Municipales : les projets de Béatse pour Belle-Beille et le Lac de Maine


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 16/01/2014 - 19:58 / modifié le 17/01/2014 - 07:16


Rénovation de logements, tramway, réseau de chaleur, nouvelle maison de quartier... Le candidat-maire d'Angers, Frédéric Béatse, a décliné jeudi ses propositions pour les quartiers de Belle-Beille et du Lac de Maine d'ici à 2020.



Martine Deveau, Frédéric Béatse et Rose-Marie Veron, jeudi midi, au local de campagne d'Aimer Angers à Belle-Beille.
Martine Deveau, Frédéric Béatse et Rose-Marie Veron, jeudi midi, au local de campagne d'Aimer Angers à Belle-Beille.
la rédaction vous conseille
Il avance lentement mais sûrement. Bien ancré dans les quartiers angevins où il a ouvert trois permanences (Belle-Beille, Monplaisir et Roseraie), Frédéric Béaste, le candidat-maire socialiste, parsème sa campagne aux élections municipales de mars de conférences de presse sectorielles.

"Je présenterai mon équipe et mes grands projets thématiques, le 30 janvier, au Centre des congrès", a t-il répété, ce jeudi matin, avant de décliner ses huit engagements pour les quartiers de Belle-Beille (11 000 habitants) et du Lac de Maine (7 000 habitants), entouré de Martine Deveau, adjoint au quartier de Belle-Beille, de Philippe Gaudin, élu du quartier et Rose-Marie Veron, actuelle adjointe aux solidarités.

"Belle-Beille et le Lac de Maine détiennent un réel potentiel de développement, tant sur le plan économique avec l'Agrocampus, la Technopole et l'université que sur l'emploi des jeunes et la solidarité et le vivre ensemble par le biais de la rénovation urbaine", a-t-il détaillé en préambule avant d'entrer dans le vif du sujet avec la lutte contre le vieillissement du quartier Belle-Beille.

"Les logements se sont dégradés et n'offrent plus le confort auquel les locataires ont droit", a avoué le candidat-maire. Ainsi, il annonce un plan de rénovation qui "sera d'ailleurs visible dès les prochaines semaines, avec les premiers travaux qui débutent sur le bas de l'avenue Notre-Dame du Lac".

D'ici à 2020, Frédéric Béaste s'engage d'ailleurs à "rénover plus de 600 logements. En parallèle, des démolitions et des reconstructions de logements neufs auront lieu pour renouveler le parc existant".

Toujours au sein du quartier Belle-Beille, Frédéric Béatse prévoit d'ores et déjà la création d'un réseau de chaleur. "Comme à la Roseraie avec Biowatts et celui du quartier des Hauts de Saint-Aubin". Il compte ainsi poursuivre la lutte pour les économies d'énergie et relier à ce réseau de chaleur l'université, les équipements publics et les logements sociaux.

Une nouvelle maison de quartier pour le Lac de Maine

Côté transports et afin de renforcer la connexion avec le centre-ville, il réaffirme son engagement pour une seconde ligne de tramway, "en privilégiant dans une première étape un tracé allant de la Technopole à Monplaisir". Et ce toujours d'ici à 2020.

Cette nouvelle ligne de tramway passera par l'avenue Patton et devra aussi être connectée pour mieux desservir le quartier du Lac de Maine. "Nous allons donc densifier les liaisons bus avec le centre-ville, a-t-il expliqué. Et nous irons plus loin sur les pistes cyclables à l'intérieur du quartier pour les relier davantage entre elles". Des aménagements, bien évidemment, en lien avec le vaste projet Angers Rives Nouvelles.

Concernant le "lien social", l'un de ses sujets de prédilection, Frédéric Béaste a également annoncé lors de ce point-presse, la création d'une nouvelle maison de quartier au Lac de Maine, tout comme la refonte totale autour du centre Jacques Tati à Belle-Beille. " Rénovation de la piscine, reconstruction de la résidence pour personnes âgées, réaménagement des anciens locaux de la Caf…, a-t-il énuméré. Les travaux en cours sur la plaine de jeux du centre Tati illustrent, dès à présent, notre volonté".

Enfin, le candidat a conclu son point-presse par la thématique des loisirs, tentant de répondre aux attentes des familles angevines. Tout d'abord au Lac de Maine, avec la refonte de sa base nautique pour "remettre à niveau ses équipements" et y "installer un centre de loisirs pour les enfants du Lac de Maine et de Belle-Beille sur cet espace naturel, un peu comme au Hutreau ou à la Claverie, a-t-il annoncé. Nous pourrions aussi accueillir de nouvelles activités sur le site comme un centre équestre".

Cerise sur le gâteau, sur le plan culturel, Frédéric Béatse a confirmé l'organisation d'un festival de musiques actuelles, toujours au Lac de Maine, coproduit avec la société angevine Radical Production. "Un événement au rayonnement européen, sur tout un week-end, en été, avec des têtes d'affiches nationales et internationales dont la première édition pourrait avoir lieu en 2015, a-t-il expliqué. Ce festival ne viendra surtout pas concurrencer, ni remplacer Tempo Rives qui lui est gratuit et s'étale sur toute la période estivale. Il aura aussi pour vocation de mettre en avant des talents angevins lors de première partie".









1.Posté par Trabelsi le 16/01/2014 22:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le quartier en a vraiment besoins merci.
Un centre équestre a Angers avec le tram. Il ne sera pas juste a côté mais une lanières vers y conduira peut être.:-)

2.Posté par Brahim le 17/01/2014 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et où Frédéric Béatse compte-t-il trouver l'argent pour financer ces dépenses tous azimuts ? Etant donné que les ressources de la ville diminuent, la réponse est évidente : dans la poche du contribuable angevin.

3.Posté par Juliette le 17/01/2014 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des projets innovants et ambitieux pour dynamiser la vie de nos quartiers et surtout ce festival de musiques actuelles demandé depuis des années par l'ensemble des étudiants angevins ! Quelque chose me dit que mon choix est fait pour mars prochain...

4.Posté par le-sourd fabrice le 18/01/2014 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela fait des annees que l'on nous fait croire au reamenagement de belle beille, y vivant depuis trois ans je n'y ais vu aucunes amelioration, encore une fois l'equipe en place n'a pas d'autres choix que de berner les angevins pour gagner leur pourcentage necessaire en vue du second tour et ainsi garder la main mise sur la mairie. Et apres rien ne sera fait,ca sent la quenelle, comme d'habitude.















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com