Nouvelle patinoire : et si l'agglo s'y glissait ?


Rédigé par - Angers, le 08/07/2016 - 07:30 / modifié le 11/07/2016 - 14:21


Le dernier conseil municipal d'Angers a lancé officiellement la construction de la nouvelle patinoire, dans le quartier Saint-Serge. Une perspective qui devrait également intéresser l'agglo, en plein chantier de définition de l'intérêt communautaire. La question a été abordée lors du séminaire des maires ce 8 juillet. Explications.



La patinoire, telle que dessinée par le cabinet Chabanne.
La patinoire, telle que dessinée par le cabinet Chabanne.
la rédaction vous conseille
La nouvelle patinoire d'Angers, c'est 26 millions d'euros. Et ça n'est une surprise pour personne, puisque ce nouvel équipement figurait dans la quasi-totalité des programmes de campagne municipale, en 2014. Si le conseil municipal a dissipé les quelques doutes qui subsistaient sur la réalisation de cette nouvelle patinoire, et notamment sur la capacité de la ville à supporter un investissement de 26 M€, il a aussi ouvert le champ des possibilités quant à son financement.

Et c'est une question de l'ancien maire et patron de l'opposition, Frédéric Béatse, qui a permis cette ouverture : "Si l'on additionne les investissements que nous votons ce soir, liés notamment à la halle tennistique de la Baumette, à la tribune du Colombier ou à la patinoire, on arrive à 43 M€. C'est quasiment l'ensemble de l'enveloppe des 50 M€ annoncés dans la programmation pluriannuelle d'investissements de la ville, liée au sport...."

"La Tribune du Colombier fait partie du stade Jean-Bouin, qui accueille un club de Ligue 1, et la patinoire sera utilisée par les Ducs d'Angers qui est le seul club à ce niveau dans le grand Ouest. Ce sont des équipement structurants et je n'imagine pas que la région n'accompagne pas ces investissements, comme elle a pu le faire, par exemple, à l'époque de la construction de la MMArena, au Mans", assure Christophe Béchu, le maire d'Angers et président d'Angers Loire Métropole, dans sa réponse.

La Ville sera aidée, donc, mais pas un mot sur le rôle que pourrait tenir l'agglo -devenue communauté urbaine il y a quelques mois- dans cette histoire. Pourtant, la question de la participation d'Angers Loire Métropole au financement et/ou à la gestion du futur équipement est dans l'air depuis quelques semaines.
"La patinoire, incontestablement, au-delà de toute analyse administrative ou juridique, c'est un équipement qui a un intérêt communautaire" - Christophe Béchu
Plus encore, la question de la patinoire, et plus largement de la définition de l'intérêt communautaire, a été au cœur du séminaire des maires d'Angers Loire Métropole (ALM), le vendredi 8 juillet dernier. D'abord parce que le passage en communauté urbaine a ouvert un large débat, sur lequel il faudra trancher avant fin 2017, sur les compétences optionnelles de la collectivité : grands équipements, politique culturelle et sportive...
 
Sur le cas particulier de la patinoire, "incontestablement, au-delà de toute analyse administrative ou juridique, c'est un équipement qui a un intérêt communautaire", avance le maire d'Angers et président d'ALM, Christophe Béchu. "C'est d'autant plus vrai que, notamment au niveau des tarifs, il n'y a pas de "préférence communale" actuellement sur la patinoire. La question se pose de savoir si Angers Loire Métropole a vocation à reprendre en main la gestion et le fonctionnement de l'équipement, une fois construit. "Ça n'est pas vers cela que je m'oriente", poursuit l'élu. D’abord parce que la patinoire « correspond à un engagement municipal. Ensuite, si on le fait sur la patinoire, il faut le faire sur d’autres équipements », reprend Christophe Béchu.
 
Reste la question du financement. L’intérêt communautaire de la patinoire induit-elle une participation financière d’ALM ? Christophe Béchu le pense, mais dans une certaine mesure. « Dans aucun schéma envisageable la ville ne financera moins de 50 % de l’équipement », conclut le maire.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Bruno Goua le 08/07/2016 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avis à M. le Maire : prendre l'exemple du Mans avec le MMARENA n'est pas particulièrement judicieux, un PPP avec un site quasi à l'abandon, il y a mieux comme référence.
La patinoire est bien sûr "un équipement qui a un intérêt communautaire" mais il y va de beaucoup d'équipements , qu'ils soient sportifs ou culturels, la ville d'Angers a-t-elle pour autant mandat pour faire payer par les habitants de l'agglo des choix faits par la seule ville d'Angers ? M'est avis que cela ne se fera pas san...

2.Posté par gauvin le 10/07/2016 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les grands équipements structurants concernant l'agglomération (c'est le cas de la future patinoire).doivent êtres décidés et payés par toute l'agglomération.















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com