les nervis de gauche qui agressent.. Le peuple lui ,a compris d'où vient la violence et rejette cette gauche immorale et totalitaire dans les urnes de manière démocratique.

5.Posté par Anjou le 08/06/2013 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plutôt que de longs discours, cet hommage à D. Venner , trouvé sur le site du RED, parlera de lui-même..
Messieurs les non-violents, les agressés, les insultés ..... que voulez-vous nous faire croire?
Vous êtes en fac de lettres, non? Dommage, cela vous éviterait toutes ces fautes de grammaire et conjugaison ...


Le Rassemblement des Etudiants de Droite plein de tristesse mêlée d'admiration rends hommage à l'une des figure les plus glorieuses du nationalisme révolutionnaire Dominique Venner qui j...

4.Posté par Anjou le 08/06/2013 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh ! Des extrémistes de droite qui se promènent chaque soir dans les rues d'Angers, masqués, crâne rasé, qui balancent des bouteilles de bière sur ceux qui s'offusquent de leur défilé , ces mêmes gens sont outrés de se voir traité de nazillons?

Vous en voyez vous des pseudos "extrémistes" de gauche (?) faire peur aux gens le soir dans les rues? C'est aussi bizarre cette psychose : vous voyez des "extrémistes" partout, des syndicalistes, des mouvements citoyens, des partis politiques, etc. Quan...

3.Posté par restons zen le 08/06/2013 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Messieurs de droite, que vous fassiez cause commune pour répondre aux attaques dont vous faites l'objet, je peux l'admettre. Mais qu'aucun de vous n'exprime de regrets pour le meurtre d'un jeune étudiant, certes adversaire, je ne peux pas l'admettre. Si je peux me permettre, commencez par là, sur le plan de la dignité humaine c'est la première chose à faire, même si les personnes mises en examen ne sont pas des membres de l'UNI ou du RED, mais bien dans une mouvance de droite ou d'extrême dro...

1 2














Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46



cookieassistant.com