Angers Mag Info | l'actualité d'Angers et sa région

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Jeudi 21 Août 2014



PRO STARS : Vitoria-Paris Levallois en finale


Rédigé par - Le Samedi 15 Septembre 2012 à 14:40


Belle soirée de basket-ball, hier soir, salle Jean Bouin, avec les victoires de Paris Levallois face à Gravelines (88-80) et de Tau Vitoria, le champion d’Espagne 2010 face à Chalon, le champion de France 2012 (70-63). Des performances ouvrant à leur vainqueur les portes de la finale (ce soir, 20H30).



Le Parisien DIOT (N°9) a pris l'ascendant sur BUYCKS (Graveline N°20).
Le Parisien DIOT (N°9) a pris l'ascendant sur BUYCKS (Graveline N°20).
La soirée débutait, donc, par la finale de la poule d’un décevant Cholet Basket, défait en semaine par Gravelines et Paris Levallois. Les Franciliens prenaient les commandes du match, grâce à l’adresse de WILLIAMS (21-12, 5’ et 28-19 à la fin du premier quart temps). Mais, Gravelines se ressaisissait, provoquant les faute Parisiennes (3 fautes individuelles pour ALBICY et ONIANGUE à la pause), pour virer en tête à la moitié du match (41-40).

Les deux équipes jouaient l’alternance et le troisième quart temps était pour les Parisiens, qui repassaient devant au tableau d’affichage. (69-60) Malgré une réaction Nordiste, Paris tenait sa finale (78-71 35’ et 88-80 au final), grâce notamment aux tirs à trois points de DIOT.

Place, ensuite, sur le parquet aux coéquipiers Ibériques de l’ancien Choletais, Fabien CAUSEUR, dans une salle Jean Bouin amorphe, malheureusement, malgré le spectacle proposé.

Les Espagnols de Vitoria commençaient mieux la partie que l’équipe de Greg BEUGNOT. Face à CAUSEUR et NOCIONI, omniprésents, Chalon concédait un retard de sept points au terme du premier quart temps (26-19).

Mais, l’adresse de Vitoria allait diminuer, tandis qu’une panne du chrono au dessus du panier les faisait oublier de shooter, par trois fois, avant les 24 secondes imparties. Chalon restait au contact grâce à une grosse défense, notamment de CAPELLA (trois contres somptueux). 37-33 pour Vitoria à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, NOCIONI allait disjoncter. Il débutait par une faute antisportive et alignait 4 fautes en moins de 10 minutes. Chalon en profitait pour passer devant (50-48, 30’).

Les joueurs de BEUGNOT se dirigeaient vers une probante victoire (55-50, 32’ puis 61-54, 35’) alors que les Espagnols menaient, pour leur part, 25 fautes à 14. Mais, le champion de France allait craquer dans le money time, face à l’adresse espagnole (4/4 à trois points, consécutivement), en encaissant un sévère 14-2.

Vitoria l’emportait 70-63, suffisant pour se qualifier en finale, dans la poule du Mans, où chaque équipe a remporté un match sur deux.

Suite du show aujourd’hui.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme