Municipales : Jean-Luc Rotureau "pas surpris" de son exclusion du PS


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 07/01/2014 - 14:34 / modifié le 07/01/2014 - 16:50


En congés du PS, le candidat aux municipales a reçu un courrier, mi-décembre, des instances nationales lui demandant de retirer sa candidature face au maire-sortant Frédéric Béatse.



Le courrier adressé à Jean-Luc Rotureau.
Le courrier adressé à Jean-Luc Rotureau.
C'est donc "sans surprise" que le candidat dissident du PS, Jean-Luc Rotureau, va être exclu du Parti socialiste pour avoir "osé" se présenter aux municipales 2014 face à un autre candidat PS, Frédéric Béatse. Mi-décembre, l'ancien adjoint à l'urbanisme de la mairie d'Angers a reçu un courrier laconique co-signé par Alain Fontanel, secrétaire aux fédérations du PS, et Christophe Borgel, secrétaire aux élections.

"Ta démarche dissidente est contraire aux objectifs politiques du Parti socialiste, écrivent-ils. Le bureau national a donc souhaité, à l'unanimité, que tu prennes publiquement l'engagement de renoncer à toute candidature, de manière à dissiper tout malentendu…" De quoi faire sourire l'intéressé, lui qui demandait ardemment l'an dernier l'organisation de primaires pour désigner "démocratiquement" et grâce aux votes des militants le candidat de la gauche à Angers.

Jean-Luc Rotureau sourit encore, citant l'exemple de Serge Bardy, l'actuel député Angers-Mauges, "qui n'était pas le candidat choisi par l'appareil, qui en a été exclu, mais qui une fois élu a bien réintégré le PS", souligne-t-il. Mais, c'est toutefois plus sérieusement qu'il juge cette décision "regrettable qui donne une mauvaise image du Parti socialiste et de ses dirigeants".









1.Posté par paulhagenlalanne49 le 07/01/2014 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Jean-Noël Guérini multiplie les sorties publiques. « Les campagnes lui manquent », tente, comme explication, un membre de son équipe rapprochée. Plusieurs fois mis en examen dans des affaires de marchés publics présumés frauduleux, le sénateur – toujours PS -........" 13 décembre 2013.
source : Le Monde.

Encore :

Jean-Noël Guérini, Conseil général PS des Bouches du Rhône a écrit:

"Je pourrai envisager de démissionner lorsque tous les élus du PS condamnés définitivement, et ils sont nombreux malh...















Angers Mag