Nouvelle patinoire : une simple question de surface pour briser la glace ?


Rédigé par - Angers, le 25/11/2014 - 07:22 / modifié le 14/12/2014 - 10:44


Le projet de nouvelle patinoire, à l'horizon de la saison sportive 2018-2019, a été officiellement lancé, lundi soir, lors du conseil municipal d'Angers. Avec une belle unanimité à la clé, malgré quelques questions qui restent en suspens.



Combien de pistes, combien de places et en quel lieu ? Ce sont les trois questions auxquelles les études à venir devraient permettre de répondre, au sujet de la nouvelle patinoire.
Combien de pistes, combien de places et en quel lieu ? Ce sont les trois questions auxquelles les études à venir devraient permettre de répondre, au sujet de la nouvelle patinoire.
la rédaction vous conseille
Il n'y a guère eu match, lundi soir, lors la séance de conseil municipal. On savait depuis la dernière campagne électorale qu'il n'y aurait pas ou peu d'opposition à la construction d'une nouvelle patinoire, ses principaux opposants n'ayant pas été élus lors du scrutin printanier.

De fait, la délibération donnant mandat à la Société publique locale d'aménagement de l'Anjou (SPLA Anjou) pour mener les études préalables au projet de nouvelle patinoire (lire notre article) a fait l'unanimité au sein du conseil.

Reste que la minorité municipale, par la voix de son hockeyeur de service, Luc Belot (PS), a tout de même fait entendre une voix "vigilante et constructive" sur le sujet. Et incité l'adjointe aux sports Roselyne Bienvenu a en dire un peu plus tant sur le format que sur le lieu d'implantation du nouvel équipement.

Quid des "précédentes études sur l'expression des besoins, qui date de juillet 2013 ?" a ainsi questionné le député. "Il ne faudrait pas qu'il y ait une perte de temps et une redondance... Vous avez choisi ne de pas retenir le site de la Baumette. Dont acte. Mais ce choix pose la question des délais", enchaîne Luc Belot, qui entend rester vigilant sur plusieurs points : la pratique du haut niveau et l'accompagnement des filières d'excellence en est un. Le nombre de places disponibles au sein du futur équipement en est un autre. "Le nombre de 2 500 places est jugée insuffisant par les membres du directoire des Ducs d'Angers, mais également par les représentants des fédérations française et internationale." Pour lui, il faut d'entrée viser plus haut, à 3 500, et songer, à terme "à une évolution à 4 500 ou 5 000 places, pour répondre aux futurs besoins".

Nouvelle patinoire : une simple question de surface pour briser la glace ?
"Bien entendu", répond en substance Roselyne Bienvenu. "C'est toujours séduisant de construire des aréna de 5 000 ou 10 000 places, pour accueillir des compétitions nationales ou européennes. Mais lorsque l'on est sur des activités traditionnelles ou classiques, ça n'est pas si facile que ça de remplir un tel équipement. Mais rien n'est fermé."

Le nombre de places de la future patinoire sera donc en débat, à l'issue des études préalables, notamment au sein "d'un groupe de travail en interne, où les candidatures spontanées de membre de la minorité seront les bienvenues", précise le maire, Christophe Béchu. "Au-delà de ça, il y a la question du coût, avec une volonté de maintenir les finances de la ville et de ne pas surdimensionner l'équipement, en se laissant la possibilité future d'agrandir".

Le budget, il en sera aussi question lorsqu'il s'agira de choisir le nombre de glaces à construire. "Pouvez-vous nous confirmer qu'il y aura bien deux pistes sportives ?", interroge Luc Belot. "Nous arbitrerons, après études, en fonction de notre intime conviction. Mais si l'on a décidé de construire une nouvelle patinoire, ça n'est pas pour la réaliser à l'identique de l'existant", précise Roselyne Bienvenu. En clair, à moins d'une rigueur budgétaire extrême, la patinoire aura probablement deux pistes...

Quant à la compatibilité du futur équipement avec la pratique du haut niveau -qui ne concerne pas uniquement le hockey, mais également la danse sur glace et le patinage-, c'est "un vrai sujet", répond Roselyne Bienvenu. "Même si nous formulons des vœux de réussite aux différents clubs, une équipe peut-elle restée tout le temps au même niveau de performance ? Ça n'est pas là le projet de la ville, mais bien un projet associatif. Nous serons des accompagnants en la matière."




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par pikleq le 26/11/2014 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La patinoire en plein centre ville est un réel plaisir ! Dommage de déplacer cet équipement exceptionnel !

2.Posté par Ivan le 27/11/2014 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh, pis avec nos sous, c'est pas grave, comme d'hab!

3.Posté par paulac le 27/11/2014 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment réhabiliter cette patinoire au coeur de la ville :

- faire un Marché couvert ?

- Accueillir des brocantes, des forums d'associations ?

-faire une nouvelle salle de spectacle (avec les gradins) ?

- faire un Gymnase pour les scolaires et les clubs?

-Faire une méga salle de boule de fort pour les compétitions afin de conforter l'Anjou comme "leader" du jeu de boule de fort au titre du patrimoine du Val de Loire ?

Merci à Angers Mag d'ouvrir le débat à ce sujet...

4.Posté par hockey le 02/12/2014 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mouaip, 105k€ de perdu pour faire une étude ou construire la patinoire sachant que les haut de saint aubin avec aquavita c'est cuit (manque de place) et saint serge c'est juste pour dire différent de l'ancien projet, on voit que ce n'est pas eux qui payent directement. La baumette avec un accès 4 voies pour ceux qui viennent de l'exterieur c'est mieux et permettrait de regrouper les sportifs de haut niveau avec le sco. Attendre c'est condamner les ducs et le rectructement ahca car la ligue ma...















Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46



cookieassistant.com