Musique : des groupes soutenus par le Chabada au Printemps de Bourges


Rédigé par Matthieu GRUAZ - Angers, le Jeudi 18 Avril 2013 à 21:30


Quatre groupes de la scène angevine vont participer au prochain Printemps de Bourges avec le soutien du Chabada : Terakaft, Lo'Jo, Future Dust et The Lemon Queen. Présentations.



The Lemon Queen sur la scène du Printemps de Bourges, le vendredi 26 Avril. ©angerscalling.fr
The Lemon Queen sur la scène du Printemps de Bourges, le vendredi 26 Avril. ©angerscalling.fr
la rédaction vous conseille
Terakaft, Lo’Jo, Future Dust, The Lemon Queen : ces quatre groupes sont passés par la scène du Chabada. Tous vont avoir l’honneur de se produire lors du Printemps de Bourges (23-28 avril), un festival que l'on ne présente plus et dont l'une des grandes qualités est de rassembler jeunes talents et stars reconnues telles que Jamie Cullum, Patti Smith, Mika ou encore Lescop, et bien d’autres encore …

Porteurs de la langue et de la culture du peuple touareg, « Terakaft » joue au rythme du désert, avec tout le poids d'une révolte politique et identitaire... On repère également de suite une évidence qui saisit dès les premières mesures : c'est du rock ! Diara, le leader du groupe, a joué pendant vingt ans dans Tinariwen avant la création de ce power trio du Sahara. Terakaft, avec ses deux guitares et sa basse accompagnées de percussions traditionnelles, fait penser à une improbable aventure de Creedence Clearwater Revival au pays des caravanes.

En revanche, Pour décrire la musique de Lo'Jo, il faudrait puiser à la fois dans un dico des rythmes du monde et une encyclopédie des harmonies universelles. On y emprunterait des adjectifs comme chamanique, polyglotte, épique, on se baladerait de savanes en déserts, de fleuves en océans, de prairies en bitume, de fiestas en bivouacs. Déjà trente ans que cette angélique tribu angevine promène autour du monde son éclectique bagage musical. Autant de couleurs et d'escales oniriques réinventées dans ce voyage iconoclaste nommé Cinéma el Mundo, leur treizième opus.

Pour ce qui est du groupe « Future Dust », il s’agit là d’un mélange indie rock, heavy pop et hotwave en un joyeux cocktail explosif. Le quartet se nourrit de nombreuses influences: nouvelle scène rock française, cold wave des eighties, Brit' pop, ... La musique du combo prend toute son ampleur sur scène, où les musiciens excellent à partager leur énergie.

Enfin, « The Lemon Queen » déjoue les préceptes du temps et entremêle avec une contagieuse jouissance les influences d'une new-wave intarissable, d'un rock FM aussi nostalgique qu'héroïque et d'une électro tout simplement exaltante. Avec ses productions anachroniques et habiles, ses mélodies accrocheuses et une incontestable énergie, le quatuor nous livre un cocktail infaillible et bienfaisant.

Au plaisir de les voir sur la scène du Printemps de Bourges du 23 au 27 avril 2013.

Tout le programme du festival sur le site officiel.












Angers Mag