Musées d'Angers : Ariane James-Sarazin ne sera pas reconduite à la direction


Rédigé par - Angers, le Mardi 22 Septembre 2015 à 17:45


Révélée par nos confrères du Courrier de l’Ouest, l’information a été confirmée puis étayée lundi par l’adjoint à la culture de la Ville d’Angers, Alain Fouquet : la directrice des Musées d’Angers, Ariane James-Sarazin, ne sera pas reconduite à son poste à la fin de l’année. Une décision motivée par la révélation d’un climat dégradé entre elle et son staff.



Ariane James-Sarazin est à la tête des Musées d'Angers depuis l'automne 2012.
Ariane James-Sarazin est à la tête des Musées d'Angers depuis l'automne 2012.
la rédaction vous conseille
Non reconduite, pas virée ni écartée. La coquetterie sémantique peut faire sourire, elle n’en est pas moins importante aux yeux de l’adjoint en charge de la culture de la municipalité angevine, Alain Fouquet. Le poids des mots porte bien son nom, à l’heure où l’élu « assume en le regrettant » la décision qu’il a prise en fin de semaine dernière de ne pas reconduire Ariane James-Sarazin dans ses fonctions de directrice des Musées d’Angers.

C’est Le Courrier de l’Ouest, dans son édition de lundi, qui a révélé une information qui fait déjà grand bruit dans le microcosme culturel angevin. Arrivée il y a trois ans sur les bords de Maine, Ariane James-Sarazin termine sa première période de détachement à la tête des musées angevins (Musée des Beaux-Arts, Galerie David d’Angers, Musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine, Musée Pincé, Musée-château de Villevêque). La fin d’une période qui, il y a quelques mois encore, n’aurait été qu’anecdotique. « Si on m’avait demandé au début de l’été le pôle culturel qui fonctionnait le mieux, je vous aurais dit les musées », indique ainsi Alain Fouquet.

Seulement voilà, les temps ont changé. « Des agents des musées ont fait la démarche de venir nous voir et ont révélé un climat de relations dégradé entre eux et Ariane James-Sarazin », reprend Alain Fouquet. « Nous avons pris en compte ces propos, les avons vérifiés, recoupés »… puis constaté qu’une vraie fracture s’était fait jour entre la directrice et tout ou partie de son staff.
« J’estime que la culture doit être exemplaire en ce qui concerne les ambiances de service. C’est le premier critère d’appréciation : il n’est pas acceptable de venir au travail la boule au ventre. On ne pouvait pas imaginer poursuivre avec un staff qui dit : je ne veux pas suivre… » - Alain Fouquet

Et l’adjoint d’évoquer « des circonstances particulières, qui ne sont imputables à personne, des situations que se sont accumulées, enkystées » … bref, une ambiance délétère qui, malgré le soutien des agents de la base –affiché lors des Journées du Patrimoine- aura eu raison des compétences unanimement reconnues d’Ariane James-Sarazin. « J’estime que la culture doit être exemplaire en ce qui concerne les ambiances de service. C’est le premier critère d’appréciation : il n’est pas acceptable de venir au travail la boule au ventre. On ne pouvait pas imaginer poursuivre avec un staff qui dit : je ne veux pas suivre… »

En clair : c’était eux (les membres du staff) ou elle (la directrice). La municipalité a tranché dans le vif, s’appuyant donc sur le terme de la période de détachement d’Ariane James-Sarazin. Et Alain Fouquet réfute catégoriquement toute autre interprétation de ce qui reste une éviction : « Ce n’est en aucune manière une décision politique », insiste-t-il. « On est tous attristé d’en arriver là : on perd un chef d’une grande qualité culturelle et artistique. Une femme qui est la première à avoir initier une véritable politique muséale pour la ville, une politique novatrice, vivante… »

Une femme "à l'exigence hors du commun - le revers de ses compétences- : elle est toute entière vouée à sa vocation et à son métier", complète une de ses proches, qui se dit "atterrée : on lui coupe les ailes. Trois ans, c'est insuffisant. Même si personne n'est irremplaçable, ils ne pourront pas trouver aussi bien", ajoute-t-elle.

Ariane James-Sarazin, qui n'a pas donné suite à notre demande d'entretien -"devoir de réserve" oblige-, ira au bout de son détachement, le 31 décembre 2015. « Et continuera à préparer La Fabrique d’une œuvre » -l’un des prochains temps forts de la saison des musées. Quel avenir pour les musées d’Angers ? « Je parie sur les équipes pour maintenir la qualité du travail », assure Alain Fouquet. Reste qu’un appel à candidatures sera lancé dans les prochaines semaines, pour trouver le nouveau directeur des musées d’Angers.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Willy le 23/09/2015 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est sûr qu'une directrice des musées qui veux faire bouger les lignes et apporter la culture à tous, ça emmerde plein de monde.

2.Posté par Clemenceau le 24/09/2015 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est sûr qu'à la lecture de ce seul article il nous manque le droit de réponse de la Directrice... Pour l'instant cela ressemble seulement à du parti pris... A la limite de l'Information....

3.Posté par Clemenceau le 24/09/2015 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ajoute que la dernière fois que j'ai posté un message sur ce site il n'a pas été publié... CQFD...

4.Posté par Yannick Sourisseau le 24/09/2015 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur Clemenceau,

Avant d'écrire votre commentaire vous auriez dû lire le sujet jusqu'au bout. Contrairement à ce que vous indiquez, nous avons bien demandé à Ariane James-Sarazin que nous connaissons bien, de commenter la décision de la municipalité. Mais elle n'a pas souhaité nous répondre. Nous en avons conclu qu'elle appliquait son devoir de réserve (voir dernier paragraphe).

Pour le reste nous n'avons pas habitude de supprimer des commentaires, car la loi du 21 juin 2014 nous oblig...








Angers Mag












Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06







cookieassistant.com