Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Nantes Angers-SCO : gagner avant de faire les comptes


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 28 Avril 2011 à 21:40


Angers-SCO s’apprête à jouer un derby, " LE derby ", qui plus encore que les SCO Laval, a toujours fait saliver. Cette rencontre pourrait constituer un nouveau départ pour l’équipe angevine, avant de faire les comptes.



Diego GOMEZ, de retour dans le groupe, peut apporter sa fraîcheur et son coup de patte (*)
Diego GOMEZ, de retour dans le groupe, peut apporter sa fraîcheur et son coup de patte (*)
Nous l’avons déjà écrit, nous vivons un championnat de fous. Cette folie semblait avoir pris fin, concernant Angers-SCO, lors de la dernière défaite face à Reims. Une occasion ratée de revenir à trois points du podium, une occasion de trop? A Voir.

Angers-SCO se retrouve à six points du podium, mais, surprise, pourrait en cas de succès à la Beaujoire, remonter à trois ou quatre points du 3ème du classement. Scénario qui paraît incroyable, mais pourtant loin d'être improbable.

En effet, la journée qui s’annonce propose des déplacements pas simples à négocier au Mans, à Sedan et à Dijon, respectivement 3, 4 et 5èmes du championnat. Un championnat de fous, on vous dit.
Mais voilà, quel Angers-SCO allons-nous trouver face aux canaris nantais ? Le SCO, intelligent et vainqueur de Troyes, ou le SCO aux idées noires et jambes lourdes de samedi dernier face à Reims ?

Premier élément de réponse : L’adversaire.

Angers-SCO n’avait pas les jambes pour forcer le bloc compact rémois et stopper ses sprinteurs en attaque, les FORTES et autre TOUDIC. Nantes ne jouera pas groupé derrière. D’une part, il joue un derby, devant son public frustré, qui exigera de la combativité.

D’autre part, ainsi que l’a souligné son coach, Philippe ANZIANI, si les canaris sont invaincus depuis trois matches, ce sont trois nuls, qui ont suivi deux défaites. Or « seules les victoires apporteront le maintien ».

Second élément de réponse : Le contexte.

Angers-SCO a eu une semaine pour panser ses plaies. Et, même si une bien mauvaise nouvelle, avec la blessure de Sébastien RENOUARD (saison terminée) est survenue, il nous doit, il se doit une revanche. Et Nantes, à domicile, n’est pas la proie la plus difficile.

Nantes est marqué par le chiffre 16 : 16ème au général, 16ème au classement à domicile, 16ème attaque. Les jaunes sont en plein doute. Seul élément stable : Sa défense, 4ème de la division, avec seulement trois buts de plus encaissés, qu’Angers-SCO, 2ème du classement.

En temps normal, ça fleurerait bon le 0-0. Mais il s’agit d’un derby, entre deux équipes qui ont un grand besoin de victoire : Nantes, pour assurer son maintien (quelle déchéance !!!), Angers-SCO pour jouer sa toute dernière chance.

En effet, avant de recevoir Vannes, très mal en point, Angers-SCO pourrait faire, comme indiqué plus haut une superbe opération, comme le week- end dernier, mais à la même unique condition : gagner.

Pour cela, les angevins compteront sur ses anciens canaris : GILLET, DEROFF et surtout les laissés pour compte DE FREITAS et KESERÜ. Angers-SCO se sait attendu comme l’indiquait Jean-Louis GARCIA, un autre de la maison jaune, à nos confrères et amis de www.sport49.fr.

Gagner et y croire, car « nous sommes des compétiteurs », affirmait le coach angevin au micro de Thierry LARDEUX. Un coach angevin, qui, outre Sébastien RENOUARD, sera privé de Matar FALL.

Nul doute que le public angevin devrait être nombreux encore ce vendredi à la Beaujoire, pour pousser son équipe à rééditer la performance de l’an passé. Il pourrait être aidé par un public nantais, las de voir son équipe dépérir et qui pourrait se retourner contre sa propre équipe.

A Angers-SCO de faire douter son adversaire, de montrer qu’il s’est retrouvé et que la page PSG est tournée, qu’Angers-SCO est tourné vers son avenir, pour ne rien regretter.

Allez SCO