Nouvel an : après la fête, les factures


Rédigé par - Angers, le 01/01/2013 - 11:39 / modifié le 02/01/2013 - 08:10


Alors que de nombreux fêtards de la Saint Sylvestre sont encore sous leur couette, digérant tranquillement le repas bien arrosé de la nuit, le jour se lève sur un horizon peu encourageant. Augmentation des charges, baisse du pouvoir d’achat, il faut se faire une raison, 2013 ne sera pas meilleure que les autres pour notre porte-monnaie, voire pire.



Nouvel an : après la fête, les factures
la rédaction vous conseille
Après la fête, la dure réalité. En une nuit le monde n’a pas changé, les pays en guerre poursuivent leurs combats même s’ils ont observé une trêve et les plus démunis d’entre nous ne sont pas plus riches ce matin. Le lot d’augmentation qui prend effet dès aujourd’hui en entrainera d’autres dans la spirale infernale de la pauvreté.

Si certaines entreprises prévoient d’augmenter leurs salariés dès le 1er janvier, elles sont plutôt rares, une chose est sûre le SMIC sera revalorisé à hauteur de 0,3%. Il passera à 9,43 € de l’heure, soit 1429,97 € brut par mois, c’est à dire une augmentation de 4 €. Pas de quoi s’offrir un extra, surtout quand les charges augmentent dans des proportions supérieures. Le pouvoir d’achat des ménages va donc en prendre une sérieux coup.

De la même façon, le Revenu de Solidarité Active ( RSA) passe à 483 euros pour une personne vivant seule et à 724 pour un couple sans enfant.

Quant aux retraites, elles ne seront revalorisées que le 1er avril à hauteur de 0,8%. Plus de 15 millions de retraités en bénéficieront, mais là aussi ce ne sera pas l’opulence. La hausse des prestations familiales est également repoussée au mois d’avril. La hausse des allocations familiales serait de 1,75%.

Ces quelques augmentations ne compenseront pas, loin s’en faut, les charges qui prennent effet dès aujourd’hui.

Sur le plan énergétique, le gaz augmente de 2,4% et l’électricité de 2,5%.

Si le livret A voit son plafond remonté de 25% avec un montant maximal de dépôt de 22.950€ - faut-il pouvoir épargner – le timbre poste passe de 0,60 à 0,63 € et la lettre verte de 0,57 à 0,58 €.

Pour les parisiens, les billets et forfaits RATP augmentent en moyenne de 2,4%. En province la plupart des opérateurs vont également augmenter leurs titres de transport. La SNCF augmente également ses tarifs de 1,9% et les péages autoroutiers seront augmentés de 1,18 % et 2,24 % selon les secteurs.

Coté automobile, les véhicules émettant entre 135 et 140 grammes de CO2/km sont désormais taxées à hauteur de 100 euros. Actuellement, le malus s'applique à partir de 141 g/km et pourra atteindre jusqu'à 6.000 euros pour les modèles émettant plus de 200 g/km.

Ceux qui possèdent un poste de télévision et ils sont nombreux, verront leur redevance audiovisuelle augmenter de 6 € en métropole, celle-ci passant à 131 €.

La bière va coûter plus cher, en raison de l'augmentation des droits d'accises. Mais nous ne sommes pas obligés d’en boire. Selon les Brasseurs de France, le demi pourrait passer de 2,60 euros à 3 euros. Bercy a calculé une hausse de 5,5 centimes pour 25 cl.

Le tabac augmentera au 1er juillet 2013 de 4,5 % de plus en moyenne, soit une hausse de 30 centimes d’euro par paquet. Le tabac à rouler bénéficiera d’une augmentation de 10 %, correspondant en moyenne à une hausse de 60 centimes. Mais nous ne sommes pas obligés de fumer.

Les impôts sur les revenus (2012) seront gelés pour la seconde année consécutive, ce qui s'apparente à une hausse d'impôt de près de 2% pour les contribuables. Cependant une décote permettra d'épargner à 7,4 millions de personnes modestes.

L’avantage fiscal lié au quotient familial plafonné à 2.000 euros par demi-part supplémentaire, contre 2.336 euros auparavant. Le plafonnement des niches fiscales c’est à dire les réductions ou crédits d'impôts liés à une vingtaine de niches (emploi d'un salarié à domicile, garde d'enfant, travaux du logement en faveur du développement durable, immobilier locatif...) sera limité à 10.000 euros par foyer fiscal. Enfin les taxes foncières et d’habitation ne seront pas en reste, leur taux devant également augmenter pour financer les investissements, parfois discutables, des collectivités.

Les retraités imposables verront leur pension taxée de 0,15 %. En 2014, le taux passera ensuite à 0,3 % afin de financer la dépendance.

Les particuliers qui emploient du personnel à domicile vont payer leurs cotisations patronales sur la base du salaire réel et non plus sur une assiette forfaitaire. En compensation ils pourront appliquer une baisse de 0,75 € par heure travaillée.

Ceux qui ont la chance d’avoir des revenus suffisant pour investir dans un logement neuf ne vont plus bénéficier des avantages fiscaux de la loi « Scellier ». Celle-ci est remplacée par la loi « Duflot », plus stricte, mais plus avantageuse sur le plan fiscal, la réduction étant portée à 18% sur neuf ans, pour un investissement maximal de 300 K€.

Les assurances habitation devraient également voir leur tarif augmenter de 2,4% dès le mois de janvier. Il en va de même pour l’assurance auto qui augmentera de 0,9 % à 4 %.
Quant aux mutuelles santé elles devraient augmenter au cours de l’année, en moyenne de 3,5 %.

La liste est longue et loin d’être exhaustive. Cela n’a pas empêché des millions de français de fêter le passage en 2013, dépensant plus que d’ordinaire. « Pour oublier la triste réalité », disaient certains.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00


cookieassistant.com