Nicolas Vanier, du Grand Nord aux bords de Loire


Rédigé par - Angers, le Mercredi 20 Août 2014 à 21:17


L'explorateur et cinéaste, grand spécialiste des régions froides, ouvrira vendredi à La Pommeraye la 20e édition du festival De Fibres en Musique. Un invité exceptionnel pour marquer un peu plus l'attachement de ce rendez-vous à l'écologie et à l'avenir de la planète.



Nicolas Vanier, du Grand Nord aux bords de Loire
la rédaction vous conseille
Les organisateurs du festival De Fibres en Musique, le CPIE Loire-Anjou, partenaire de la soirée, et Nicolas Vanier ne le savent que trop bien : une sale polémique a précédé cet été la venue sur les bords de Loire du médiatique aventurier et cinéaste.

A la suite de la fermeture administrative dans le Vercors du camp Nicolas Vanier, un camp nomade dédié aux activités nature et de chiens de traineaux, une association qui a recueilli plusieurs des animaux du site, a dénoncé publiquement leur état sanitaire. Jetant l'opprobre sur les personnes impliquées dans la gestion de ce camp, à commencer de facto par Nicolas Vanier, qui n'a pourtant jamais dirigé le camp lui-même.

Par voie de presse, l'aventurier a eu beau s'expliquer, précisant à juste titre que la fermeture du site était programmée, et liée non pas à des questions sanitaires mais à des raisons financières et de sécurité, Internet s'est chargé de répandre suspicion et critiques sur son intégrité, en particulier parmi certaines organisations de défenses des animaux. .

"Je souhaite que dans cette affaire douloureuse, les esprits malveillants se taisent et nous laissent faire le deuil de cette aventure" conclut le message (toujours visible) que Nicolas Vanier a publié sur le site du camp. Touché, ce dernier effectuera de fait une de ses premières sorties publiques depuis cette affaire vendredi à La Pommeraye.

Invité par les organisateurs du festival De Fibres en musiques, qui célèbre chaque année le souvenir de la tradition chanvrière de la vallée de la Loire, , il viendra parler de son parcours, de ses multiples défis et odyssées réalisés depuis plus de trente ans dans les milieux froids les plus hostiles, du Grand Nord Québecois à la Sibérie. Une véritable passion, qui s'est nourrie d'abord de ses rêves et de son goût du voyage, avant que de se doubler d'un engagement environnemental.

"A l'origine, il y a trente ans, je n'étais absolument pas mobilisé par ces questions là, reconnait Nicolas Vanier, Ce n'est pas un choix politique qui m'a sensibilisé à l'environnement, ce sont les faits que j'ai découvert en voyageant dans des territoires fragiles. J'en ai vu l'illustration une nouvelle fois cet hiver en Mongolie et en Chine."

Écrivain et cinéaste, Nicolas Vanier devrait parler aussi de son nouveau projet de film, inspiré de l’œuvre du romancier Maurice Genevoix. "Un film, un peu dans la lignée de Belle et Sébastien, qui parlera de la Sologne, la région ou je vis dans la ferme de mon grand-père, C'est un projet, pour le coup, ultra-personnel" précise-t-il.

Ce vendredi, 20h30 aux Jardins de l'Anjou à la Pommeraye. Entrée gratuite.
Pour découvrir le programme complet du festival De Fibres en musique : defibresenmusique.fr






Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30







cookieassistant.com