Nova paie sa tournée à la librairie Richer


Rédigé par Cyrille Guérin - Angers, le Mardi 8 Juillet 2014 à 11:02


Branle-bas de combat ce mercredi chez Richer. Dans le cadre de sa grande tournée estivale, sixième du nom, Radio Nova posera ses micros et studios au sein de la tranquille institution angevine. L'occasion de causer, entre autres littérature, mais aussi d'établir un contact, humain, avec des auditeurs, nombreux à Angers. Le dawa entre 17h et 20h ?



Armel Hemme posera ses micros dans la librairie Richer mercredi, flanqué de Marie Arquié
Armel Hemme posera ses micros dans la librairie Richer mercredi, flanqué de Marie Arquié
la rédaction vous conseille
La grande boucle de Radio Nova, "c'est, selon le communiqué de presse, une émission musicale et collégiale". Mais également "bohème" - ah ces bobolcheviks écolos ont encore frappé, pire ils ne prennent pas de vacances ! Bohèmes, sans frontières, nomades, alter-mondialistes, alter-natives, comme on dirait digital natives, sont autant de prédicats qui, depuis les débuts d'une station bien ancrée dans le paysage radiophonique (depuis un an, ayant dépassé la barre symbolique des 500 000 auditeurs quotidiens, elle est même entrée dans le calcul trimestriel des audiences Médiamétrie), collent à la peau du bébé de feu Jean-François Bizot.

Cela fait maintenant six ans, bien avant le décès de leur figure tutélaire, frondeuse et voyageuse (on se souvient de ses écrits kerouakiens du début des seventies), que la Nova Team, en bonne héritière d'un Bizot au caractère trempé, sillonne l'Hexagone, et l'Europe (cette année, la saison s'achèvera le 22 août à Berlin) pendant sa traditionnelle grande boucle estivale, garantie sans dopage. Six ans que chacun, animateur, journaliste, technicien, est réquisitionné dans ce tour sans interruption - même le week-end, le Nova Circus est à l'œuvre. Au programme de la cuvée 2014 : Paris of course, Marseille, Brest, Pau, Montpellier, Nantes, St-Trop', Reims... Au total, confie Mélanie Mallet, chef d'antenne depuis 3 ans, "une trentaine de villes". Résumant ainsi l'esprit de l'opération : "Nous sommes comme un groupe de rock'n'roll". Avec tout ce que cela incombe de folie. Car quand les équipes de Nova arrivent en ville, ce n'est certes pas un barnum type Rolling Stones, mais tout est fait à la roots avec 5 membres dont techniciens et community manager. "On débarque le jour-même à 11h, indique Mélanie, puis c'est parti pour la course : reportages, prises de sons, installation du matériel". Et de poursuivre : "On est des vrais malades".

"Une chance folle"

C'est ce schéma que s'apprête à suivre mercredi les préposés à l'étape angevine. Entre 17 et 20h, sous la houlette d'Armel Hemme et de Marie Arquié, Nova s'établira chez Richer, la librairie historique du cœur de ville angevin. Choix étonnant en apparence. Tant entre le côté rangé et soigneux des lieux, tenus par Antoine Boussin, et les penchants un peu désinvoltes voire punks de Nova, il semble y avoir un fossé. Cela ne pose aucun souci à Mélanie Mallet qui, en sus, explique que "le programme est sponsorisé par la collection de livres 10/18, laquelle impose une fois par semaine de nous installer dans une librairie". Ceci expliquant cela. Il est néanmoins savoureux d'imaginer à l'avance comment deux univers a priori opposés vont se combiner. Petite mise en bouche : "On est dans l'imprévisible".

De toute façon, ce qui compte dans cette escale estivale sauce Nova, "c'est de sortir des studios et de rencontrer notre public. C'est une chance folle". C'est aussi l'opportunité de faire redécouvrir une cité. Pour ce faire, le camembert (découpage) de ce rendez-vous quotidien est immuable : interview du libraire hôte et de deux acteurs locaux (il y a fort à parier que Tempo'Rives qui débute ce dimanche sera au sommaire, Nova étant partenaire du festival) ; proposer des bons plans et des chroniques musicales "autour des fiertés du coin" et mettre en jeu le bouquin 10/18 mis à l'honneur ce mercredi. Le tout agrémenté de reportages. Ouverts à tous les vents. En mode Nova, quoi. Logique pour un média, dont métissage et démolitions de murs ont toujours été les lignes directrices, de se mettre en quatre et, constamment, hiver comme été, d'aller voir là-bas s'ils y sont...

Pratique : Ce mercredi, entre 17h et 20h, chez Richer, 6, rue Chaperonnière.












Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com