Partir en chantier de coopération à Bamako


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 17/10/2013 - 07:54 / modifié le 17/10/2013 - 08:06


La situation du Mali s’étant améliorée, les échanges entre Angers sa ville jumelle, Bamako, peuvent désormais reprendre. Ce sera le cas au cours de l’été prochain puisque 14 jeunes pourront partir en chantier de coopération. Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes.



Les jeunes Bamakois et les responsables de l'OCIA, lors du chantier de la Roseraie en juillet dernier
Les jeunes Bamakois et les responsables de l'OCIA, lors du chantier de la Roseraie en juillet dernier
Depuis 1974 Angers et Bamako, la capitale du Mali, entretiennent des relations étroites d'amitié et de solidarité favorisant les échanges culturels entre les deux villes. Tous les ans, depuis 1977, des jeunes âgés de 18 à 30 ans participent à des chantiers, le plus souvent associatifs, alternativement au Mali et en France.

Ces échanges qui permettent de tisser des liens et aux jeunes des deux pays de découvrir une culture différente, avaient cessés depuis les dernières éditions, notamment dans le sens Angers-Bamako, l’Office de Coopération Internationale d’Angers (OCIA) ne souhaitant pas faire prendre de risques aux jeunes angevins. L’an dernier des jeunes maliens ont été accueillis pendant 15 jours à Angers. Ils ont participé à un chantier d’aménagement d’abris de jardins familiaux à la Roseraie.

Depuis l’élection du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, la situation s’est améliorée, notamment dans la capitale bamakoise et les échanges peuvent reprendre normalement. L’été prochain 14 jeunes angevins volontaires pourront donc reprendre le chemin de Bamako afin de participer à un chantier d’insertion d’une durée de 3 semaines.

« Les inscriptions sont ouvertes à tous, aucune compétence spécifique n'étant requise », précise l’OCIA. Pour prétendre à participer à ce chantier, les organisateurs ont fixé quelques conditions : avoir envie de s'impliquer dans le projet, pendant le séjour à Bamako mais aussi en amont, lors des différentes rencontres et actions qui seront menées, notamment pour l'autofinancement du voyage.

Inscriptions auprès de l'OCIA : 02 49 75 00 01 ou asso@ocia-jumelages.fr


















Angers Mag