Nicolas Briançon : "On va lever le rideau ce soir"


Rédigé par - Angers, le Mercredi 11 Juin 2014 à 12:57


Le directeur artistique du Festival d'Anjou nous l'a confirmé. En accord avec les intermittents engagés sur l'événement, le rideau devrait être levé ce mercredi soir au château du Plessis-Macé. Nicolas Briançon salue le sens des responsabilités des professionnels mobilisés mais n'épargne pas le gouvernement.



Nicolas Briançon : "On va lever le rideau ce soir"
la rédaction vous conseille
C'était acquis logiquement mais ça va mieux en le disant. Sauf coup de théâtre, Ana Girardot, Niels Schneider et Valérie Mairesse monteront bien sur la scène du château du Plessis-Macé ce mercredi soir à 21h30, pour la première des deux représentations de "Roméo et Juliette", l'adaptation du grand classique de Shakespeare version Pierre Alain-Leleu et Nicolas Briançon.

Après l'annulation de la soirée inaugurale du festival de théâtre mardi, direction et intermittents engagés sur l'événement se sont entendus pour ne pas risquer de le pénaliser plus. Les professionnels techniciens ont bien monté cette nuit le dispositif scénique et commencé à accueillir les équipes artistiques sur place, témoignant de leur volonté de "se montrer responsable".

Solidaire avec le mouvement (lire plus bas), Nicolas Briançon sait aussi combien une action de longue durée représente un risque pour l'avenir du festival, cette année mais aussi pour les prochaines éditions. C'est le sens des échanges qu'il a eu avec les intermittents du festival.

"J'ai discuté avec les équipes, j'ai dit aussi la fragilité d'un festival comme celui d'Anjou. J'ai dit aussi le fait qu'on ne pourrait pas supporter à nous tous seuls le problème des intermittents et qu'il fallait qu'il soit relayé par d'autres, explique-t-il. C'est aussi toute la politique théâtre du département qui serait pénalisée."

nicolas_briancon_et_les_risques_d__une_action_longue_des_intermittents_pour_le_festival_d__anjou_.mp3 Nicolas Briançon et les risques d'une action longue des intermittents pour le festival d'Anjou .mp3  (686.17 Ko)



Concernant le débat autour de la réforme de la convention d'indemnisation chômage des intermittents, Nicolas Briançon appelle le gouvernement à ne pas agréer le projet soumis à la signature des partenaires sociaux.

nicolas_briancon__et_l__attitude_du_gouvernement.mp3 Nicolas Briançon et l'attitude du gouvernement.mp3  (747.81 Ko)



A noter qu'il reste des places pour les deux représentations de "Roméo et Juliette" ce soir et jeudi soir au château du Plessis-Macé. Et que la météo devrait être de la partie.

Pour plus d'infos sur le spectacle, rendez-vous sur le site du festival d'Anjou.






Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com