Pain perdu, pas pour tout le monde


Rédigé par - Angers, le 02/11/2014 - 08:33 / modifié le 03/11/2014 - 07:45


« Pain pas perdu », c’est le nom de l’opération lancée depuis le 2 novembre par le Conseil Général de Maine et Loire et l’ADEME Pays de la Loire, en collaboration avec la Fédération des Boulangers de Maine et Loire. L’objectif : pallier la perte de denrées alimentaires et notamment le pain, base de notre alimentation.



Le pain perdu, une recette de grand-mère, le gouter de bon nombre d'enfants au siècle dernier
Le pain perdu, une recette de grand-mère, le gouter de bon nombre d'enfants au siècle dernier
la rédaction vous conseille
Trop dur, trop mou, rassis, moisi … S’il y a un produit alimentaire qui termine souvent sa vie au fond de la benne à ordure au lieu de notre estomac, c’est bien le pain. Et pourtant ce produit qui nous vient de la nuit des temps, depuis que les céréales sont cultivées par l’homme, constitue la base même de notre alimentation. A ce titre et par respect aussi pour ceux qui ont de la difficulté à s’en procurer pour se nourrir, il serait bienvenu de ne pas le gaspiller.
 
« Le gaspillage alimentaire », lequel entraine une inexorable  augmentation des déchets, c’est justement ce que dénonce l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME). «  En 2013 un habitant de Maine-et-Loire produit en moyenne 533 kilos de déchets », rappelle Christian Fouin, directeur régional adjoint de l’ADEME en Pays de la Loire. Pour ce dernier, « le meilleur déchet c’est celui que l’on ne produit pas ».

D’où l’idée d’apprendre aux consommateurs, souvent gaspilleurs, à cuisiner leurs restes alimentaires et en tout premier lieu le pain. « C’est l’une de solutions proposées pour pallier cet excès de déchets ».
 

Les organisateurs de l'opération "pain pas perdu" lors du lancement officiel de l'opération, au Conseil Général de Maine et Loire
Les organisateurs de l'opération "pain pas perdu" lors du lancement officiel de l'opération, au Conseil Général de Maine et Loire
Sensibilisé par cette initiative, le Conseil Général de Maine et Loire s’y est associé, de même que les artisans boulangers.
 
D’une simple idée de bon sens est née une opération intitulée « Pain pas perdu », lancée par la collectivité départementale. « Faire ses courses de façon raisonnée, cuisiner les bonnes proportions et réutiliser ses restes de nourriture, c’est le but de l’opération », explique Marie-Jo Hamard, vice-présidente du Conseil Général en charge de l’environnement et du cadre de vie.
 
Du 2 au 8 novembre, 66 boulangers du département (voir carte ci-après) s’engagent dans cette démarche et invitent les habitants à venir les voir pour gagner des sacs de pain et des livres de recettes pour apprendre à cuisiner le pain rassis. Ces sacs permettront en autre de mieux conserver le pain et éviter qu’il se dégrade trop rapidement.
 
Réutiliser le pain un peu moins frais, pour cuisiner le « pain perdu » de nos grands-mères, le gouter de notre enfance,  trempé dans du lait et des œufs, passé au four et saupoudré de sucre, une initiative intéressante que l’on en peut que saluer.
 

carte_boulangeries.pdf Carte boulangeries.pdf  (227.12 Ko)





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par TOUCHET le 03/11/2014 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BONJOUR, et oui avec du pain rassis d'abord il y a le fameux pain griller du matin qui sent si bon .puis a 4h pour mes petits enfant le bon pain perdu sublime et il y a aussi la chaplure nous ne perdons pas de pain c' trop dur a gagner."son pain"et puis il faut apprendre a nos enfants et petits enfants que le pain se respecte.cordialement








Angers Mag















Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00


cookieassistant.com