Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Vendredi 31 Octobre 2014







Pas de permis de construire pour la mairie de Saint Saturnin sur Loire


Rédigé par - Le 26/10/2011 - 10:16 / modifié le 26/10/2011 - 10:16


Le projet de restructuration de la Mairie de Saint Saturnin sur Loire, une petite bourgade située sur un promontoire, le Mont Rude, qui domine la Loire entre Angers et Saumur, a du plomb dans l’aile, le maire ayant refusé le permis de construire. Une victoire pour ceux qui s’opposaient au projet.



Le bâtiment qui habrite actuellement la mairie de Saint Saturnin sur Loire
Le bâtiment qui habrite actuellement la mairie de Saint Saturnin sur Loire
L’association « Pour le respect du site de Mont Rude », constituée pour la protection du site du même nom, est plutôt satisfaite, puisqu’elle vient de gagner sa première bataille. En cause, la construction d’une tour censée abriter un escalier de secours et un ascenseur sur le coté ouest de la mairie de Saint Saturnin sur Loire, laquelle est située sur une hauteur dominant la Loire.

Contrainte de mettre aux normes de sécurité et d’accessibilité le bâtiment, la municipalité avait confié les travaux à un cabinet d’architecture. Ce dernier avait proposé la construction de l’appendice argumentant le fait qu’une installation intérieure réduirait considérablement la surface utile du bâtiment.

Si l’association ne remet pas en cause la nécessité de cette mise aux normes, elle considère depuis le début que le projet dénature le site et que d’autres pistes auraient pu être étudiées et soumises aux habitants. S’appuyant sur les propositions de l’architecte, le Maire Didier PEIGNARD avait tenté de convaincre ses administrés, sans y parvenir, ces derniers appelant la municipalité à revoir sa copie.

L’affaire est remontée devant la Commission départementale des sites, perspectives et paysages, un organisme départemental chargé de veiller sur les sites historiques et pittoresques. C’est cette dernière, prenant en compte la proximité d’un bâtiment classé, le manoir de la Groye, et surtout la qualité exceptionnelle du site, qui aurait motivé la décision du Maire, celui-là même qui portait le projet initial, de refuser le permis de construire.

« Considérant que le projet, situé dans le champ de visibilité d'un monument historique, est incompatible avec le caractère et les exigences de mise en valeur de ce monument pour les motifs suivants :

- Située dans les abords protégés du manoir de la Groye, monument historique, la mairie de Saint Saturnin sur Loire domine la vallée ligérienne et participe fortement à la protection de l'édifice historique mais aussi de l'identité bâtie de l'aire UNESCO, patrimoine mondial, en révélant une architecture néogothique qui habille les façades d'un bâtiment de plan rectangulaire.

- Par sa forme molle, sa grande hauteur, ses matériaux clairs et son aspect plein et massif, le projet accolé à 1a mairie en dénature le caractère et les lignes générales. Il porterait donc atteinte à la mise en valeur et la présentation du Manoir de la Groye ainsi qu'à la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) inscrite dans le Plan de Gestion du Val de Loire
», peut-on lire sur l’arrêté municipal en date du 23 septembre municipal du 23 septembre 2011.

« C’est une victoire pour notre association et pour les habitants qui ont soutenu son combat. L’argument concernant l’aspect visuel du projet a donc porté », déclarent les représentants de l’association « Pour le respect du site de Mont Rude ».

Même si l’association a gagné la première manche, elle reste vigilante sur la suite qui sera donnée au projet. Elle souhaite rencontrer l’équipe municipale afin de faire valoir les autres arguments qui l’oppose au projet et notamment le manque de concertation, le coût et la fonctionnalité des locaux. Pour l’association, « il est opportun d’établir un nouveau cahier des charges », tout en sachant que la rénovation de mettre au normes ce bâtiment public est une nécessité. A moins qu'une nouvelle étude conduise à la construction d'un autre bâtiment municipal. Affaire à suivre...




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com