Myriagone, les bons côtés des arts


Rédigé par - Angers, le Lundi 14 Novembre 2016 à 20:55


Depuis quelques jours, Andreas Lemaire a ouvert, rue Bodinier, Myriagone, à la fois librairie, galerie dédiée aux arts graphiques et salon de thé. Un lieu où cultiver les savoirs et l'échange.



Andreas Lemaire a ouvert les portes de son lieu de culture au d&but du mois de novembre.
Andreas Lemaire a ouvert les portes de son lieu de culture au d&but du mois de novembre.
la rédaction vous conseille
Une alternative, un regard différent. Et la conviction que l'on peut faire autrement. Ces derniers temps, l'actualité n'a pas vraiment été réjouissante du côté de la librairie. Certes, le marché du livre est quelque peu reparti à hausse, mais à Angers, la situation de l'un des monuments en la matière, Richer, a mis du plomb dans l'aile des lecteurs (malgré les bonnes nouvelles des derniers jours). Une réalité à laquelle ne veut pas se résoudre Andréas Lemaire. A 30 ans, le jeune homme prend le contrepied de la morosité en ouvrant Myriagone, "un commerce culturel, alternatif et multifacette".

A deux pas des "copains" de Exit Music for a Drink -le café disquaire ouvert il y a deux ans- dans une rue Bodinier qui se réinvente de plus en plus, Andreas entend "faire sauter les barrières" entre les activités commerciales, une volonté issue de son propre parcours : ancien étudiant en histoire de l'art, il a ensuite vécu une expérience de libraire à Bruxelles, tout en bossant régulièrement en restauration.
"Je trouve que les commerces culturels sont trop segmentés, alors que tout l'intérêt est de se nourrir ailleurs"

Dans un local de 60 m2, deux salles accueillent les clients : la première à l'ambiance boisée abrite des bar et tables, qui voisine avec un rayonnage de quelque 2 500 références sélectionnés par Andreas, qui souhaite revenir à l'essence même du métier de libraire : le conseil et l'échange avec le client. On y retrouve exclusivement du livre neuf en littérature, beaux-arts, BD indépendante et Jeunesse. "Mon envie, c'est d'axer l'ensemble sur le fond plutôt que sur la nouveauté", explique cet inconditionnel de circuits alternatifs, qui n'aime rien tant que "fouiner" à droite à gauche pour dégoter des ouvrages in- ou mal- connus.

Un café/salon de thé et une librairie : ce sont deux des facettes de ce tout nouveau Myriagone. La troisième se trouve dans la salle juste derrière, ancienne réserve laissée à l'état brut pour accueillir une galerie dédiée aux arts graphiques (en 2D, NDLR). "Je trouve que les commerces culturels sont trop segmentés, alors que tout l'intérêt est de se nourrir ailleurs", commente Andreas, originaire de Saint-Nazaire et qui accueille pour sa toute première expo l'artiste de street art et de sérigraphies Katja Stroph. C'est d'ailleurs elle qui signe la grande fresque chapeautant la partie comptoir.

"Je veux faire de Myriagone un lieu atypique, alternatif, propice à l'échange et ouvert à tous", conclut Andreas. Un commerce curieux, en somme.

Retrouver Myriagone sur Facebook, ici, ou sur le site internet, .
Et mardi 15 novembre, c'est Andreas Lemaire qui a composé le line up de la soirée proposée au Jokers Pub. Entrée gratuite, pour découvrir le rock stoner psyché des Nantais de Big Sure.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03