Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mardi 2 Septembre 2014


Ouverture de la chasse : lapins ne quittez pas le terrier !


Rédigé par - Le 16/09/2012 - 15:04 / modifié le 16/09/2012 - 18:49


Ceux qui habitent la campagne angevine ont sans doute été réveillés ce matin par les coups de fusil et les aboiements des chiens d’arrêt. Depuis ce matin, jour d’ouverture de la chasse, les lapins et autres perdrix n’ont qu’à bien se tenir, des promeneurs armés, qui en veulent à leur peau ou à leurs plumes, sillonnent la campagne.



La chasse est ouverte depuis ce matin en Maine et Loire. Elle se terminera le 28 février 2013
La chasse est ouverte depuis ce matin en Maine et Loire. Elle se terminera le 28 février 2013
Les pauvres lapins, que l’on a l’habitude de voir détaler devant nos pas de randonneurs, ne vont pas être à la noce à partir de ce dimanche 16 septembre puisqu'ils sont dans la ligne de mire des chasseurs.

Selon le président de la Fédération des Chasseurs de Maine et Loire, Édouard-Alain Bidault, « la saison de chasse s’annonce peu brillante cette année, le petit gibier ayant souffert d’une météo peu favorable à la reproduction, notamment chez les oiseaux ». Alors pourquoi, dans ce contexte poursuivre ce type de chasse.

Interrogés sur le sujet, avec toutes les précautions qui s’imposent pour ne pas avoir les fesses criblées de plomb, les chasseurs rencontrés ce matin affirment, selon un discours bien rodé, que « la chasse est une tradition et que les chasseurs sont ceux qui respectent le mieux la nature » (sauf ses habitants sans doute). Tous les politiques qui ont voulu tenter de la supprimer ou la réduire ont bien failli prendre quelques plombs.

Moins de gibier, mais toujours autant de chasseurs, comme l’affirme la fédération qui se félicite de l’augmentation du nombre de jeunes chasseurs. En trois ans, grâce à la gratuité du permis de chasse pour les moins de 21 ans, le nombre de jeunes détenteurs du permis serait passé de 510 à 759. Globalement le nombre de chasseurs serait stable, voire en légère baisse sur le département.

S’ils peuvent aisément comprendre que la régulation des espèces et notamment des cervidés et sangliers, souvent destructeurs pour les cultures, nécessite de prendre des mesures expéditives, ceux qui ne chassent pas ont de la difficulté à admettre la poursuite de la chasse au petit gibier. « C’est une pratique d’un autre temps, inutile, qui peut se révéler dangereuse pour ceux qui se promènent sur les chemins, à pied ou à vélo, en cette période », déclarent les opposants, de plus en plus nombreux.

Heureusement, les accidents de chasse sont rares, les chasseurs étant plutôt prudents. Ce sont le plus souvent entre eux que se produisent les quelques accidents.

La chasse au petit gibier servait autrefois à nourrir les familles, notamment en zone rurale, ce n’est plus le cas de nos jours. À la campagne comme à la ville, les congélateurs sont remplis de viande achetée au supermarché voisin. Alors, pourquoi s’en prendre à ces pauvres lapins, perdrix et autres faisans ? La chasse servirait-elle à assouvir la passion guerrière de certains de nos concitoyens ?

Commencée ce dimanche 16 septembre, la chasse au petit gibier s’achèvera le 28 février 2013 au soir pour les 17 400 chasseurs que compte la Fédération des chasseurs. En attendant, soyez prudents lorsque vous randonnez à pied ou à vélo sur les chemins.




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Anthony le 17/09/2012 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les John Rambo, des plaines vont nous rejouer leur cirque annuel. Aussi j’invite nos amis marcheurs et autres vététistes à redoubler de vigilance notamment en utilisant des gilets Jaune ou oranges.

Pardon aux vrais chasseurs, il parait qu'il y'en-a !!






















Instagram

A PROPOS