Notre Dame des Landes : le comité de soutien aux opposants manifeste à Angers


Rédigé par - Angers, le 23/11/2012 - 22:49 / modifié le 24/11/2012 - 18:56


Suite à l’offensive lancée par les forces de police pour déloger les opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les comités de soutien ont appelé à manifester vendredi en fin de journée. A Angers, une centaine de manifestants a marché vers la préfecture.



Les manifestants du collectif angevin marchant vers la préfecture, ce soir à Angers
Les manifestants du collectif angevin marchant vers la préfecture, ce soir à Angers
Ce matin à l’aube environ 500 gendarmes, venus de plusieurs régions de France, ont lancé une importante opération contre les opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes. Ces derniers étaient installés dans la ferme du Rosier et dans la forêt de Rohanne dans laquelle avaient été construit, lors de l’imposante manifestation de samedi dernier, un village d’occupation.

Le comité de soutien aux opposants, créé dernièrement à Angers, a appelé ce soir à manifester pareil à 50 autres villes de France. Une centaine d’opposants brandissant des pancartes et scandant des slogans hostiles au premier ministre Jean Marc Ayrault et à la ministre Cécile Duflot, ont marché vers la Préfecture après avoir bloqué le tramway pendant quelques minutes sur la place du Ralliement.

Ils y ont retrouvé Nicolas Cocuaud (Greenpeace) et Thibaud Levrard (Attac), lesquels revenaient tout juste de Notre Dame des Landes. « Il faut être plus nombreux pour défendre la zone et tenir dans la durée. Il y a 500 gendarmes sur place et autant de bavures possibles », ont expliqué les deux militants, appelant tous les opposants à se rendre demain sur le site.

Un déplacement en covoiturage est prévu demain samedi à 10h au départ du château d’Angers. Une manifestation est également prévue le même jour, à 16h, sur la place Royale de Nantes.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag