Mûrs-Erigné : « Plaisirs de Loire » sur l’eau et sur terre (exposition)


Rédigé par - Angers, le Mercredi 20 Mai 2015 à 18:13


Adossée au Festival du film nature et de l’environnement, préparée par la Mission Val de Loire, parrainée par l’Unesco, une exposition intitulée « Plaisirs de Loire » est présentée à Mûrs-Érigné dans la galerie marchande Rive Sud. Dans ce cadre très fréquenté, elle suscite le vif intérêt d’un très large public.



Avec cette belle exposition sur la Loire, l’heure est à la nostalgie pour les uns, à la découverte pour les autres. A voir pendant le Festival du film nature à Mûrs-Erigné.
Avec cette belle exposition sur la Loire, l’heure est à la nostalgie pour les uns, à la découverte pour les autres. A voir pendant le Festival du film nature à Mûrs-Erigné.
la rédaction vous conseille
Pas d’objets d’époque, d’ustensiles de navigation, d’esquifs de Loire, de costumes de bain : rien de palpable ou d’ostentatoire… Juste des planches d’illustrations sur des panneaux métalliques. Mais quelle belle expo ! De bon aloi dans ce lieu ou chacun se sent plus ou moins ligérien, sans être obligatoirement un riverain à part entière. Une expo qui parle à tous, donc. Elle se tient jusqu’au lundi 25 mai, lendemain de Pentecôte et jour exceptionnel d’ouverture de la galerie. Seulement jusqu’à cette date. Tout juste suffisant pour en faire le tour tant elle donne d’informations.

Sur 20 panneaux richement documentés et agrémentés d’anecdotes et photographies en noir et blanc, dans une mise en pages soignée et une typographie aérée, la rétrospective raconte les plaisirs et les loisirs adaptés à la présence voisine du fleuve. Du 19e siècle aux années soixante-dix, de Sully-sur-Loire à Chalonnes, dans un périmètre classé au patrimoine mondial, les concepteurs du projet mettent un coup de projecteur sur une région et sur les hommes qui l’ont occupée dans le passé tout en la fêtant à leur manière.

À travers plusieurs thèmes consacrés à ces activités, on assiste à la naissance d’un art de vivre spécifique au fleuve et aux divertissements qu’ont su se créer les populations. Sur fond de planches présentées à la façon d’affiches rétro, les chapitres sont développés sous les appellations « Profiter du bord de l’eau », « Nager, se baigner » et « Embarquer ».

Profiter du bord de l’eau. Dès le 19e siècle, la classe aisée s’offre des panoramas sur la Loire, on construit, on édifie, on investit les rives : c’est la naissance d’une villégiature. Le fleuve et ses abords deviennent des lieux de spectacles, on célèbre saints, mariniers, pêcheurs, on se rassemble lors de fêtes. Parallèlement, la législation accorde l’autorisation de pêche à la ligne flottante aux particuliers…

Embarquer. À partir de la Restauration, le canotage d’agrément commence à disputer l’espace aux mariniers, puis vient le temps du nautisme de loisir, de la plaisance. Le « yachting » s’organise en sociétés : à Nantes, le centre local organise des régates, à Angers, l’ex-Union de la Voile et de la Vapeur devient le Cercle de la Voile d’Angers…

Nager, se baigner. Vers 1880, sur le modèle balnéaire maritime, commence l’âge d’or des plages de Loire. Les loisirs d’été drainent désormais les baigneurs sur les bords de l’eau. Face aux risques d’une population qui ne sait pas souvent nager, les villes installent des baignades, des bassins, des bateaux-piscines…

« Plaisirs de Loire ». Exposition organisée par la Mission Val de Loire, du 18 au 25 mai 2015. Galerie commerciale Rive Sud, 49610 Mûrs-Érigné.



Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par barreau le 20/05/2015 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
très bonne initiative. il est bon de rappeler aux habitants de Maine et Loire qu'ils ont la chance d'avoir un beau fleuve qui traverse leur département et la région Val de Loire. beaucoup ont oublié, obnubilés qu'ils sont par l'attrait de l'océan... il faut que la Loire coule à nouveau dans les veines des gens d'ici.








Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com