Municipales : Laurent Gérault regrette l'absence des centristes au second tour


Rédigé par - Angers, le 24/03/2014 - 21:26 / modifié le 24/03/2014 - 21:28


Le candidat de l'UDI Laurent Gérault a frappé à toutes les portes, depuis dimanche soir. Mais ni Jean-Luc Rotureau, ni Frédéric Béatse, ni Christophe Béchu n'ont été sensibles aux appels du pied du conseiller municipal sortant, pourtant bien décidé à ce que le "centre angevin soit entendu". Il ne devrait pas donner de consignes de vote pour le second tour.



Laurent Gérault (UDI) a sollicité les 3 candidats susceptibles de se maintenir au second tour sur des points de programme et des engagements particuliers. Sans retour probant.
Laurent Gérault (UDI) a sollicité les 3 candidats susceptibles de se maintenir au second tour sur des points de programme et des engagements particuliers. Sans retour probant.
la rédaction vous conseille
On l'avait quitté un soir de colère. Dimanche, à l'issue du premier tour de l'élection municipale angevine, Laurent Gérault n'en démordait pas, reboosté par les 7,44% obtenus à Angers : les médias portaient la responsabilité d'un dernier mois de campagne difficile...

Depuis, l'homme s'est apaisé, mais n'a pas chômé, en partant d'un constat : si l'on additionne ses voix à celles réunies par Jean-Luc Rotureau, "25 % des Angevins ont choisi des candidats centristes au premier tour".

Aussi, c'est d'abord vers Jean-Luc Rotureau qu'il s'est tourné ce matin. "Je l'ai appelé pour refuser le bipartisme et proposer un un choix centriste au second tour".

Il n'a pas eu de réponse... au moins jusqu'à 11 heures et la conférence de presse de Rotureau, annonçant son retrait (lire l'article).

Fin de non-recevoir

Reprenant son bâton de pèlerin, "au service des Angevins et pas d'un parti ou d'une équipe", Laurent Gérault a demandé aux deux candidats "restants" d'entendre toute une série de propositions émanant de son engagement durant la campagne.

"L'un des éléments essentiels, c'est un maire rassembleur, en mesure de dépasser les intérêts des camps et les clans. Le second point, c'est une réponse à nos propositions fondamentales : pas d'augmentation des impôts et des charges, la création d'un quartier de l'entrepreunariat, un tracé de tram qui rassemble tout le monde et la création d'un fonds de garantie sur les charges locatives. Enfin, un engagement sur notre charte éthique, demandant de la transparence et l'exemplarité des élus."


Voilà ce qu'il a soumis à Christophe Béchu, rencontré lundi, en début d'après-midi. Le candidat de l'UMP n'a pas bougé d'un iota : il présentera la même liste et le même programme au second tour. L'entourage de Frédéric Béatse a été approché... mais n'avait pas donné suite lundi soir.

"Je ne crois pas qu'il le fera avant demain", glissait d'ailleurs Laurent Gérault, un brin fataliste. La conséquence, c'est que l'équipe conduite par le leader départemental de l'UDI ne devrait pas donner de consigne de vote pour le second tour. "Chaque électeur devra voter en son âme et conscience. Mais je vois un risque d'abstention plus forte au second tour qu'au premier..."

Comment peser dans le débat ?

Reste que Laurent Gérault et ses amis n'entendent pas "laisser tomber les Angevins" et les prochaines semaines devraient voir l'apparition d'une "nouvelle association : Servir Angers".

Un moyen pour le candidat centriste de peser dans le débat public, car "la guéguerre entre l'UMP er le PS au niveau local nous ont affaiblis sur des dossiers structurants, notamment à la région."

Un moyen, aussi, de continuer à exister sur la scène politique locale.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Valentin le 25/03/2014 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réalité le centrisme sera bien présent au second tour, à travers la candidature de Christophe Béchu. Il représente ce courant à la fois par ses origines UDF et par l'absence d'idéologie dans ses propositions, sans parler des nombreux centristes qui composent sa liste. Monsieur Gérault n'a donc aucune inquiétude à avoir quant à la présence du centre dans la future majorité municipale !

2.Posté par Jérôme le 25/03/2014 06:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les angevins de sensibilité centriste n'auront aucun mal à choisir entre Christophe Béchu et Frédéric Béatse : on peut difficilement s'allier au parti communiste et prétendre représenter le centre !

3.Posté par Nicolas le 25/03/2014 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les messages de Valentin et de Jérôme, postés à quelques minutes d'intervalle, de bonne heure ce matin ne laissent aucun doute sur leurs origines. Les troupes sont en ordre de marche. Personne n'est dupe, croyez le bien.

Quant aux ancrages centristes des uns comme des autres, il serait nécessaire de savoir de quoi on parle. Les politiques menées par Christophe Béchu au CG se sont bien éloignés du mouvement centriste. Chacun est bien libre de croire ce qu'il veut mais la communication est une ...

4.Posté par Barreau le 25/03/2014 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’invite les candidats parmi lesquels se trouve le futur maire d’Angers, à se rendre auprès de la statue du Roi René et plus particulièrement de son socle (je sais c’est difficile vu son emplacement et à croire que c’est fait exprès) et à bien observer les illustres personnages qui ont fait la renommée et les grandes heures de notre territoire, l’Anjou. Ceci afin qu’ils prennent conscience de la grande braderie dans laquelle ils se sont lancés et qu’ils fassent prendre conscience aux angevins...















Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46



cookieassistant.com