Nouvelle patinoire : "Ce n'est pas un caprice, c'est vital !"


Rédigé par - Angers, le 10/10/2013 - 07:00 / modifié le 11/10/2013 - 00:05


Au lendemain de la victoire contre Rouen, Mickaël Juret, le président des Ducs d'Angers, a fait le point mercredi sur le début de saison des hockeyeurs angevins et l'avenir du club. La réalisation d'une nouvelle patinoire est "vitale", a t-il répété, et sa réalisation dans les deux ans, "non négociable". Avec les candidats aux prochaines municipales, s'entend...



Nouvelle patinoire : "Ce n'est pas un caprice, c'est vital !"
la rédaction vous conseille
Équipe, entraîneurs, formation, santé financière et infrastructures sportives... C'était le bon moment pour Mickaël Juret. Deux mois après la relance de la saison et alors que s'élance la campagne pour les prochaines élections municipales, le président des Ducs d'Angers a procédé devant la presse mercredi matin à un bilan de santé complet de son club.

Objectif assumé : montrer que pour surmonter ses difficultés, et même si celles-si se résorbent, la réalisation d'une nouvelle patinoire était, comme il le répète depuis longtemps désormais, la seule prescription adéquate. "Il faut bien que tout le monde prenne conscience que ce n'est pas un caprice, mais une nécessité. C'est vital pour le club" a clairement indiqué le patron des Ducs d'Angers.

Vendredi après-midi, une nouvelle réunion réunira les responsables du dossier à la mairie, les programmistes et les responsables du club pour faire le point. "On continue d'avancer", a souligné Mickaël Juret, précisant que "le maire était plutôt en phase avec ce que l'on souhaite". A savoir ? Une patinoire de 3500 places, comportant deux pistes pour la pratique du hockey et 12 vestiaires "pour permettre aux amateurs de laisser aussi leur sac."

Ce que souhaite le staff des Ducs d'Angers surtout, c'est rompre avec les galères quotidiennes que génère la patinoire du Haras. À l'exemple de ce départ de feu mardi, vite éteint. "Sur les 50 heures que je consacre aux Ducs chaque semaine, la moitié consiste à régler des problèmes liés à l'infrastructure" insiste Mickaël Juret, lassé de toute évidence par la situation.

"Mon bulletin de vote ira à celui qui s'engagera sur cette réalisation rapide"

Pour le président des Ducs, le raisonnement n'est pas que matériel, mais sportif et financier. Car tout, au final, est lié. Vice-champions de France la saison passée, finalistes des deux coupes nationales, les Ducs ont de nouveau bien entamé leur saison engrangeant huit victoires en neuf matchs.

"Je suis très satisfait. It's a long way to go" s'est contenté Alex Stein, le nouveau coach, pas encore très à l'aise avec notre langue, mais suffisamment pour faire passer son enthousiasme. Autre satisfaction sportive, la formation des jeunes que chapeaute Simon Lacroix et qui porte ses fruits, via notamment leur intégration dans l'équipe voisine de Cholet avec laquelle les Ducs ont passé accord.

Côté finances, les choses s'améliorent, assure Mickaël Juret. Il énumère un "écart de trésorerie" (entre les dettes et les créances), passé de 385 000€ à son arrivée à 170 000€ et, espère-t-il, à 100 000€ d'ici à la fin de l'année. Il évoque un "pool" de plus de 100 partenaires, dont 17 entreprises nouvelles pour un total de sponsoring de 490 000€ (sur 1,5 million de budget) en prévision pour la saison.

Autres preuves de cette situation financière en progrès, l'augmentation des fonds propres du club ("55 000€") et la levée de son placement sous surveillance ordonné il y a deux ans par la commission de contrôle de la fédération. Reste que même en enchaînant matchs à guichets fermés sur matchs à guichets fermés, les Ducs resteront contraints cette saison par la capacité de l'actuelle patinoire du Haras.

Paradoxe ingrat, ses bons résultats lui coûtent de l'argent. La finale contre Rouen au printemps dernier ? "50 000€ au bas mot. Et encore à Briançon, on en aurait perdu 15 000 de plus" indique Mickaël Juret, estimant de fait, "non négociable", la réalisation d'ici à deux ans de la future nouvelle patinoire : "Ce peut-être plus, mais dans ce cas, je ne continuerai pas." Et comme pour mieux indiquer à qui il s'adresse : "C'est très clair, mon bulletin de vote ira à celui qui s'engagera sur cette réalisation rapide."




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Cédric le 08/11/2013 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le hockey est un formidable vecteur de développement de l'économie à moindre coût (différence par rapport au foot). Il permet de touchez les pays du nord de l'Europe, beaucoup plus riches que ceux du sud qui s'intéressent au Basket (Espagne).
Angers a beaucoup plus à gagner qu'à perdre si les impôts servent à financer une patinoire qui servira également pour le public (patinage), ce que ne permet pas un stade. Il permet de développer l'aura de cette ville !
Je précise pour les septiques : je su...

11.Posté par Chevalier le 15/10/2013 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A vous écouter, rien n'est necessaire a Angers.....Comme le dit Hobbit, les Ducs sont une vitrine a l'echelle nationnal pour notre ville. Des tas de gens travail dur pour faire maintenir a notre équipe un niveau plus que correct. La moindre des recompense pour eux serait d'avoir un lieu digne de leur engagement. Vous n'aimez pas le Hockey sur glace, c'est une chose, mais comment voulez vous qu'une ville se developpe en ayant des propos et des mentalités comme les votres ! Croyez vous qu'avoir...

10.Posté par Michel PARIS le 11/10/2013 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
i[Ce club me loue un appartement depuis trois ans et me dois actuellement près de 10.000 € d'arriérés, et autres frais de justice.
Au début, je ne me suis pas inquiété, pensant qu'ils traversaient une mauvaise passe, (Monsieur DESHAIES, le "manageur", me disant attendre une subvention....)
Depuis juin, une décision de justice les condamne mais ils ne bougent pas : Faudra t'il appeler le commissaire de police pour les expulser ?
Au printemps, j'ai envoyé une lettre à quelques élus de gauche et...

9.Posté par camille le 11/10/2013 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Hobit,

Je ne suis pas pour un nouveau stade de foot non, plus et je préfèrerais qu'Angers brille par son dynamisme économique que par une équipe de hockey en patins à glace.

8.Posté par Hobbit le 11/10/2013 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons une équipe pro qui demande juste à pouvoir exercer leur métier dans de bonnes conditions... Certains se plaignent mais sachez que les Ducs sont une vitrine pour Angers dans toute la France. Quand on voit l'état de la patinoire du Haras, on n'ose même pas se demander l'image actuelle d'Angers pour tous les passionnés de sport.
Mais, c'est vrai j'avais oublié, quand à Angers on parle d'un autre sport que du foot et du SCO, on n'aime pas et on dénigre beaucoup.
Messieurs dames, aujourd'...

1 2 3














Angers Mag