Pâques : la chasse aux œufs est ouverte


Rédigé par - Angers, le 08/04/2012 - 08:54 / modifié le 08/04/2012 - 15:14


C’est une tradition : le jour de Pâques, petits et grands, partent vers le jardin, le panier à la main pour tenter de trouver quelques œufs en chocolat. Contrairement à ce que les parents racontent, ces œufs ne sont pas tombés du ciel, abandonnés par des cloches en goguette. Non, ils ont bien été achetés chez le chocolatier du coin, les chocolats de Pâques étant l’un des moments forts de la dégustation avec la période des fêtes de fin d’année.



L'herbe est un peu humide ce matin pour la collecte des oeufs en chocolat
L'herbe est un peu humide ce matin pour la collecte des oeufs en chocolat
la rédaction vous conseille
Cette année encore, le château de Brissac-Quincé, au sud d’Angers, ouvrira ses grilles entre 14h et 18h pour permettre aux enfants et aux parents de trouver les 50 000 œufs en chocolat dissimulés dans les sous-bois du parc et des jardins du château. Une occasion pour visiter en famille les salons et chambres historiques de l’un des plus beaux châteaux habités du Val de Loire. Un gouter chocolaté est même prévu dans les cuisines médiévales du château. Accès 10 € pour les adultes, gratuit pour les enfants.

A Angers, le nouvel espace commercial l’Atoll, ouvert mercredi dernier, organisera une chasse aux œufs pendant ce week-end d’ouverture exceptionnelle dans les jardins du centre. Le chocolatier Roland Réauté a élu domicile dans la place, il est donc bien placé pour proposer quelques friandises pour cette fête de Pâques. Lundi 9 avril à 14h et 16h.

Si cette tradition fait plaisir et aux gastronomes amateurs de bon chocolat, ce sont surtout les chocolatiers qui se frottent les mains, car pendant ce week-end pascal, certains en écouleront quelques tonnes. Ces friandises ne connaissent pas la crise, pour preuve, les échoppes des meilleurs chocolatiers n’ont pas désempli ce samedi.

Personne ne sait plus très bien à quand remonte cette tradition des œufs de Pâques. Il semblerait que celle-ci provienne de la Pâques juive (Pessah) où un œuf symbolisant la destruction du temple de Jérusalem était offert pendant le repas célébré pour l’occasion. A la fin du repas les enfants partaient rechercher le Matsa un petit pain non levé qui faisait office de dessert.

Chez les catholiques, les œufs de Pâques remonteraient à l’instauration du carême. Pendant cette période de quarante jours de jeûne avant Pâques, il était interdit de consommer des œufs. Les pauvres poules n’arrêtaient pas de pondre pour autant. Les œufs qui s’étaient ainsi accumulés étaient consommés, pour les plus récents, le jour de Pâques. Les autres étaient cuits et décorés par les enfants.

Pour les plus petits qui ne jeunaient pas, on racontait que les cloches qui avaient cessé de sonner depuis le jeudi saint, en signe de deuil de la mort du Christ, étaient parties vers Rome. Elles revenaient dans la nuit de Pâques, chargées de petits œufs en chocolat, qu’elles déversaient en passant au-dessus des jardins.

Ce matin, un bruit a peut-être réveillé les enfants. Certains auront sans doute pensé qu’il s’agissait des œufs tombant du ciel. Non, il s’agissait d’une simple averse, la météo annoncée pour cette journée de Pâques étant un peu pluvieuse par endroit. La chasse aux œufs dans le jardin risque donc d’être humide.

Les grands gourmands et gourmets se sont offert quelques œufs richement décorés, voire sculptés, ou encore des lapins en chocolat. Dans certains pays et notamment en Allemagne, on dit que ce sont les lièvres qui apportent les œufs et non pas les cloches. D’où l’apparition de lapins en chocolats sur les étals des chocolatiers. Et puisque nous sommes en avril, certains proposent même des poissons en chocolat.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par BRANCARD le 12/04/2012 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme beaucoup de traditions, celle-ci est aussi hors de sens. Je n'ai jamais conduit mes enfants dans ses impasses mentales, psychologiques ou dites spirituelles. Ils connaissent le sens de la pâques Juive, puis de la pâques nouvelle, le sacrifice de Jésus le Christ pour tous nos péchés. Jésus étant le chef de la vraie Eglise de Dieu.








Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com