Orange et Podeliha s’unissent pour réduire la fracture numérique à Angers


Rédigé par - Angers, le 25/02/2015 - 14:44 / modifié le 25/02/2015 - 19:15


Alors que l’opérateur historique poursuit le déploiement de la FTTH (Fiber to the Home) sur l’ensemble des quartiers d’Angers, un troisième bailleur social, Podeliha, le plus gros de l'agglo angevine, vient de signer une convention pour équiper la plupart des logements dont il a la charge sur l’agglomération angevine.



Un technicien installant un point de raccordement à la fibre optique dans le centre-ville d'Angers
Un technicien installant un point de raccordement à la fibre optique dans le centre-ville d'Angers
la rédaction vous conseille
Amener la fibre optique au cœur des habitations et permettre au plus grand nombre de partager internet en très haut débit, c’est le programme ambitieux dans lequel s’est lancé l'opérateur de télécommunications Orange, depuis 2013 sur l’ensemble de la France, dont Angers. « À ce jour, 12 300 foyers angevins sont éligibles à la fibre optique, pour une moyenne de 6,5 objets connectés par foyer. 40% peuvent déjà souscrire un abonnement et bénéficier d’un débit jusqu’à 500 Mb (30 fois plus rapide que l’ADSL – NDLR)  », explique Pascal Dubois, le directeur du programme fibre optique d’Orange. « Le progrès, c’est de pouvoir partager le très haut débit sur l’ensemble de ces objets connectés ».
 
Entre les mobiles, smartphones et tablettes, la télévision, les ordinateurs, chaque foyer a désormais besoin d’un débit conséquent pour faire circuler des flux d’informations toujours plus gourmands. C’est ce qui fait le bonheur de l’opérateur télécom qui n'oublie pas qu'il est aussi fournisseur d'accès internet (FAI). Se défendant d’avoir le monopole, il ouvre même la porte à la concurrence. « Il est vrai que nous sommes aussi fournisseurs d’accès internet mais chaque client équipé peut choisir son fournisseur en toute liberté, sans frais de raccordement supplémentaires », confirme Anne Fleuret, déléguée régionale d’Orange Pays de Loire.
 
À ce jour de nombreux quartiers d’Angers sont équipés ou en cours d’équipement, et notamment le centre-ville, de la gare à Louis Gain,, en passant par la Doutre, le Front de Maine, le quartier Saint Jacques. En 2015 le déploiement se poursuivra sur les quartiers  des Deux Croix, Justice, Madeleine, St Léonard, Verneau et Hauts-de-Saint-Aubin.  33 000 logements seront concernés à terme par cet équipement qui fera d’Angers l’une des villes les mieux « fibrées ». 
« Nous devons être le premier rempart contre la fracture numérique », Francis Stéphan Podeliha
« Orange est un concessionnaire majeur pour l’équipement du public en la matière, souligne Jean-Marc Verchère, adjoint au maire d’Angers. « L’équipement généralisé de la fibre optique est pour la ville d’Angers une révolution que nous entendons bien accompagner. Nous savons qu’il y a une demande forte tant des particuliers que des professionnels et pour nous Orange constitue un gage de qualité en matière d’équipement de télécommunication ».

La carte du déploiement de la fibre à Angers (Document Orange). Lot1 : pratiquement terminé, lot 2 : en cours et déploiement 2015
La carte du déploiement de la fibre à Angers (Document Orange). Lot1 : pratiquement terminé, lot 2 : en cours et déploiement 2015
Propos similaire de la part de Francis Stéphan, le directeur général d’Immobilière Podeliha, le plus gros bailleur social de l’agglomération angevine. Ce dernier voit dans ce déploiement une véritable opportunité pour moderniser les logements, dont sa société à la charge, et offrir des services technologiques à haute valeur ajoutée, quel que soit le niveau social des locataires. « Nous devons être le premier rempart contre la fracture numérique », appuie le directeur général qui, pour l’occasion portait une superbe cravate de couleur orange. « Nous sommes actuellement dans une mutation sociétale et tout le monde doit pouvoir avoir accès aux meilleurs équipements en la matière pour travailler, s’instruire, chercher un emploi,… Il y a actuellement 13 000 foyers éligibles, nous allons doubler la mise. »
 
Ce sera donc chose dans les cinq années à venir, 70% des logements de Podeliha, d’Angers et son agglomération seront équipés en fibre optique à la porte de chaque appartement et bénéficieront des usages qui lui sont associés.  C’est aussi pour le bailleur social, un moyen de valoriser son patrimoine.  
 
Une convention-cadre de raccordement a été signée mardi, entre l’opérateur Orange et Podeliha pour l’équipement des immeubles situés sur les 27 communes de l’agglomération par des réseaux électroniques à très haut débit. Deux autres bailleurs sociaux angevins, la Soclova et Angers Loire Habitat, ont effectué précédemment la même démarche
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par philippe le 26/02/2015 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Podeliha super ils devraient plutôt s'occuper des loyers toujours de plus en plus élevés sans effectuer de travaux de réaménagement par exemple d'isolation.
je ne parle pas des problèmes de bruit du au non respect du voisinage là prodeliha est carrément inexistant .








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com