Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Pas de miracle pour Angers SCO face à Lens


Rédigé par - Le Samedi 14 Décembre 2013 à 20:56


Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour le SCO. La saison dernière, les hommes de Stéphane Moulin s'étaient imposés face aux Sang et Or dans un final époustouflant. Cette fois, ils se sont cette fois inclinés (2-1) sur leur pelouse. Angers quitte le podium de Ligue 2.



Le duel au sommet a tourné à l'avantage de Lens (photo d'archive - Angers SCO)
Le duel au sommet a tourné à l'avantage de Lens (photo d'archive - Angers SCO)
Le duel au sommet dans ce match décalé de la 17e journée de Ligue 2 promettait beaucoup entre une équipe angevine 3e au coup d'envoi et une formation de Lens 4e. Tours (2e) ayant battu la veille le leader Metz sur le score de 4 à 2, Angevins et Lensois se retrouvaient au départ à égalité de points avec les Tourangeaux (29). Et en ligne de mire, la perspective d'occuper seuls la 2e place en cas de victoire...

Toujours privés d'Auriac et Gomez (blessés), sans El Jadeyaoui, que l'entraîneur angevin avait choisi de ne pas aligner, ils accueillaient une formation qui ne s'était pas imposée à l'extérieur en championnat depuis le 24 août à Laval et qui, ce même mois, était venue battre... Angers (2-1) en Coupe de la Ligue !

Dans ce match, les hommes de Stéphane Moulin se montraient les premiers dangereux avec une tête de Yattara à côté de la cage lensoise au bout de 30 secondes de jeu. Les premières occasions étaient pour les locaux. Une frappe de Pessali (3e), sur laquelle Aréola se couchait, puis un nouveau tir du Brésilien (7e), que le jeune gardien international déviait en corner. Mais les Lensois n'étaient pas venus sans ambitions et, sur un contre, le ballon était perdu au milieu du terrain par Yattara. Le Lensois Salli lançait Touzghar qui, à l'entrée de la surface se présentait seul face à Malicki et le trompait d'un tir à mi-hauteur (0-1, 16e).

C'était mal parti, mais dès la 18e, les hommes de Stéphane Moulin réagissaient par une tête de Socrier déviée en corner par le gardien ! Dans la minute suivante, nouveau temps fort angevin avec un centre et une nouvelle frappe de Socrier bloquée par Areola.

Les Angevins tentaient de revenir au score, mais, comme souvent dans ces cas-là, ils s'exposaient aux contres et, à la 30e minute, Thougar, bien lancé par Ljuboja, se présentait seul devant Malicki, mais le capitaine angevin lui plongeait dans les pieds pour dévier in extremis cette balle de 2 à 0. La dernière grosse occasion de cette première mi-temps était encore lensoise et, cette fois, le centre de Salli était repris par Thouzgar aux 6 mètres, mais Malicki bloquait sur sa ligne (38e). Les deux équipes regagnaient le vestiaire sur un avantage au score pour les hommes de Kombouaré .

Yattara égalise, Ljuboja sur pénalty

En deuxième période, les Angevins ne tardaient pas à refaire leur retard puisque, sur l'une des premières offensives, Yattara, plein axe, suite à un mouvement emmené par Manceau puis Socrier, se retrouvait seul aux 16 mètres et plaçait un tir tendu à raz de terre et près du poteau d'Aréola (1-1, 48e).

On croyait les Angevins capables de prendre l'avantage sur leurs adversaires, mais cet espoir devait être de courte durée. À la 54e, Angoula commettait une faute dans la surface sur Salli bien lancé par Thouzgar. L'arbitre désignait le point de penalty. Le gaucher Ljuboja se chargeait de le transformer d'une frappe à ras de terre sur la gauche d'un Malicki pourtant parti du bon côté.

À 2-1 à la 57e minute, les Lensois prenaient un avantage certain, mais le match du 11 février dernier où les Angevins étaient revenus à 3 à 3 sur un but d'Ayari dans les arrêts de jeu après avoir été menés 2-1 était encore dans toutes les têtes. D'ailleurs, Ayari entrait en jeu à la 69e minute à la place de Socrier après qu'Aréola ait sauvé son équipe sur une frappe à bout portant de Gamboa (63e).

À la 75e, Boufal, entré en jeu à la mi-temps à la place de Pessali avait une énorme occasion d'égaliser. Après avoir intercepté un ballon au milieu du terrain, il se présentait seul devant le gardien lensois, mais le champion du monde U20 stoppait sa tentative en deux temps.

Dans le dernier quart d'heure, Ayari (80e) plaçait une tête au-dessus sur un corner de Boufal puis ce même Ayari voyait sa frappe déviée en corner par le gardien (90e). Mais le SCO ne parvenait pas à renverser la situation comme il y a quelques mois.

Vendredi prochain, pour le dernier match de l'année, Angers ira défier Nîmes en championnat. Avec le ferme espoir de l'emporter chez le 18e du championnat pour partir en vacances en ayant toujours le podium en point de mire...




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur