Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Jeudi 2 Octobre 2014


Notre Dame des Landes : tous citoyens mais pas pour les mêmes raisons


Rédigé par - Le 29/10/2012 - 07:49 / modifié le 29/10/2012 - 10:38


Alors que la guérilla rurale fait rage entre les opposants à la construction de l’aéroport du Grand Ouest, sur le site de Notre Dames des Landes (44) et les forces de l’ordre, le MEDEF des Pays de la Loire soutient le projet, par le biais de l’ACIPRAN, une association dite citoyenne. La citoyenneté a le dos large...



Drole de guerre dans le bocage nantais... (photo collectif lutte contre l'aéroport)
Drole de guerre dans le bocage nantais... (photo collectif lutte contre l'aéroport)
Qu’ils défendent ou s’opposent au projet d’aéroport international sur le site de Notre Dame des Landes, entre Nantes et Rennes, tous affirment agir au nom de la citoyenneté. Et pourtant chacun ne semble pas poursuivre les mêmes objectifs selon qu’il défende la biodiversité, les agriculteurs installés sur le site, ou le tissu industriel local.

Le Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) des Pays de la Loire vient de le démontrer en soutenant l’Association Citoyenne Pour la Réalisation d'un Aéroport international sur le site de Notre-Dame-des-Landes (ACIPRAN.

Généralement plutôt favorable à un gouvernement de droite, le MEDEF n'hésite pas à s'allier avec les élus de gauche pour défendre les intérêts de ses membres. En effet ce projet aussi couteux qu'inutile est soutenu par le premier ministre en personne, Jean Marc Ayrault, ex-maire de Nantes (PS), le président de la Région des Pays de la Loire (PS), le maire de Rennes (PS), c'est-à-dire par une majorité d’élus socialistes. Comme quoi, lorsque les intérêts économiques sont en jeu, patrons et socialistes sont capables de s’entendre.

Les entrepreneurs ligériens (certainement plus Nantais qu’Angevins) membres du MEDEF Pays de la Loire apportent leur soutien à l'ACIPRAN et à son Président Alain Mustiere en rappelant « l'importance pour l'économie régionale d'un projet structurant comme celui de l'aéroport Notre Dame des Landes », souligne le MEDEF dans un communiqué.

Structurant peut-être, mais sans tenir compte des autres équipements et notamment des petits aéroports régionaux comme celui d’Angers, lequel pourrait, avec le train à grande vitesse, jouer la complémentarité comme le propose l’association Angevine Nexus depuis plusieurs années. l’ACIPRAN n’en parle pas, comme si elle ignorait les autres pôles économiques de la région.

Et le MEDEF de poursuivre : « Cet investissement majeur pour l'économie régionale et pour la métropole nantaise (tiens donc) aura des conséquences bénéfiques pour l'attractivité de notre territoire et donc pour la compétitivité de nos entreprises et pour l'emploi ». Pas faux, mais à quel prix pour l’économie et l’environnement ?

Pour l’heure, le projet soutenu par l’Etat et les collectivités a été déclaré d’utilité publique, les principaux recours devant le Conseil d’Etat ayant été rejetés. Reste que sur le terrain la bataille fait rage. Des opposants, eux aussi citoyens, mais pas pour les même raisons, installés en camp retranché ont décidé de faire barrage aux forces de l’ordre chargés de sécuriser la démolition des exploitations agricoles situées dans l’emprise du projet.

Reste les écologistes qui mènent eux aussi leurs combats citoyens. Ces derniers qui s’opposent au gouvernement Ayrault sur plusieurs projets d’infrastructures, notamment l’EPR de Flamanville ou le projet de l’A831 entre Fontenay-le-Comte et Rochefort, préfèrent défendre une optimisation des réseaux existants tout en misant sur la crise financière. Celle-ci pourrait leurs permettre d’obtenir gain de cause sans affrontement politique.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

9.Posté par Tonton Flingueur le 30/11/2012 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@olivier Fargetton

"J' ai souvent pris l' avion à Nantes, et survoler en "rase motte" le lac de grand lieu ou les immeubles, cela ne me parait pas génial, donc déplacer l'aéroport, qui sera recentré vers Rennes, donc plus accessible a un plus grand nombre je ne vois pas pourquoi c'est idiot, quant aux grenouilles...."

Vos arguments font pitié à entendre...
SVP faites vos commentaires après avoir lu ceci :
http://www.pierrederuelle.com/notre-dame-des-landes-un-projet-de-1967-pour-repondre-aux-def...

8.Posté par Olivier FARGETTON le 30/11/2012 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J' avais cru comprendre, il y a qques années, que le redéploiement de NNDL était une idée des écologistes de l'époque , qui trouvaient là une meilleure idée que de construire un nouvel aéroport parisien ou d' agrandir orly ?

Il me souvient que l' argument était, pourquoi "monter" à paris pour aller chercher un avion, alors qu' il serait plus intéligent de développer de grands aéroports régionnaux, comme lyon (c'est fait), nantes (?), Marseille(c'est fait), nice (c'est fait), stasbourg(c'est fa...

7.Posté par sail49 le 26/11/2012 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Front bas et vue courte

Comment peut-on croire une seconde qu’une fois l’aéroport en place et les lignes ferroviaires abouties qu’Angers gardera sa position.
La SNCF et ses futures concurrents ont et auront une approche de rentabilité, point barre !.
Ca veut dire en claire, PARIS –RENNES- Aéroport NDL- NANTES. Le MANS en tant que poste d’aiguillage gardera sa position économique mais PAS ANGERS !! .
On a déjà de l’expérience avec Sablé et La Flèche où cette dernière est passée à la trappe éco...

6.Posté par tonton flingueur le 25/11/2012 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

5.Posté par Kapital le 17/11/2012 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à commentaire n°4 d'Olivier:

Il est possible, probable que le document ci-dessous reflète la vision de l'avenir d'Angers-Marcé par Monsieur Jean Monnier:

Lettre de NEXUS à M.Antonini 27.10.2012 Aéroport Angers-Marcé
http://www.nexus.asso.fr/IMG/pdf/nexus_2012-10-27_lettre-a-m-antonini-aeroport-angers.pdf

Dans le cas d'une desserte par LGV/TGV, la structure d'Angers-Marcé est encore beaucoup mieux placée
que Roissy ou Lyon Saint-Exupéry car Angers-Marcé est situé sur l'axe naturel de la lig...

1 2






Angers Mag
















Instagram

A PROPOS