PORTRAIT : Fabien Donneau, sa vie, sa comédie

REPORT'CITÉ AVEC LES COLLÉGIENS DE JEAN-VILAR


Rédigé par Nolwenn BEAUTIER et Daniella KIK - Angers, le 18/05/2017 - 07:45 / modifié le 18/05/2017 - 18:13


Depuis la rentrée, des 4ème du collège Jean-Vilar de la Roseraie participent à Report'Cité, l'action d'éducation aux médias portée par Angers Mag'.
Nolwenn et Daniella dressent aujourd'hui le portrait de Fabien Donneau, comédien professionnel angevin. Les jeunes filles l'ont rencontré dans leur établissement autour d'un verre de jus de pomme, il leur à parlé de sa passion et de son métier.



Fabien Donneau, en atelier lors du Printemps théâtral des collèges 2017
Fabien Donneau, en atelier lors du Printemps théâtral des collèges 2017
la rédaction vous conseille
Quand il était plus jeune il jouait au foot et il avait même envie d'en faire son métier car il jouait plutôt bien. Mais une fois rentré au lycée Joachim Du Bellay à Angers, il a commencé à fréquenter l'atelier théâtre du lycée. Cela lui a plu. Il y est resté 2 ans. Sa vie de comédien a commencé à ce moment là. Et depuis ça ne s'est plus jamais arrêté.

« Je ne pensais pas réussir, je ne m'y attendais pas du tout, je ne pensais pas que ce serait mon métier. »

La passion du théâtre a très vite rempli sa vie. Plus il en faisait plus ça lui plaisait. De stage en stage, Fabien a tout de suite eu des opportunités, fait des rencontres, et il a alors tenté sa chance. En 3 ans il est devenu comédien professionnel.

« On ne sait jamais de quoi sera fait demain dans ce travail »

Certaines choses sont dures dans ce métier : par exemple le fait que c'est très irrégulier. Fabien nous explique que l'on peut travailler dur pendant des mois, avec des longues journées, partager des moments forts avec les gens, et puis tout s' arrête. C'est alors compliqué de ne pas garder le lien les gens, de se retrouver seul.
C'est le même problème avec le salaire, on peut être plusieurs mois à gagner peu d'argent.
Une autre grosse difficulté pour les petites compagnies est d'avoir suffisamment d'argent pour monter un spectacle et faire venir les programmateurs. C'est parfois frustrant de travailler sans être sûr que le spectacle soit visible un jour par le plus grand nombre de spectateurs.

Fabien n'a pas de registre particulier, il aime alterner entre le comique, le dramatique, les spectacles jeune public, les spectacle de rues...Il espère continuer longtemps à passer de genre en genre.

Il aurait aimer jouer avec des grand acteurs de cinéma : Jean Gabin, Michel Simon, Lino Ventura, Bertrand Blier, parce qu'ils étaient simples et « faisaient le métier sans se prendre la tête ». Louis de Funes aussi pour le côté assez dingue !
Pour les acteurs d’aujourd’hui, le choix est plus difficile, Gérard Depardieu aurait sans doute sa préférence.

Une de ses pièces qui lui tient le plus à cœur c'est « La Tambouille », un spectacle avec 5 comédiens, qui est un mélange de tout ce qu'ils aiment, que se soit triste, sérieux ou marrant, monté 15 jours avant la représentation avec les envies de chacun.

« Si je devais évoluer dans un autre domaine, se serais dans le domaine de la musique.»

Fabien garde en lui une autre passion depuis l'enfance, un autre rêve : il aimerait être musicien. Il crée en ce moment un spectacle musical avec 3 musiciens qui s'appelle « Le Monde de Fada ». Il en a écrit les textes et il les chantera sur scène. Ce spectacle est prévu pour Décembre 2017.

Fabien Donneau sera au château du Plessis Macé fin Mai avec son spectacle « La Tambouille ».












Angers Mag